Tags Posts tagged with "Banque, BNA,"

Banque, BNA,

par -
0

Dans les états financiers intermédiaires arrêtés au 30 juin 2011, on peut lire que ces derniers «font apparaître des intérêts et agios réservés ainsi que des provisions constituées au titre des engagements de la clientèle de la BNA respectivement pour 429.157  mille DT et 439.210  mille DT. Le nombre limité des relations que nous avons examinées, sur une base individualisée, ne nous permet pas de nous prononcer sur les risques encourus ainsi que sur leur couverture. L’appréciation en question est tributaire des conclusions de nos contrôles subséquents ».

Dans ce rapport élaboré par le Commissaire aux Comptes de la banque, ont peut aussi lire que «la BNA a cessé, depuis plusieurs exercices, de rembourser certaines anciennes lignes de crédit rétrocédées par l’Etat et n’a pas comptabilisé les intérêts conventionnels ou de retard encourus sur ces ressources extérieures et estimés à 8.399 mille DT. En contrepartie, elle n’a pas pris en considération, lors du calcul des provisions pour créances douteuses, la part imputable à l’Etat des risques encourus sur les prêts impayés (en principal) accordés à la clientèle sur ces lignes de crédit, estimée à 4.304 mille DT. Par ailleurs, la BNA devrait assumer 25% des risques définitifs encourus sur les prêts financés sur les ressources du Foprodi, transférés à contentieux, et dont les comptes accusent, au 30 juin 2011, un solde cumulé de 11.869 mille DT (dont 2.521 mille DT d’impayés en intérêts). Cependant, la BNA ne prend pas en compte ce risque lors de la détermination des provisions pour créances douteuses. Enfin, les situations Ressources/Emplois des fonds budgétaires confiés par l’Etat à la BNA ne font pas toujours l’objet de confirmation périodique en vue d’arrêter de manière fiable les mouvements et les soldes, et plusieurs comptes rattachés à la rubrique  Emprunts et Ressources Spéciales présentent des soldes anciens non justifiés devant faire l’objet d’un apurement en collaboration avec les services du Ministère des Finances». C’est ce qui constitue les réserves faites à propos des états financiers de cette banque publique.

par -
0

 L’encours des créances de la Banque nationale agricole (BNA)  sur la clientèle a atteint 6.009 millions de dinars au 30.09.2011 contre 4.996 millions de dinars au 30.09.2010, enregistrant ainsi une augmentation de 20,3 %, indique la Banque où les  dépôts de la clientèle ont enregistré,  entre  septembre 2010 et  septembre 2011 une augmentation de 305 millions de dinars, soit un taux de progression de 6,9 %.

Pour leur part, les produits d’exploitation bancaire ont atteint  334,4 millions de dinars, enregistrant une augmentation de 37,4 millions de dinars, soit un taux d’accroissement de 12,6 %, par rapport à la même période de l’année précédente.

Les charges d’exploitation bancaire ont,  par la même,  enregistré une  augmentation de  25,8 millions de dinars, soit un taux d’accroissement de 24,5 %.

Enfin le produit net bancaire (PNB) s’est établi à 203,3 millions de dinars au 30.09.2011 contre 191,7 millions de dinars au 30.09.2010, enregistrant un taux de progression de 6,1 %.

par -
0

 L’encours des créances de la Banque nationale agricole (BNA)  sur la clientèle a atteint 6.009 millions de dinars au 30.09.2011 contre 4.996 millions de dinars au 30.09.2010, enregistrant ainsi une augmentation de 20,3 %, indique la Banque où les  dépôts de la clientèle ont enregistré,  entre  septembre 2010 et  septembre 2011 une augmentation de 305 millions de dinars, soit un taux de progression de 6,9 %.

Pour leur part, les produits d’exploitation bancaire ont atteint  334,4 millions de dinars, enregistrant une augmentation de 37,4 millions de dinars, soit un taux d’accroissement de 12,6 %, par rapport à la même période de l’année précédente.

Les charges d’exploitation bancaire ont,  par la même,  enregistré une  augmentation de  25,8 millions de dinars, soit un taux d’accroissement de 24,5 %.

Enfin le produit net bancaire (PNB) s’est établi à 203,3 millions de dinars au 30.09.2011 contre 191,7 millions de dinars au 30.09.2010, enregistrant un taux de progression de 6,1 %.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
La Commission Economique pour l’Afrique (Bureau pour l’Afrique du Nord) et le Secrétariat général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) ont tenu hier mardi...

SPORT