Tags Posts tagged with "Banque centrale, Tunisie, déficit commercial,"

Banque centrale, Tunisie, déficit commercial,

par -
0
Dans son tout dernier rapport

Dans son tout dernier rapport, le Conseil d’Administration de la Banque centrale de Tunisie, a passé en revue la persistance des retombées de la récession économique dans certains pays partenaires européens sur la production et les exportations des industries manufacturières, notamment celles du textile, cuirs et chaussures et des industries mécaniques et électriques, outre la baisse des exportations du secteur des mines, phosphate et dérivés depuis le mois de mai dernier.

Ces évolutions ont contribué, parallèlement à l’affermissement du rythme des importations, à l’élargissement du déficit courant qui a atteint 4,8% du PIB, durant la première moitié de l’année en cours contre 3,6% pour la même période de 2011.

Toutefois et en dépit de ces pressions, les avoirs nets en devises se sont stabilisés au niveau de 10.262 MDT ou l’équivalent de 102 jours d’importation à la date du 30 juillet 2012 et ce, grâce à la consolidation de l’excédent de la balance des opérations en capital et financières.

Selon les l’institut national de la statistique, le déficit commercial de la Tunisie s’est creusé de 975 millions de dinars, durant le premier semestre de l’année en cours. Les résultats des échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur ont affiché une baisse du rythme de croissance du régime offshore dont le rythme d’exportation a nettement perdu de son dynamisme à travers une évolution qui n’a pas dépassé 0.5% contre plus de 21% durant la même période de 2011.

Les importations dans l’off-shore ont également accusé une baisse de 1.7% contre une évolution positive de plus de 19% en 2011.

Par contre, la valeur des échanges s’est améliorée sous le régime général à l’exportation et à l’importation à travers des taux de progression respectifs de 15.2% et 23%.

En 2011, ces taux n’ont pas suivi la même tendance puisque les exportations n’ont progressé que de 1.7% alors que les importations ont baissé de 1.5%.

En effet, la même source relève qu’une augmentation de 4.5% enregistré par les exportations est imputable à la plupart des secteurs et essentiellement aux secteurs des produits agroalimentaires (+7.5%), de l’énergie (+19.9%), des industries mécaniques (+13.8%) et des autres industries manufacturières (+18.1%).Dans le secteur textile, habillement et cuir, les exportations ont cependant accusé une baisse de 7.5%.

En ce qui concerne le secteur mines, phosphates et dérivés, les exportations ont accusé une baisse de 1.5% après des évolutions positive enregistrées durant les derniers mois de cette année.

Pour les importations, l’évolution a été marquée par une progression soutenue stimulée par les importations dans la plupart des secteurs essentiellement les matières premières et demi produits (7.4%) de l’énergie (40.1%), des biens d’équipement (10.7%) et des produits de consommation autre qu’alimentaires (16.2%).

Le taux de couverture de la balance commerciale a perdu 7 points au cours des six premiers mois de l’année en cours en descendant à 71.2% contre 78.2% durant la même période de 2011.

Ce résultat est expliqué par la progression continue des importations qui se fait à un rythme beaucoup plus accéléré que celui des exportations.

La tendance d’évolution des échanges commerciaux avec l’extérieur au cours du premier semestre de 2012 affiche en fait une valeur des exportations de l’ordre de 13488.8 millions de dinars contre des importations de l’ordre de 18957.6MD.

Ceci donne des taux de progression respectifs de 14.8% et 4.5% par rapport à la même période de l’année écoulée.

En ce qui concerne la répartition géographique, les exportations tunisiennes avec l’Union européenne qui représentent 71,5% du total des exportations, ont baissé de 4%.

Cette baisse est à l’origine, selon l’analyse de l’INS, du repli des exportations de 13,7% avec la France, 12,8% avec l’Espagne et une stabilité des échanges avec Italie (0,9%) tandis que les exportations vers l’Allemagne ont progressé de 3,1%.

A noter que les exportations tunisiennes vers la Libye ont préservé leur rythme et atteint 60,8%. Au niveau des importations, les échanges tuniso-européens (55,3% du total des importations) ont atteint 10474,3 millions de dinars, enregistrant ainsi une croissance positive de 6,3%.

Par ailleurs, la France et l’Italie figurent en tête de la liste des principaux fournisseurs avec des quotas respectifs de 16,7% et 14,2%. Les importations à partir de la France ont enregistré un progrès de 1,3% tandis que celles en provenance d’Italie ont connu un repli de 4,7%.

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Deux terroristes ont été tués dans une embuscade de l’armée algérienne dans la nuit de dimanche à lundi près de la commune de Boghar,...