Tags Posts tagged with "Banque Européenne d ‘ Investissemen"

Banque Européenne d ‘ Investissemen

par -
0
La Banque Européenne d'Investissement (BEI) vient d'accorder à la Tunise deux crédits d'une valeur globale de 170 millions d'euros

La Banque Européenne d’Investissement (BEI) vient d’accorder à la Tunise deux crédits d’une valeur globale de 170 millions d’euros (près de 340 millions de dinars).

Les deux accords relatifs à ces crédits ont été signés, jeudi à Tunis par MM.Riadh Bettaeib, ministre de l’investissement et de la coopération internationale et Philippe de Fontaine Vive, Vice-Président de la BEI.

Le premier prêt est sous forme d’une ligne de crédit de 100 millions d’euros (200 millions de dinars) au profit de quatre banques et deux sociétés de leasing, à savoir la Banque de Tunisie (BT), la Banque Tuniso-Koweitienne (BTK), Amen Banque, Attijari Leasing et Tunisie Leasing.

Remboursable sur 15 ans avec 4 ans de grâce, cette ligne de crédit est destinée au financement des projets de Petite et Moyenne Entreprises (PME) dont le coût ne dépasse pas 25 millions d’Euros (1EUR=2,05dt). Elle profitera, en priorité, aux nouveaux investissements, aux projets d’expansion et à la modernisation ou la réhabilitation des entreprises opérant dans les secteurs productifs (industrie manufacturière, agriculture, commerce et production et distribution d’énergie).

Le second prêt d’un montant de 70 millions d’euros (140 millions de dinars), remboursable sur 20 ans (par semestre) dont 4 années de grâce, vise à cofinancer le projet du Programme de Réhabilitation et d’Intégration des Quartiers d’Habitation (PRIQH) dont le coût total est estimé à 435 millions de dinars.

L’objectif de ce programme, qui s’étale sur la période 2013- 2016 et qui comprendra 83 projets, est d’améliorer l’environnement urbain et les conditions de vie des habitants dans le sens d’un rééquilibrage des investissements de réhabilitation urbaine en faveur des régions défavorisées. Il est cofinancé par un don de 33 millions d’euros de la Commission européenne et un prêt de 30 millions d’euros de l’Agence Française de Développement (AFD).

Les projets prévus dans le cadre de ce programme, qui sera mis en oeuvre par l’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine (ARRU), ciblent la modernisation et l’extension des infrastructures urbaines (eau potable, éclairage public, revêtement des chaussées…) dans 119 quartiers répartis sur 24 gouvernorats.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE

SPORT