Tags Posts tagged with "BawlednaN_ahmyou_Bledna"

BawlednaN_ahmyou_Bledna

par -
0

Le programme « Bawledna Nahmyou Bledna »  a été lancé, mardi, à Tunis par le ministère de la femme, de la famille et de l’enfance dans le but de protéger les enfants des dangers du fanatisme, de l’extrémisme religieux et du terrorisme. Ce programme s’inscrit dans le cadre d’une stratégie nationale d’accompagnement éducatif et de prise en charge psychologique des enfants des zones frontalières.
Cette stratégie vise à sensibiliser les enfants des dangers du terrorisme, à faire face à ce phénomène en accompagnant les enfants sur le plan psychologique, a déclaré à l’agence TAP, Hichem Darouich, sous directeur de l’animation au ministère lors d’une cérémonie de lancement de cette action.
« L’action bawledna nahmyou bledna » connaît la participation d’une cinquantaine d’artistes, animateurs et éducateurs sociaux qui contribueront à la réalisation de ce programme qui cible 3000 enfants des régions frontalières », a affirmé Hassen Ben Jeddou, directeur de la société, évoquant l’importance de la contribution de l’artiste tunisien à la sensibilisation des enfants. Ces artistes visiteront, pendant 24 semaines, 22 délégations dans l’optique de renforcer le sens civique par l’expression artistique et la créativité, a t-il indiqué, précisant que des success story seront présentés dans ce cadre afin de booster et développer l’estime de soi chez les enfants.
Le programme « Bawledna Nahmyou Bledna » vise à toucher dans une première phase de six mois (de février à Juillet 2016), outre les enfants, plus de 12000 femmes et parents. Les premières activités se tiendront les 4,5 et 6 février 2016 à Tozeur et Dguech.
De son côté, Samira Merai, ministre de la femme, de la famille et de l’enfance a mis l’accent, à cette occasion, sur l’importance de la culture dans la lutte contre le terrorisme. « Parmi les conditions propices à la propagation du terrorisme, figurent l’absence de la communication avec les enfants, de l’éducation et de leur encadrement culturel et social », a t-elle dit.
Une autonomisation économique des familles des enfants ainsi que des séances d’écoute individuelles et de débats collectifs seront également effectuées pour faire face au terrorisme, a-t-elle ajouté.Hichem Rostom, acteur et membre du comité d’organisation du programme, a précisé que des séances de coaching et des cellules d’écoute seront organisées afin d’assurer le suivi psychologique des enfants et les motiver à découvrir leur potentiel et leur sens de créativité.

TAP

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
L'Algérie, il faut le dire, snobait jusque-là le continent africain, notamment l'Afrique subsaharienne, se contentant d'engranger les recettes astronomiques de ses hydrocarbures, vendus à...

SPORT

Le président de la Fédération Tunisienne de Football (FTF)

0
la Confédération africiane de football (CAF) a communiqué jeudi sur son site internet, la liste des 17 arbitres et 21 arbitres assistants, retenus pour...