Tags Posts tagged with "BCT, Tunisie"

BCT, Tunisie

par -
0
La Banque centrale de Tunisie a déclaré que le dépôt de 100 millions de dollars par l’Algérie permettra aux réserves en devises de la

La Banque centrale de Tunisie a déclaré que le dépôt de 100 millions de dollars par l’Algérie permettra aux réserves en devises de la Tunisie de revenir à un niveau suffisant pour couvrir les besoins d’importation.

« Ce financement portera les réserves à des niveaux correspondant à 100 jours d’importations », a déclaré le gouverneur de la BCT, Chedly Ayari dans une interview à la Télévision tunisienne, dimanche.

La semaine dernière, et selon les données officielles, le déficit commercial s’est encore aggravé pour ramener les réserves en devises de la Tunisie à 93 jours d’importations.

La BCT a précisé sur son site que les réserves en devises se sont élevées à 10,39 milliards de dinars tunisiens (6,50 milliards de dollars, le 25 avril, à l’équivalent de 93 jours d’importations, contre 102 jours un an plus tôt.

Ayari avait déclaré à Reuters ce mois-ci que la baisse des réserves des « niveaux dangereux » était dû à une aggravation du déficit commercial, ajoutant que le gouvernement envisage d’imposer des restrictions sur les importations de produits de luxe.

par -
0
IFC

IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, assiste la Banque Centrale de Tunisie (BCT) dans la consolidation de sa centrale des risques, en vue d’améliorer la stabilité financière et renforcer l’accès au financement.

Au cours de l’année passée, IFC a réalisé un diagnostic de la centrale des risques de la BCT et identifié les moyens de mieux exploiter les données disponibles pour renforcer l’accès au financement. L’appui d’IFC permettra à la BCT de renforcer la supervision du secteur financier et de fournir aux établissements de crédit des informations qui leur permettront d’assurer une meilleure gestion du risque. Ceci marque une étape importante dans le renforcement des prêts aux PME qui ont souvent du mal à obtenir les financements dont elles ont besoin.

« Grâce à l’appui d’IFC, nous pourrons mieux tirer profit des données dont nous disposons et ainsi, améliorer la stabilité financière et développer plus encore les offres de crédit, notamment auprès des PME », a déclaré Chedly Ayari, Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie.

La centrale des risques de la BCT est la principale source d’informations financières en Tunisie. Une utilisation plus efficace de ces données est une mesure essentielle pour le renforcement du secteur financier qui souhaite atteindre des segments mal desservis, tels que les PME qui ont de réels besoins en matière de crédit.

« Le développement des infrastructures d’information financière est une priorité pour IFC. Il est essentiel de développer l’accès au financement des PME, vecteur important de croissance économique et de création d’emplois », a déclaré Antoine Courcelle-Labrousse, Représentant résident d’IFC en Tunisie.

IFC met en œuvre des moyens financiers et techniques importants pour restaurer la confiance des investisseurs en Tunisie. Depuis janvier 2011, IFC a investi plus de 100 millions de dollars en Tunisie.

Ce projet est financé par le Secrétariat d’Etat suisse aux Affaires économiques dans le cadre du Fonds d’Assistance Technique des micro, petites et moyennes entreprises (MSME Technical Assistance Facility), une initiative lancée conjointement par IFC et la Banque mondiale. Ce fonds est également soutenu par l’Agence canadienne des Affaires étrangères, commerce et développement, l’Agence danoise de développement international, le Japon et UKaid.

par -
0
Le Conseil d’administration de la BCT a de nouveau insisté sur la gravité des tensions persistantes sur les équilibres financiers internes

le Conseil d’administration de la BCT a de nouveau insisté sur la gravité des tensions persistantes sur les équilibres financiers internes et externes et ses retombées négatives sur les perspectives de la croissance et de l’emploi pour les années futures ; ce qui rend impératif une prise de conscience accrue de tous de la nécessité d’instaurer la stabilité politique et sécuritaire et d’entreprendre les mesures urgentes permettant la maîtrise de l’évolution des déficits du secteur extérieur et des finances publiques et le dérapage de l’inflation.

Il recommande également l’accélération de la mise en place des réformes structurelles relatives aux systèmes financier et fiscal, à la politique des subventions et des investissements publics, dans le cadre d’un plan de développement à moyen terme permettant une meilleure visibilité aussi bien pour les agents économiques que pour les partenaires étrangers, et a décidé de maintenir inchangé le taux d’intérêt directeur de la Banque Centrale.

par -
0
Le Conseil d’administration de la Banque centrale de Tunisie (BCT)

Le Conseil d’administration de la Banque centrale de Tunisie (BCT), réuni le 30 octobre 2013, a pris note de la légère atténuation du déficit de la liquidité bancaire au mois d’octobre 2013, ce qui a permis de réduire les interventions de la Banque Centrale sur le marché monétaire revenant à 4.392 MDT jusqu’au 29 octobre contre 4.715 MDT pour tout le mois de septembre.

La BCT a noté, également, que le taux d’intérêt moyen sur ce marché a enregistré une baisse, au cours de la même période, soit 4,66% contre 4,72% . Par ailleurs, le rythme d’accroissement de l’encours des dépôts auprès du système bancaire et du volume total des concours à l’économie ont accusé un ralentissement au cours des neuf premiers mois de l’année courante par rapport à la même période de l’an passé.

par -
0
La Banque Centrale de Tunisie (BCT) a vendu 25 milliards de yens (303 millions de dollars) d'obligations Samurai soutenues par la Banque

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) a vendu 25 milliards de yens (303 millions de dollars) d’obligations Samurai soutenues par la Banque japonaise pour la coopération internationale, selon Bloomberg.

Les obligations, d’une maturité de 10 ans, ont un taux de rendement 1,19% ou 45 points de base de plus que le taux de swap du yen, selon les données compilées par Bloomberg.

Mizuho Financial Group Inc et Nomura Holdings Inc ont aidé la Tunisie à vendre les obligations.

La BCT a vendu des obligations libellées en yens, en août 2007, quand elle a émis des obligations d’un montant de 30 milliards de yens au taux de 3,28 pour cent, rappelle Bloomberg.

Les titres, qui viennent à échéance en 2027, sont à 449 points de base de plus que le taux de swap de yens.

Le gouvernement tunisien a vendu des obligations d’une maturité de 7 ans pour 485 millions de dollars à un taux de 1,686, en juillet, et ce à un taux de rendement de 70 points de base de plus que les bons du Trésor.

La dette est soutenue par l’Agence américaine pour le développement international.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE

SPORT