Tags Posts tagged with "bebe"

bebe

par -

Le porte-parole du tribunal de première instance de Sousse, Mohamed Raouf Youssfi, a révélé ce mardi, sur les ondes de Jawhara fm, de nouvelles informations concernant l’affaire du bébé prématuré de l’hôpital Farhat Hached.

Concernant l’affaire et le placement en garde à vue de la résidente :

– Le juge d’instruction, représentant du ministère public, s’est saisi de l’affaire samedi 4 février 2017, suite à une plainte déposée par le père du bébé prématuré.
-La garde à vue provisoire de la résidente a été ordonnée par le juge d’instruction, après s’être déplacé à l’hôpital, après avoirvu la dépouille du bébé, entendu des témoins occulaires, et suite aux auditions au poste de police.
– Le bébé prématuré est né vendredi 3 février 2017 à 22h40, il a été pris en charge par une spécialiste qui lui a fourni les soins nécessaires de réanimation selon la procédure habituelle, elle l’a ensuite déclaré « mort-né ».

– Le corps du bébé mort a été placé dans une boîte en carton au service obstétrique le 4 février 2017, les étapes de la déclaration de la mort du bébé ont été suivies.
Le père, venant récupérer la dépouille de son bébé mort, remarque que celui-ci bouge et émet des sons.

Le bébé a alors été ausculté par un médecin et une résidente du service néonatologie qui a confirmé lors de son audition que le bébé était bien vivant.
– Des modifications ont été apportées au dossier médical du bébé, cette information a été confirmée par la résidente en garde à vue, qui a également indiqué qu’elle n’est pas l’auteur du rapport médical publié.

– Le rapport de la médecine légale a révélé que le bébé était né prématurément et qu’il avait respiré après sa naissance (il n’est pas mort-né)

Le chef du service de néonatologie a expliqué lors de son audition qu’il y a bien eu une erreur de diagnostic de la part de la femme médecin qui a pris en charge le nouveau-né.
Des modifications ont été apportées au dossier médical après s’être rendu compte que le bébé était vivant : le terme mort-né a été remplacé par le terme « bébé vivant », la valeur indiquant les battements du coeur a été changée de 0 à 1.
D’autre part, le porte-parole du tribunal de première instance de Sousse s’est demandé « comment s’est déroulée l’enquête administrative sans consulter le dossier médical, qui a été saisi dans le cadre de l’affaire »…

par -

La natalité a sensiblement augmenté en 2016 en Chine après la libéralisation du droit au deuxième enfant, le nombre de naissances atteignant son plus haut niveau depuis le début du siècle selon la Commission nationale de la santé et du planning familial chinois, rapporte la-croix.com

En 2016, 17,86 millions de naissances ont eu lieu dans le pays le plus peuplé du monde, contre 16,55 millions en 2015, soit une hausse de 7,9 % sur un an, a déclaré dimanche 22 janvier un haut responsable de la Commission nationale de la santé et du planning familial (CNSPF), Yang Wenzhuang. Il s’agit du nombre de naissances le plus élevé depuis l’an 2000, indique la même source.

45 % des naissances sont intervenues dans des familles qui avaient déjà au moins un enfant, contre 30 % seulement en 2013, a souligné Yang Wenzhuang, qui y a vu l’effet du changement de la législation sur les naissances multiples.

par -

Un bébé de 7 mois vient de décéder à l’hôpital des enfants de Bab Saadoun. Atteint de la grippe porcine, le bébé a été transféré de Medenine vu la gravité de son cas.

Par ailleurs 5 cas de grippe porcine ont été observés et admis à l’hôpital de Zarziz dont le cas du bébé. Les quatre autres cas sont jugés stable.

A l’hôpital Sahloul de Sousse, une personne a été admise souffrant de grippe porcine, bien qu’elle est arrivée dans un état grave, sa situation est jugée stable.

Source: Shems FM

par -
Une femme a été condamnée

Une femme a été condamnée, lundi, à 6 mois de prison ferme pour tentative d’enlèvement d’un bébé dans un hôpital public. « Cette tentative d’enlèvement du bébé a eu lieu il y a quelques semaines à l’hôpital pour enfants de Bab Saâdoun », a précisé le directeur des affaires juridiques et du contentieux au ministère de la Santé, contacté par l’Agence TAP. « La tentative d’enlèvement du bébé a été découverte par un des agents de sécurité qui en a informé la direction de l’hôpital », a-t-on précisé auprès du ministère de la Santé.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE