Tags Posts tagged with "bei"

bei

par -
0

A l’occasion de la visite officielle de son Vice-Président M. Roman Escolano, la Banque européenne d’investissement (BEI) a signé un prêt d’un montant de 19 millions d’euros avec le Groupe Chimique Tunisien (GCT), soit 42 MDT pour réduire l’impact sur l’environnement de ses activités de production. Ce complément de financement intervient après un premier contrat de 55 millions d’euros signé en 2008 et dédié à ce même projet de mise à niveau environnementale. Le contrat a été signé jeudi 26 mai 2016 au Ministère du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, en présence de Yassine Brahim, Ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, et de M. Roman Escolano, vice-président de la BEI, indique un communiqué.

« C’est un financement emblématique pour l’action en faveur du climat » a souligné M. Roman Escolano, Vice-Président de la BEI. « La réduction des gaz à effet de serre est une de nos priorités. C’est pourquoi nous avons mobilisé moyens, compétences et expertise pour soutenir ce projet ayant un impact direct sur le développement durable et la vie quotidienne des tunisiens. »

Ce financement d’envergure permettra très concrètement la mise à niveau environnementale de plusieurs installations importantes du Groupe Chimique Tunisien (GCT) afin de réduire les émissions atmosphériques et les effluents liquides, et de mieux gérer les rejets solides. Le programme de mise à niveau environnementale sera axé sur les centres de production de Skhira, de M’dhilla principalement et de Gabés dans une moindre mesure avec comme objectifs clefs :  la réduction des émissions atmosphériques de dioxyde de soufre, d’ammoniac et de poussière conformément aux normes environnementales en vigueur, l’arrêt des rejets hydriques en mer de l’usine de Skhira, l’aménagement des décharges de phosphogypse, ainsi que la mise en place d’un système de monitoring environnemental pour tous les centres de production.

Ce projet est également soutenu à hauteur de 10 millions d’euros par la Commission européenne.

Premier financeur international du développement en Tunisie, la BEI s’est fortement mobilisée pour répondre au mieux aux attentes exprimées par les tunisiens et ainsi accompagner la mutation de la Tunisie. Depuis le soulèvement démocratique de janvier 2011, ce sont ainsi 1,5 milliard d’euros – soit 3,3 milliards de Dinar Tunisien (TND), qui ont été engagés pour la mise en œuvre de projets nouveaux dans les secteurs clefs de l’économie tunisienne tels que l’énergie, le soutien au secteur privé, les infrastructures, l’éducation ou encore le logement social.

par -
0

Un accord de garantie sera signé  demain jeudi 26 mai 2016, entre le ministère de l’Investissement, du Développement et de la Coopération Internationale et la Banque Européenne de l’Investissement ( BEI). La valeur de cet accord est de 19 millions d’euros, soit l’équivalent de 45 millions de dinars.
Le projet consiste en un ensemble de sous projets pour la réhabilitation environnementale au profit du groupe chimique tunisien (GCT)

Il est à noter que cet accord sera signé à l’occasion de la visite en Tunisie du vice-président de la BEI, Romano Escolano.

par -
0

La Tunisie et la Banque européenne d’investissement (BEI), ont signé, mardi, à Tunis, une lettre d’intention et un contrat de garantie en vertu duquel cette institution européenne accordera une ligne de crédits de 100 millions d’euros, soit 222,2 millions de dinars (MD), destinés aux petites et moyennes entreprises tunisiennes(PME). Cette nouvelle ligne de crédits (la deuxième) permettra de rendre accessible les financements de la BEI aux entrepreneurs et aux porteurs de projets, tout en consolidant le secteur bancaire tunisien, a affirmé Roman Escolano, vice-président de cette institution.
Intervenant, lors de la cérémonie de signature, le responsable a indiqué que l’injection quasi immédiate de 100 millions d’euros destinés aux PME tunisiennes, vise essentiellement à soutenir l’emploi, notamment au profit des jeunes générations.
Selon Yassine Ibrahim, ministre du développement, de l’investissement et de la coopération internationale, cette 2ème tranche financera à l’instar de la précédente, des secteurs clés de l’économie réelle dans les différentes régions du pays.
Ce crédit sera affecté en priorité au financement de nouveaux investissements, des projets d’expansion, de modernisation ou de réhabilitation d’entreprises opérant dans les secteurs productifs de l’industrie manufacturière, de l’agriculture, du commerce, de la production et la distribution d’énergie, ainsi que le secteur des services, a affirmé le ministre.
Et de rappeler que le décaissement de la 1ère tranche de cette ligne de crédit, réalisée en un temps record, a permis le financement de 500 entreprises et la création de trois mille emplois.
S’agissant de la lettre d’intention, le ministre a déclaré à TAP qu’elle permettra de renforcer l’engagement de la BEI en faveur du secteur bancaire public tunisien.
« Concrètement, la BEI accordera des lignes de crédits adaptées à nos banques publiques », a expliqué le ministre. Pour Escolano, la lettre d’intention facilitera la mise en place de produits innovants visant à favoriser l’accès des PME au financement bancaire, outre le développement des secteurs clefs (agriculture, commerce…), en collaboration avec les structures publiques (Banque de l’habitat/BH/), la Banque nationale agricole /BNA/) et la Société tunisienne de banques /STB/).

Modernisation de l’infrastructure routière

Au début de la cérémonie de signature, Ibrahim a rappelé que la Tunisie et la BEI ont signé, le 18 décembre 2015, un prêt-cadre souverain de 150 millions d’euros, soit 333 MD, destinés à la modernisation de l’infrastructure routière. Ce projet, dont le coût total s’élève à 343 millions d’euros, vise l’amélioration de l’infrastructure routière urbaine notamment, à Tunis, Hammamet, Sfax et Zarsis.
Il s’agit de moderniser certaines voiries prioritaires du Grand Tunis afin de décongestionner le trafic dans le  sud de la ville, outre la mise en place de voiries structurantes dans d’autres régions du pays comme celles de Sfax ou de Nabeul, précise un communiqué de la BEI.
Le financement du projet sera étalé sur les quatre prochaines années, indique la même source, ajoutant que l’appui technique de la BEI consiste en le financement des études techniques inhérentes à ce projet.
Ce financement porte à 556 millions d’euros, soit plus de 1,2 milliard de dinars tunisiens, le soutien global de la BEI dans ce secteur.
La cérémonie de signature s’est déroulée en présence de Mohammed Slah Arfaoui, ministre de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire.

TAP

par -
0

Le vice-président de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), Román Escolano, a déclaré sur Express FM ce mardi 23 février 2016 que sa structure croit aux chances de la Tunisie d’amorcer un vrai développement.
« Depuis la crise financière de 2008, notre banque finance des projets concrets et nous avons commencé à élargir notre activité à travers le financement des PME et la création d’emploi. Nous sommes convaincus du potentiel de l’économie tunisienne, il y a une très bonne capacité de développement, de bonnes conditions de développement et c’est un atout », a affirmé le vice-président de la BEI.

M. Escolano est revenu sur les 250 millions d’euros – 554 millions de dinars – décaissés par la BEI pour financer la modernisation des infrastructures routières en Tunisie et appuyer les projets impulsés par les entrepreneurs.

par -
0

Le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, Yassine Brahim et Román Escolano, vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI) en visite actuelle en Tunisie, précéderont demain mardi 23 février 2016 à la signature d’une ligne de crédit au profit des banques et des sociétés tunisiennes de leasing pour soutenir les Petites et Moyennes Entreprises (PME), indique un communiqué du ministère de l’Investissement.

La valeur totale de cet accord, qui sera signé en la présence de Mohamed Salah Arfaoui, ministre de l’Équipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire, est de 100 millions d’euros.

Un mémorandum d’entente portant sur un programme de coopération entre la Tunisie et la BEI pour la prochaine période sera également signé à cette occasion.

par -
0

Une conférence de presse a été tenue jeudi 17 septembre 2015 au siège de l’université Esprit, à l’occasion de la signature  d’une convention entre Amen Bank et la Banque européenne d’investissement aux termes de laquelle la BEI  a engagé une nouvelle ligne de crédit de 110.13M TND, avec Amen Bank afin de soutenir les entreprises tunisiennes  à vocation industrielle ou commerciale.

Intervenant au cours de cette conférence de presse, le vice président  de la BEI a déclaré que « c’est un financement  clef pour la Tunisie et les Tunisiens. Il concerne toutes les entreprises, des ETI à la micro-entreprise. L’accès au financement est essentiel au développement et à la compétitivité des entreprises.

C’est également une source  d’emploi et d’intégration sociale. Grâce à une offre financière personnalisée, les petits porteurs de projet en proie à des difficultés de financement peuvent avoir accès à un crédit et être accompagné, ce qui leur permet de s’insérer durablement dans la société tout en préservant et créant de l’emploi. Là est la valeur ajoutée de notre financement »

Pour sa par, Ahmed El Karam, président du directoire d’Amen Bank, a affirmé que «  cet accord permettre à Amen Bank d’offrir aux TPMES, une large  gamme de financement sur ressources extérieures avec des conditions acceptables. Il permettra ainsi le financement de projets dans les secteurs des industries manufacturières, du tourisme, du transport, de l’éducation, de la santé et des services en général pour des durées allant jusqu’à 10 ans et à des conditions proches de celles du marché domestique, avec la possibilité de double couverture  du risque de taux d’intérêt et de taux de change. L’accompagnement du réseau entreprendre permettre aussi d’apporter une assistance de choix aux TPMES tout en s’assurant  du respect des réglées de bonne gouvernance aidant à assurer la pérennité et la viabilité des dites entreprises » a-t-il affirmé.

A noter que la BEI  qui est une institution de financement à long terme de l’Union européenne, offre des services financiers et de conseils adaptés aux besoins des promoteurs de projets dans les pays partenaires méditerranés. Des investissements d’infrastructure.

Pour sa part  Amen Bank se positionne parmi les trois premières banques en Tunisie. A la fin de 2014, son total bilan a atteint prés de 8 milliards de dinars et les dépôts collectés sont aux alentours de 5.5 milliards de dinars. Amen Bank  compte 155 agences et six filiales opérant dans divers domaines de  la finance.

par -
0
La banque européenne d'investissement (BEI) a signé jeudi matin

La banque européenne d’investissement (BEI) a signé jeudi matin, à Tunis, une ligne de crédit de 100 millions d’euros (225,39 millions de dinars,) en faveur des entreprises tunisiennes et plus spécifiquement des Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Dans une déclaration à l’agence TAP,, Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la BEI a indiqué que cette ligne de crédit vise à soutenir les projets de développement de ces entreprises, via des instruments financiers adaptés au marché local et à des conditions particulièrement attractives.

Il a, par ailleurs, signalé que la BEI compte attribuer un autre prêt à la Tunisie au mois de septembre prochain pour faciliter l’accès aux microcrédits, soulignant que le développement des microcrédits est aujourd’hui une priorité pour le pays.

Selon la BEI, la ligne de crédit a d’ores et déjà été signée à ce jour avec les banques privées Arab Tunisian Bank, Arab Tunisian Lease, Amen Bank, Tunisie Leasing, Banque de Tunisie, Banque Tuniso-Koweitienne et Arab International Lease. La ligne de crédit est également ouverte aux banques publiques.

« Les résultats concrets de ce financement devraient atteindre ou surpasser ceux de la ligne de crédit précédente octroyée par la BEI, à la Tunisie en décembre 2012, également de 100 millions d’euros.

En quelques mois, cette ligne de crédit a permis de financer plus de 500 projets, contribuant ainsi à créer ou à sauvegarder plus de 2800 emplois sur l’ensemble du territoire tunisien » a ajouté la même source.

A noter que depuis janvier 2011, la BEI a accordé 733 millions d’euros (1,652 milliard de dinars) de financements pour la mise en œuvre de nouveaux projets dans le secteur de l’économie tels que l’énergie, les PME, les infrastructures, l’éducation et le logement social.

par -
0
La Tunisie et la banque européenne de l’investissement ont signé

La Tunisie et la banque européenne de l’investissement ont signé, jeudi, un accord d’investissement aux termes duquel la BEI accordera 70 millions d’euros.

Selon le ministre de l’Economie et des Finances, Hakim Ben Hammouda, l’accord vise à renforcer et développer le système éducatif soulignant que d’autres projets sont en cours d’étude avec la Banque européenne d’investissement

par -
0
Philippe de Fontaine Vive

Philippe de Fontaine Vive, vice-président de la Banque Européenne d’investissement (BEI), effectuera une visite du 3 au 7 mars 2014 à Tunis, pour signer un contrat de financement au profit l’Entreprise tunisienne d’activités pétrolières (ETAP).

Au programme, une rencontre avec le chef du gouvernement provisoire Mehdi Jomâa, les ministres de l’économie et des finances, des affaires étrangères, de la Formation professionnelle et du Travail ainsi qu’avec le Gouverneur de la Banque Centrale.

par -
0
Le ministère de l’Economie et des finances a annoncé que la Banque européenne d’investissement (BEI) compte augmenter son soutien financier à la

Le ministère de l’Economie et des finances a annoncé que la Banque européenne d’investissement (BEI) compte augmenter son soutien financier à la Tunisie pour atteindre les 300 millions d’euros, contre 290 millions l’année écoulée.

le secrétaire d’Etat du Développement et de la Coopération internationale, Noureddine Zekri s’est réuni, à cet effet, vendredi, avec le directeur du bureau de la Banque européenne d’investissement (BEI) à Tunis, Ulrich Brunnhuber.

par -
0
Le ministre du Développement et de la Coopération internationale

Le ministre du Développement et de la Coopération internationale, Lamine Doghri et le vice-président de la Banque européenne de l’investissement (BEI), Philippe de Fontaine Vive vont signer jeudi, 19 décembre 2013, deux accords de financement au profit de la Tunisie.

Le premier accord concerne une ligne de financement de 50 millions d’euros au profit du Fonds des crédits et d’aide aux collectivités publiques locales tandis que le deuxième est de 40 millions d’euros et ira au programme d’assainissement du Lac de Bizerte.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le Maroc s'est hissé à la troisième place des fournisseurs de textile de l'Union européenne. D'après La Vie Eco, l'Association marocaine des industries du...