Tags Posts tagged with "beja"

beja

par -
0

« Les dégâts subis par les arbres et les biens forestiers au cours des dernières années constituent une agression contre la Tunisie, l’avenir de ses enfants et leur droit à un pays où il fait bon vivre », a fait remarquer, dimanche, à Béja, le ministre des relation avec les Instances constitutionnelles la société civile et les droits de l’Homme, Mehdi Ben Gharbia, dans une déclaration à la TAP dans la région, à l’occasion de la célébration de la fête nationale de l’arbre.

Et d’ajouter que le taux d’arborisation en Tunisie qui n’est que de 15% ne correspond pas à l’appellation « Tunisie la verte ».
Les célébrations de la fête nationale de l’arbre dans le gouvernorat de Béja ont consisté, notamment en le coup d’envoi donné à la première tranche de l’arborisation des bas-côtés de l’autoroute Béja-Bousalem qui se poursuivra entre les années 2016 et 2020. Les quatre tranches concernent la plantation d’arbres sur 96 kilomètres linéaires sur les bas-côtés de cette autoroute.
Le programme d’arborisation prévu à Béja qui dispose de 9% des superficies forestières nationales a été présenté à cette occasion. Ce programme comporte pour la saison 2016-2017, la plantation de 920 ha d’arbres forestiers et pastoraux.

par -
0

Une réunion s’est tenue, lundi, au siège du gouvernorat de Béja pour examiner les problèmes auxquels fait face le secteur agricole dans la région.
Les participants à cette réunion, dont des représentants des structures intervenantes dans le secteur, ont soulevé les problèmes liés à l’approvisionnement en semences, le manque des eaux d’irrigation, la hausse des prix des engrais et la lenteur des mesures relatives aux dossiers de la production laitière et de la culture du tournesol dans la région.
Le commissaire régionale de l’agriculture à Béja a indiqué que le développement du secteur est fortement lié à la capacité en ressources en eau dans la région, aux quantités de semences disponibles et à l’appui aux petits agriculteurs, rappelant que les superficies programmées pour la céréaliculture durant la nouvelle saison agricole sont estimées à 139 mille ha.
Le président de l’Union régionale de l’agriculture et de la pêche à Béja a insisté sur l’importance de mener une évaluation de la saison écoulée avant d’entamer les préparatifs de la nouvelle saison, regrettant la concentration sur la production végétale au dépend de la production animale.

par -
0

Des jeunes de la localité El Maagoula à Béja ont exprimé, lors d’une rencontre locale organisée samedi à la maison des jeunes Ibn Khaldoun à EL maagoula dans la cadre du dialogue sociétal sur les questions de jeunesse, leurs préoccupations de la hausse du taux de chômage et de la dégradation de l’infrastructure de base dans le secteur de la santé notamment à l’hôpital régional de Béja.
Les participants à cette rencontre ont critiqué la hausse du coût des prestations sanitaires notamment pour les jeunes sans-emploi, estimant que le gouvernorat de Béja n’a pas encore bénéficié du processus de développement.
Selon Issam Ben Kram, chargé de la communication au commissariat régional de la jeunesse et des sports, le mécanisme de dialogue direct qui a été lancé à EL Maagoula à Béja-Sud, concerne le plus grand nombre des jeunes à travers 45 ateliers et tribunes de dialogue dans les différents établissements des jeunes répartis dans toutes les zones du gouvernorat durant le mois d’octobre. Il a précisé dans une déclaration à la correspondante de la TAP dans la région, que des jeunes d’El Maagoula ont revendiqué le droit à l’emploi et le droit de participer à des actions pour bâtir la Tunisie de demain.
Le processus de dialogue local direct à Béja s’inscrit dans la cadre du dialogue sociétal sur les questions de jeunesse. Il est Organisé par le ministère de la jeunesse et des sports et les comités régionaux du dialogue sociétal dont l’objectif est de mettre en place une approche participative entre les représentants de la société locale pour identifier les problèmes des jeunes et les associer à trouver des solutions et à élaborer des programmes dans le futur.

par -
0

Près d’une quarantaine d’entreprises économiques ont participé à la journée d’information organisée, mercredi, à Béja, sur le programme d’encadrement des entreprises du nord-ouest.
Ce programme vise à encourager les entreprises du nord-ouest à exporter vers les marchés extérieurs notamment l’Algérie. Il se poursuit sur une année moyennant un financement américain dans le cadre du soutien des chambres de commerce tunisiennes à travers l’initiative MEPI, a précisé Mongi Gharbi, directeur général de la chambre de commerce et d’industrie du nord-ouest.
Une équipe de représentants d’entreprises économiques tunisiennes sera créée et veillera à chercher les moyens d’impulser les relations commerciales entre la région du nord ouest et l’Algérie ainsi que de préparer des plans et stratégies de commercialisation des produits et marchandises sur ce pays.
Ce comité œuvrera également à identifier les opportunités d’investissement mixte, envisager des visites et des rencontres B2B entre les entrepreneurs, chercher les moyens de faciliter l’export et réduire les entraves douanières ainsi que de préparer une feuille de route pour le forum économique tuniso-algérien prévu en avril 2017 à Tabarka avec la participation d’au moins 300 entreprises économiques.
Deux présentations sur le secteur de l’exportation au nord-ouest et le programme de la chambre de commerce et d’industrie du nord-ouest pour l’encadrement des entreprises économiques ont été faites lors de cette journée d’information.

par -
0

Deux réunions ont été organisées, lundi, entre le gouverneur de Béja et les représentants des médias (publics et privés) dans la région en présence du bureau du syndicat national des journalistes tunisiens au nord-ouest.
Les représentants des médias ont évoqué, à cette occasion, les entraves auxquelles ils font face pour accéder à l’information, incitant les autorités régionales à œuvrer pour faciliter la mission des journalistes.
Le gouverneur de Béja Houcine Hamdi s’est engagé à mettre en place une nouvelle stratégie de communication avec les journalistes et de dynamiser le rôle de la cellule d’information dans le gouvernorat.
Ces réunions interviennent suite au boycott, samedi dernier, de la session du Conseil régional du gouvernorat par les journalistes  » en raison du manque de volonté de la part des autorités de communiquer avec le secteur, de l’occultation de l’information, de la marginalisation du service de communication du gouvernorat et de l’absence de volonté de faciliter la mission des journalistes « , avaient expliqué les protestataires dans une motion.

par -
0

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué publié, ce lundi 19 septembre 2016, que les unités sécuritaires ont arrêté cinq individus dans la délégation de Medjez el-Bab, du gouvernorat de Béja.

Ils étaient entrain de creuser des fossés à la recherche de pièces archéologiques. Ils étaient également en possession d’équipements leur permettant de retrouver des trésors enfouis, a relevé le MI.

par -
0

Les enseignants suppléants à Béja ont observé, mercredi, un sit-in, dans les locaux du Commissariat régional à l’éducation où ils ont bloqué le travail, puis exécuté une marche à travers la ville, annonçant leur entrée dans une série de mouvements de protestation pour les jours à venir.
Le coordinateur régional des suppléants, Chokri Ftahlia, a souligné, dans une déclaration à l’agence TAP, que les vacataires à Béja réclamaient la discrimination positive dans leur recrutement et la mise en application de la circulaire du 21 janvier 2016 relative à l’intégration des temporaires sur trois ans, insistant sur leur détermination à poursuivre leur mouvement jusqu’à l’application des engagements du ministère.

par -
0

Le directeur régional du commerce à Béja, Kais Yazidi a indiqué à la correspondante de la TAP dans la région que des mesures ont été prises afin d’interdire la vente des moutons suspectés d’être introduits au marché de bétail de Béja via des réseaux de contrebande.

Il a ajouté qu’un nombre d’ovins de contrebande a été saisi et que la douane tunisienne participe pour la première fois aux opérations de contrôle économique dans la région, en collaboration avec les directions de la sécurité, du commerce et de la santé, depuis le 10 aout dernier.

La même source a affirmé que des équipes de contrôle effectuent des opérations de contrôle dans les points de vente des légumes et viandes, ajoutant que 3 points de vente de viande au kilo ont été mis en place.

par -
0

Les forces sécuritaires à Nefza (gouvernorat de Béja) ont arrêté mercredi, lors d’une campagne sécuritaire, un jeune homme recherché pour implication dans des affaires de terrorisme et pour appartenance à une organisation terroriste, a indiqué une source sécuritaire à la correspondante de la TAP dans la région.
Le jeune homme, âgé de 20 ans et originaire de la délégation de Nefza a été arrêté après un contrôle de routine alors qu’il était à bord d’un véhicule, a précisé la même source ajoutant que le suspect a été traduit devant l’unité nationale de recherche dans les crimes terroristes à Tunis.

par -
0

Un représentant de la direction régionale du Commerce a affirmé à Shems Fm que 44 mille moutons ont été mis à la disposition du gouvernorat de Bèja à l’occasion de l’Aïd.

Il a également souligné que les prix de vente ont considérablement baissé en comparaison avec l’année dernière, soulignant qu’une différence variant entre 100 et 150 dinars a été constatée.

par -
0
 Cinq individus sont morts sur le coup

Six militaires ont été blessés dans un accident de la circulation survenu, mercredi vers 9h00, sur la route nationale n°11, entre Béja et Mateur, à 5 km de la ville de Béja.
Le véhicule qui les transportait a dérapé et s’est renversé, a expliqué à l’agence TAP une source sécuritaire.
Les blessés transférés à l’hôpital régional à Béja étaient dans un état plus ou moins grave, a fait savoir à l’agence TAP une source médicale de l’hôpital.

par -
0

Dans un communiqué rendu public ce mardi 16 août 2016, le ministère de l’Industrie a dénoncé l’utilisation d’un véhicule de fonction du ministère pour approvisionner en eau minérale un café de la ville de Béja.

Le ministère a annoncé la suspension de l’agent accusé dans cette affaire en attendant de le faire passer devant le conseil de discipline, réaffirmant l’importance de dénoncer ce type de comportement et d’utilisation des biens de la fonction publique.

par -
0
La récolte des céréales en Tunisie pour la saison 2012-2013

Les quantités de céréales collectées depuis le démarrage de la moisson dans le gouvernorat de Béja ont atteint 1 million 700 mille quintaux dont 100 mille quintaux de semences sélectionnées, a indiqué, lundi, Ali Malki, commissaire régional au développement agricole.
Ces quantités représentent jusqu’à présent environ 26 % de la production nationale en céréales estimée pour cette année, a-t-il indiqué à la correspondante de la TAP.
Il a ajouté que les autorités régionales tablent sur une production de 2 millions 400 mille quintaux cette année, qualifiée de  » moyenne « , puisque la production de céréales au gouvernorat de Béja atteint 3 millions de quintaux en moyenne.
Il a souligné le souci de réserver un stock national et régional en semences sélectionnées pour la prochaine saison compte tenu de la régression de la production cette année.

par -
0

Les habitants des hauteurs de Dougga et de Téboursouk se plaignent, depuis cinq jours, de la coupure totale de l’eau qui coïncide avec la canicule et le mois du jeûne. Ce qui provoque une forte tension au sein de la population et cause la fermeture de plusieurs cafés et commerces.
Le délégué de Téboursouk, Raouf Kraiem, a expliqué, vendredi, dans une déclaration à l’agence TAP, que ces coupures d’eau sont dues à la baisse du niveau de la nappe consécutive à la sécheresse de ces derniers mois, baisse estimée à 1000 m3. La mobilisation de camions-citernes a été nécessaire pour approvisionner les habitants de ces agglomérations, a-t-il dit.
Pour sa part, le chef du district de la Sonede, Mehrez Hamdi, a indiqué que la sécheresse a engendré un déficit d’eau dans la nappe au niveau de l’axe Téboursouk et Siliana. Pour remédier à la situation, a-t-il souligné, la Sonede procède à des coupures momentanées d’eau dans les zones inférieures afin d’alimenter les zones supérieures, ajoutant que les services compétents assurent un suivi minutieux de la situation pour garantir l’approvisionnement de tous les habitants de Téboursouk en eau, même à un faible débit. Le responsable appelle les habitants à l’économie d’eau.
Il n’y a pas de solution radicale, dans l’immédiat, a-t-il fait remarquer signalant que des projets à long terme existent, tels que le projet des grands axes qui devra permettra à Téboursouk de s’approvisionner en eau à partir de barrages au lieu des puits, actuellement. Ce projet d’un cout global de 84 millions de dinars devait être financé dans le cadre de la coopération avec le Japon, mais il demeure bloqué pour des litiges fonciers, a fait savoir Hamdi.

par -
0

Le ministère de la formation professionnelle et de l’emploi a annoncé, dans un communiqué publié jeudi, le démarrage de la première phase du programme « Forsati » dans les gouvernorats de Béja et Zaghouan.
Environ 2475 demandeurs d’emploi du gouvernorat de Béja et 1133 de la région de Zaghouan bénéficieront de ce programme, selon le même communiqué.
Eu égard au nombre important des personnes inscrites à ce programme ( 84673 inscrits) et dans le souci de lui garantir toutes les conditions de réussite, « Forsati » démarrera, dans une première étape, par une phase pilote dans ces deux gouvernorats avant de s’étendre à l’ensemble des autres régions dans les prochaines semaines conformément à un calendrier qui sera communiqué ultérieurement, ajoute la même source.
Le programme « Forsati » ciblera, dans un premier temps, 50 mille demandeurs d’emploi inscrits aux bureaux de l’emploi. Ce nombre passera à 120 mille demandeurs d’emploi en 2017. Les bénéficiaires de ce programme seront accompagnés dans la mise en œuvre de leurs projets et percevront une allocation qui couvrira les dépenses de première nécessité en plus d’une couverture sanitaire.

par -
0

Le ministre de l’Intérieur Hédi Majdoub a inauguré, mercredi, à l’entrée de la ville de Béjà du côté de Jendouba, une plaque commémorative pour les martyrs de la sécurité et de l’Armée à Béja. L’inauguration a eu lieu en présence d’un nombre importants de sécuritaires et de militaires ainsi que des proches des martyrs.
Les noms de l’agent Mohamed Toujani, le sergent-chef Lotfi Aouadi, le sergent Alaa Amri, le lieutenant Atef Jabri et le sergent Néji Hammami sont gravés sur la plaque commémorative qui comporte un hommage à tous les héros de la nation dans leur lutte contre le terrorisme.
A cette occasion, le ministre a affirmé la détermination de la Tunisie à éradiquer le terrorisme, en comptant sur ses forces sécuritaires et militaires ainsi que sur la collaboration des citoyens.
Il a mis en avant tout le respect que le pays voue à ses martyrs.
Sur un tout autre plan, Hedi Mejdoub a qualifié, dans une déclaration à l’agence TAP de  » mesure ordinaire  » la décision de proroger l’état d’urgence.
Il s’est félicité du niveau de promptitude des militaires et des forces de sécurité, assurant que
toutes les mesures ont été prises pour prévenir toute menace terroriste, particulièrement durant le mois de Ramadan.

par -
0
La récolte céréalière de la saison actuelle (2014-2015) devrait atteindre 14 millions de quintaux contre 23

La récolte céréalière avance à 40% dans le gouvernorat de Béja où près de 650 mille quintaux ont été collectés sur un total de production attendue de 4,2 millions de quintaux, selon le commissaire régional de l’agriculture à Béja, Ali Makni.
Il a déclaré jeudi à l’agence TAP, en marge du démarrage de la moisson, que  » la récolte est moyenne alors que la rentabilité est bonne dans certaines régions et trop faible dans d’autres.
D’après les estimations du ministère de l’Agriculture, la récolte céréalière pour la saison agricole 2015-2016, serait aux alentours de 14 ,5 millions de quintaux, soit un déficit de 22% par rapport à la moyenne.
Les collecteurs de céréales au centre de ksar Mezouar au nord de Béja et à Medjez El Bab, ont évoqué des problématiques ayant trait à la baisse de la qualité des céréales, pendant la saison actuelle, au manque de production du blé et de la farine outre la difficulté de développer les silos et de réaliser des investissements, vu la durée courte du bail accordé par l’Etat.
Plusieurs agriculteurs ont revendiqué la révision du barème de calibrage des céréales et le prix de la réception de la récolte, estimant que ce prix ne couvre plus les coûts de production surtout à l’heure de l’envolée des prix des équipements et des moyens nécessaires à la production notamment, les pesticides.
Ils ont, également, évoqué d’autres questions relatives à l’utilisation de pesticides non conformes aux normes, appelant à prendre les mesures nécessaires pour garantir l’intervention en urgence de la protection civile lors des incendies et à ’arrêter l’importation des graines de tournesol blanches de la Turquie, vu les problèmes de commercialisation dont souffrent les producteurs des graines de tournesol noires à Béja.

par -
0

Ce mercredi 15 juin 2016, vers 17h 30, un énorme incendie s'est déclaré dans le parc pittoresque du Monatazah Ennahli, (Ariana).

Le feu s’est propagé sur une bonne étendue du parc. Des agents de la protection civile et deux camions citernes feux de forêts ont été dépêchés sur le lieu du sinistre.

N’ayant pu venir à bout des flammes qui partaient de plusieurs foyers de feu, des renforts ont été appelés pour circonscrire l’incendie.

La cause serait-elle d’origine naturelle due à la chaleur exceptionnelle de ce mercredi ou humaine intentionnelle et criminelle ou involontaire et accidentelle ?

En tout cas l’origine de l’incendie reste encore inconnue.

par -
0

Près de 40 ha ont été calcinés, mardi en fin d'après-midi. Attisées par le vent, les flammes se sont propagées jusqu’au mont d’Ain Lahmam à Téboursouk.

Un incendie s’est déclaré, mardi après-midi, dans un champ de blé situé à Errihana, à 12 Km de la de Téboursouk (gouvernorat de Béja). Plus de 40 ha de céréales ont été calcinés, a indiqué le président de l’Union régionale de l’agriculture et de la pêche à Téboursouk Anis Tahar.

« Attisées par le vent, les flammes se sont propagées jusqu’au mont d’Ain Lahmam », se désole-t-il en déplorant le retard de l’intervention des agents de la protection civile qui selon lui,  avaient été informés depuis plusieurs heures.

Il appelé à la création d’une unité permanente de la protection civile à Téboursouk pour intervenir rapidement en cas d’incendie.

Il a appelé, dans ce sillage, à la création d’une unité permanente de la protection civile à Téboursouk pour intervenir rapidement en cas d’incendie.

Une source de la protection civile aurait signalé à l’agence Tap, que les sapeurs-pompiers sont déjà sur place et déploient tous leurs efforts pour maitriser le feu.

Les circonstances du sinistre ne sont pas encore données.

par -
0

La dépouille d’un élève de 17 ans a été repêchée, hier mercredi, dans l’Oued El Garag, à Béja-Nord (à proximité de Béja-ville) .
Une source de la protection civile a indiqué à la correspondante de la TAP dans la région, que des plongeurs ont retrouvé la dépouille de l’éléve dans l’Oued et sont parvenus à la repêcher malgré les difficultés.
La même source a affirmé qu’une enquête a été ouverte pour connaitre les raisons du décès, ajoutant que l’hypothèse d’une mort par noyade est privilégiée.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE