Tags Posts tagged with "beji caid essebsi, Moncef Marzouki,"

beji caid essebsi, Moncef Marzouki,

par -
0
En dépit des campagnes féroces

En dépit des campagnes féroces, de la vague de contestations et la multiplication des critiques annoncées à son encontre sur les réseaux sociaux, le président de la République, Moncef Marzouki a réussi à avoir une bonne place auprès des Tunisiens. Selon le dernier sondage effectué par Emrhod Consulting, Moncef Marzouki a affiché une nette amélioration par rapport aux personnalités politiques pour lesquelles les Tunisiens souhaitent voter. Il a occupé la deuxième position (avec 5,1%) juste après, le fondateur de Nidaa Tounes, Béji Caied Essebsi qui vient en tête des intentions de vote des personnalités politiques avec 19,1% . Notons que les intentions de vote des Tunisiens à Moncef Moncef n’a été que de l’ordre de 1,9% au mois d’avril dernier.

Hammadi Jebali (avec 3,7% en juin contre 5,2% en avril ), occupe la troisième place, talonné par Kamel Morjane (3,5% contre 1,1%), puis viennent Mohamed Abou (3,2% contre 1,3%), Ali Laarayedh (2,7% contre 4,9%), Hamma Hammami (2,7% contre 3,4%), Kais Saied (1,9% contre 2,3%), et Mustapha Ben Jaâfar (2,1% contre 1,2%).

Le taux de satisfaction des Tunisiens du travail du président de la République, Moncef Marzouki a atteint 28,3% durant ce mois de juin contre 20,4% en avril dernier, alors que ce taux a été de 34,3% pour le président de l’Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaâfer . Le taux de satisfaction du travail du Chef du gouvernement actuel, Mehdi Jomaâ a été aux alentours de 62,3%, enregistrant ainsi le taux le plus élevé .

Au sujet des partis politiques, le mouvement de Nidaa Tounes conserve la première place dans les intentions de vote des Tunisiens avec 17,1%, suivi par le mouvement Ennahdha (14%), puis le parti Ettakatol (4,7%), le Front Populaire qui perd la troisième place , enregistre 3,9% . Ensuite viennent Al Joumhouri (2,9%), Ettahrir (2,8%), Tayar El Mahaba (2,6%), Al Massar (2,2%), le CPR (2%), Afek Tounes (1,9%), Al Moubedara (1,6%) et l’Alliance démocratique (1,4%).

Au sujet de la menace terroriste, fléau qui continue à planer sur le pays, et susciter la crainte chez les Tunisiens,le sondage, révèle que 52,4% des personnes interrogées expriment leur inquiétude au sujet de la menace terroriste contre 49 % au mois d’avril.

L’attaque terroriste perpétrée contre le domicile de Lotfi Ben Jeddou à Kasserine, fin mai , faisant quatre morts parmi les agents de la sécurité, serait à l’origine de la hausse de ce taux par rapport au mois d’avril.

S’agissant de la situation économique du pays, 52% des Tunisiens pensent qu’elle est en train de s’améliorer contre 36,40% pensant qu’elle empire.

Sur le chapitre des libertés, 70,7% des Tunisiens interrogés sont optimistes quant à l’avenir de la liberté d’expression alors que 21,50% demeurent pessimistes.

Le Baromètre Politique d’EMRHOD est une enquête quantitative réalisée chaque mois depuis la révolution du 14 Janvier 2011,auprès d’un échantillon représentatif de la population Tunisienne en âge de voter (18 ans et plus).

Cette enquête a été réalisée entre le 10 et le 13 Juin 2014, et elle a interrogé 1250 personnes, par téléphone dans les 24 Gouvernorats (zones urbaines et rurales).

Kh.T

par -
0
En dépit des campagnes féroces

En dépit des campagnes féroces, de la vague de contestations et la multiplication des critiques annoncées à son encontre sur les réseaux sociaux, le président de la République, Moncef Marzouki a réussi à avoir une bonne place auprès des Tunisiens. Selon le dernier sondage effectué par Emrhod Consulting, Moncef Marzouki a affiché une nette amélioration par rapport aux personnalités politiques pour lesquelles les Tunisiens souhaitent voter. Il a occupé la deuxième position (avec 5,1%) juste après, le fondateur de Nidaa Tounes, Béji Caied Essebsi qui vient en tête des intentions de vote des personnalités politiques avec 19,1% . Notons que les intentions de vote des Tunisiens à Moncef Moncef n’a été que de l’ordre de 1,9% au mois d’avril dernier.

Hammadi Jebali (avec 3,7% en juin contre 5,2% en avril ), occupe la troisième place, talonné par Kamel Morjane (3,5% contre 1,1%), puis viennent Mohamed Abou (3,2% contre 1,3%), Ali Laarayedh (2,7% contre 4,9%), Hamma Hammami (2,7% contre 3,4%), Kais Saied (1,9% contre 2,3%), et Mustapha Ben Jaâfar (2,1% contre 1,2%).

Le taux de satisfaction des Tunisiens du travail du président de la République, Moncef Marzouki a atteint 28,3% durant ce mois de juin contre 20,4% en avril dernier, alors que ce taux a été de 34,3% pour le président de l’Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaâfer . Le taux de satisfaction du travail du Chef du gouvernement actuel, Mehdi Jomaâ a été aux alentours de 62,3%, enregistrant ainsi le taux le plus élevé .

Au sujet des partis politiques, le mouvement de Nidaa Tounes conserve la première place dans les intentions de vote des Tunisiens avec 17,1%, suivi par le mouvement Ennahdha (14%), puis le parti Ettakatol (4,7%), le Front Populaire qui perd la troisième place , enregistre 3,9% . Ensuite viennent Al Joumhouri (2,9%), Ettahrir (2,8%), Tayar El Mahaba (2,6%), Al Massar (2,2%), le CPR (2%), Afek Tounes (1,9%), Al Moubedara (1,6%) et l’Alliance démocratique (1,4%).

Au sujet de la menace terroriste, fléau qui continue à planer sur le pays, et susciter la crainte chez les Tunisiens,le sondage, révèle que 52,4% des personnes interrogées expriment leur inquiétude au sujet de la menace terroriste contre 49 % au mois d’avril.

L’attaque terroriste perpétrée contre le domicile de Lotfi Ben Jeddou à Kasserine, fin mai , faisant quatre morts parmi les agents de la sécurité, serait à l’origine de la hausse de ce taux par rapport au mois d’avril.

S’agissant de la situation économique du pays, 52% des Tunisiens pensent qu’elle est en train de s’améliorer contre 36,40% pensant qu’elle empire.

Sur le chapitre des libertés, 70,7% des Tunisiens interrogés sont optimistes quant à l’avenir de la liberté d’expression alors que 21,50% demeurent pessimistes.

Le Baromètre Politique d’EMRHOD est une enquête quantitative réalisée chaque mois depuis la révolution du 14 Janvier 2011,auprès d’un échantillon représentatif de la population Tunisienne en âge de voter (18 ans et plus).

Cette enquête a été réalisée entre le 10 et le 13 Juin 2014, et elle a interrogé 1250 personnes, par téléphone dans les 24 Gouvernorats (zones urbaines et rurales).

Kh.T

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive accordée ce mercredi 28 septembre à Africanmanager, Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, a...

AFRIQUE

0
Preuve que la situation dégénère en République démocratique du Congo, sans aucune solution en vue, le département d'État américain a appelé les familles du...

SPORT

0
L'avion privé de Cristiano Ronaldo, attaquant portugais du Real Madrid, a été victime d'un grave accident lundi soir à l'atterrissage à l'aéroport de Barcelone. Son train...