Tags Posts tagged with "ben guerdane"

ben guerdane

par -
0

Le syndicat régional des forces de sécurité intérieure à Ben Guerdane a organisé, ce matin, un sit-in, devant le district de la Garde Nationale et le poste de police de la région, appelant les autorités de supervision à tenir leurs engagements envers l’institution sécuritaire, rapporte Cap fm.

Le syndicat en question appelle à faire bénéficier aux agents ayant participé aux évènements de Ben Guerdane de promotions et de primes après le succès et l’exploit réalisés par les unités sécuritaires en mars dernier, a ajouté la même source.

par -
0

Le calme s’est rétabli dans la ville de Ben Guerdane après la vague de protestations qui s’est déclenchée, en début de semaine, suite au décès d’un contrebandier tué par l’armée nationale dans la zone tampon, a affirmé, mercredi, le gouverneur de Médenine Tahar Matmati.
« La vie a repris son cours normal à Ben Guerdane, avec la réouverture des commerces et établissements publics malgré la poursuite du sit-in ouvert », a-t-il précisé à la correspondante de la TAP.
Il a regretté les dégâts causés par les actes de vandalisme qui ont accompagné ces protestations, précisant qu’une enquête sera ouverte pour déterminer l’identité des assaillants.
L’Union locale du travail de Ben Guerdane a dénoncé, dans un communiqué, les actes de violence qu’a connus la région ces derniers jours, réitérant le droit des habitants de la région à l’emploi et au développement.
L’organisation a appelé l’Etat à chercher des solutions efficientes aux problèmes liés au commerce et transport des marchandises au niveau du point de passage de Ras Jedir.
Des actes de vandalisme ont eu lieu, lundi dernier, après une marche pacifique organisée par des composantes de la société civile et des familles qui ont perdu des proches dans la zone tampon suite à des tirs de l’armée. Des manifestants ont coupé les routes et incendié les équipements d’une société chargée de la réalisation de l’autoroute Médenine-Ras Jedir, entraînant, ainsi, la fermeture des commerces et des établissements publics. Ils dénonçaient « le recours excessif » à la violence par les forces de l’ordre contre les commerçants de cette région.

par -
0

Malgré la poursuite du sit-in, le calme est revenu aujourd’hui mardi, dans la ville de Ben Guerdane et les commerces et administrations ont rouvert leur portes et ce, après la réunion du gouverneur de Médenine avec plusieurs composantes de la société civile.
Selon le délégué de Ben Guerdane, Omar Kouz, toutes les parties ont convenu de réclamer l’ouverture d’une enquête sur l’incident, selon lequel un habitant originaire de ben Guerdane aurait été tué par balles dans la zone tampon (frontière) et de demander l’arrêt des tirs de balles sur les individus.
 » Des solutions consensuelles seront trouvées en vue d’assurer la circulation des marchandises à partir de Libye vers Ras Jedir », a-t-il précisé, ajoutant que des négociations seront entamées avec la partie libyenne afin de mettre en vigueur les décisions précédentes entre les responsables Tunisiens et Libyens.
Des manifestants ont incendié les locaux de la société chargée des travaux de l’autoroute Médenine-Ras jédir et d’importants dégâts ont été enregistrés causant l’arrêt des ses activités, a indiqué un responsable dans la société.
Ce mouvement de protestation a été observé à l’issu d’une marche pacifique à laquelle avaient participé des composantes de la société civile et les familles des victimes de tirs par balles, en guise de protestation contre « l’usage excessif de la force par les agents de sécurité contre ceux qui exercent le commerce informel ».

par -
0

Des protestataires ont fait irruption, ce lundi 5 septembre 2016, au siège de la société Afrique Travaux à Ben Guerdane, rapporte jawhara Fm, citant une source dans la région.

Des manifestants ont détruit les équipements de ladite société et ont fracassé l’ensemble des fenêtres. Les protestataires ont également mis le feu aux bulldozer appartenant à l’entreprise, chargée des travaux de l’autoroute dans la région.
Ils se sont également emparés d’un engin de terrassement, et l’ont utilisé pour bloquer la route nationale au niveau de Oued Fessi, à 12 km de Ben Guerdane, indique la même source.

par -
0

Le trafic au niveau du poste frontalier de Ras Jedir à Ben Guerdane a repris ce vendredi 19 août 2016 après sa fermeture dans le soir du jeudi dans les deux sens.

Rappelons qu’un état de grande tension a régné hier au niveau du point de passage frontalier de Ras-Jedir du côté Libyen en raison d’un différend entre deux milices rivales chacune voulant s’emparer du point de passage frontalier.

par -
0

Un jeune homme originaire de Ben Guerdane a été tué à l’intérieur de la zone militaire fermée. Les soldats de l’armée nationale se trouvant à l’intérieur de la zone ont ouvert le feu sur le jeune homme et l’ont tué, rapporte Mosaique Fm.
Cette mort est la deuxième qui a eu lieu au cours de la semaine dernière dans la zone militaire.

par -
0

« Les démarches pour la réalisation de la zone franche commerciale et logistique à Ben Guerdane avancent de façon considérable », assure le ministère du Commerce par la voix de son directeur général, Habib Latrache.

Cet avancement s’est ressenti sur le plan technique, a précisé le responsable dans une interview accordée ce jeudi 4 aout à Africanmanager. Il annonce le lancement d’un appel d’offres pour sélectionner un bureau d’étude qui sera chargé d’élaborer les études nécessaires pour la mise en place de ce projet pilote.

Dans le même contexte, Habib Latrache a indiqué que le ministère a fixé les budgets préliminaires pour l’aménagement extérieur de ce projet qui sera réalisé sur une superficie de 150 hectares.

 » Nos estimations tablent aux alentours de 165 millions de dinars dont 130 millions de dinars seront consacrés au renforcement de la route régionale reliant Ben Guerdane au port de Zarzis », a dit l’interviewé, avant d’ajouter que les 30 millions restants seront alloués au raccordement de la région aux réseaux nationaux (Sonede, Steg et Onas).

Pour ce faire, Habib Latrache a fait savoir qu’un comité technique a été créé au sein du département du Commerce afin d’examiner ce dossier.

 » Deux points principaux seront traités. Il s’agit de l’engagement du gouvernement à financier les travaux externes de ce projet et ce, conformément à l’article 52 du code de l’investissement. Pour le deuxième point, il concerne la cession au dinar symbolique de l’espace qui sera consacré à l’aménagement de cette zone », a t-il expliqué.

Ce rapport, une fois élaboré par ce comité technique, sera présenté au Comité Supérieur de l’Investissement pour approbation.

Un projet loi régissant les zones franches sera présenté avant fin octobre

Evoquant le volet juridique, le responsable a signalé que son département se penche actuellement sur l’élaboration d’une loi régissant cette zone franche commerciale et logistique.

Ce nouveau texte qui fait actuellement l’object de plusieurs réunions de concertation avec l’ensemble des acteurs intervenants sera très prochainement présenté au Conseil ministériel.

Les éléments nécessaires de cette loi ont été identifiés, a encore souligné le responsable, mettant l’accent sur son importance. Car, il vient définir les concepts juridiques relatifs à cette zone franche, les activités logistiques ou commerciales, le régime fiscal ou encore la nature de la structure qui sera chargée de gérer la zone franche.

« On est en train d’avancer et il est prévu qu’il soit présenté au Conseil ministériel d’ici la fin du mois d’octobre », a estimé le responsable, tout en valorisant le timing de sa présentation. Ce timing coïncidera avec l’organisation d’une conférence importante sur l’investissement, prévue au cours de ce mois.

« Cette rencontre mettra sous les projecteurs le rôle stratégique de cette zone franche commerciale et logistique, tout en valorisant les investissements consacrés au développement dans la région de Ben Guerdane », a souligné Latrache, indiquant que nombreuses personnalités de renommée à l’échelle mondiale et un nombre important d’experts internationaux prendront part à cet événement qui traitera l’aspect juridique et technique de cette zone franche commerciale et logistique.

Ce projet, rappelle-t-on, dont le coût est estimé dans une première étape à 120 millions de dinars et qui sera réalisé par l’Office du Commerce de la Tunisie, contribuera à la valorisation du produit tunisien, tout en essayant de mettre fin à la contrebande qui continue de peser gravement sur l’économie tunisienne. Chiffre à l’appui, le phénomène de la contrebande et du commerce informel engendre pour l’Etat des pertes de 1,2 milliards de dinars dont 500 millions de dinars en droits de douane.

par -
0

Le gouvernement en place va très prochainement annoncer une série de mesures incitatives pour booster l’investissement dans la zone de libre-échange à Ben Guerdane, rapporte le quotidien « Achourouk ».
Il est à rappeler que ce projet pilote sera opérationnel en 2018 et permettra de créer 1000 postes d’emplois.
De grands projets commerciaux seront, par ailleurs, lancés dans la zone.

par -
0

Une trentaine de véhicules de contrebande ont été interceptés, jeudi matin, dans la localité de Aklet Tayder (délagation de Ben Guerdane/gouvernorat de Médenine), par les unités déployées dans la zone militaire tampon.
Dans un communiqué, le ministère de la Défense précise que des individus armés se trouvaient parmi les passagers de ces véhicules qui venaient de Libye.
Trois véhicules de contrebande ont pris feu à la suite d’un échange de tirs entre les individus armés et les unités militaires. Ces occupants ont pris la fuite à bord des autres véhicules qui ont rebroussé chemin en direction du territoire libyen, ajoute la même source.
Aucune victime n’est à déplorer.

par -
0

Une patrouille de l’armée déployée dans la zone tampon de Ben Guerdane, a barré la route, jeudi, aux alentours de 1H00, à trois véhicules près du mur de sable dont l’un d’entre eux est sans plaque d’immatriculation, a affirmé le porte-parole du ministère de la Défense nationale Belhassen Oueslati.
Dans une déclaration à l’agence TAP, Oueslati a fait état de l’arrestation d’un tunisien qui fait objet de cinq avis de recherche dont l’un pour appartenance à une organisation terroriste.
La personne recherchée a été remise à la police judicaire de Ras Jédir en attendant la livraison de véhicules aux services douaniers, apprend-on de même source.

par -
0

Sept familles de martyrs tombés lors de l’attaque terroriste à Ben Guerdane ont reçu une prime de 40 mille dinars afin de réaménager leurs maisons, rapporte shems fm.

Le délégué de la région, Amor Kouz, a affirmé que le versement de la prime s’effectuera sur quatre tranches, selon l’avancement des travaux, supervisés par le ministère de l’Equipement.

par -
0

Le ministère du Commerce se penche actuellement sur l’élaboration d’une loi régissant la zone franche commerciale et logistique qui sera créée à Ben Guerdane, a annoncé le directeur général au sein de ce département, Habib Latrache.

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le responsable a ajouté que ce projet de loi sera présenté au Conseil ministériel à la fin de ce mois de juillet. « On est en train d’avancer et une réunion élargie sera tenue au cours de ces deux prochaines semaines en présence de plusieurs parties dont notamment le ministère des Finances, la douane, la Banque centrale afin d’examiner ce projet et de s’accorder sur ses grands axes », a t-il dit.

D’après lui, les éléments nécessaires de cette loi ont été identifiés, surtout que le département du Commerce  a tiré profit de plusieurs lois nationales existantes et d’autres expériences étrangères.

En effet, ce projet de loi vient définir les concepts juridiques relatifs à cette zone franche, les activités logistiques ou celles commerciales, le régime fiscal ou encore la nature de la structure qui sera chargée de gérer la zone franche.

Habib Latrache a qualifié cette démarche de « cruciale », elle vient à un moment opportun où le gouvernement s’est engagé aussi à créer une nouvelle zone de libre échange à Sakiet Sidi Youssef.

Traitant l’aspect technique de ce projet, Habib Latrache a annoncé le lancement d’un appel d’offres pour sélectionner le bureau d’étude qui sera chargé d’accomplir cette mission. A ce titre, il a indiqué que l’ouverture des plis est prévue pour le 7 juillet 2016.

Outre la sélection d’un bureau d’étude, notre interviewé a fait savoir que les efforts se conjuguent au sein de son département pour mettre en place un comité technique.

Le responsable a mis l’accent sur le rôle de ce comité qui sera chargé de présenter son rapport au Comité Supérieur de l’Investissement pour que la présidence du gouvernement accepte certaines propositions faites par le comité de suivi, chargé de la mise en place de la zone franche commerciale et logistique. Parmi les propositions, il a cité également l’engagement du gouvernement à financier les travaux externes de ce projet et ce, conformément à l’article 52 du code de l’investissement

A ce titre, Habib Latrache a noté que la première réunion de ce comité technique est prévue pour  le 19 juillet réunion.

Une conférence internationale en octobre prochain

Pour ce faire et afin de gagner ce challenge, le responsable a relevé que le ministère de tutelle œuvre pour l’organisation d’une conférence importante afin de mettre sous les projecteurs le rôle stratégique de cette zone franche commerciale et logistique, tout en valorisant les investissements consacrés au développement dans la région de Ben Guerdane.

Cet événement incontournable sera marqué par la présence de plusieurs personnalités de renommée à l’échelle mondiale et un nombre important d’experts internationaux.

« Cette rencontre vient à la suite d’une récente visite effectuée par une délégation relevant de l’Organisation mondiale des zones franches et l’idée était d’aboutir à la signature d’un protocole d’accord avec ladite organisation afin de consolider davantage le projet de la création d’une zone franche commerciale et logistique, tout en tirant profit de l’expérience étrangère », a-t-il expliqué.

Toujours selon notre source, cet événement sera l’occasion pour traiter l’aspect juridique et technique de ce projet pilote dont le coût est estimé dans une première étape à 120 millions de dinars et qui sera réalisé par l’Office du Commerce de la Tunisie.

Ce projet revêt une importance particulière, surtout qu’il contribuera à la valorisation du produit tunisien tout en essayant de mettre fin à la contrebande qui continue de peser gravement sur l’économie tunisienne. Chiffre à l’appui, le phénomène de la contrebande et du commerce informel engendre pour l’Etat des pertes de 1,2 milliards de dinars dont 500 millions de dinars en droits de douane.

par -
0

Le nouveau délégué de Ben Guerdane, Omar El Kouz, a été installé, mercredi, à son poste, après trois mois de vacance due au départ de l’ancien délégué suite à son agression physique et verbale, lors des mouvements de protestation observés dans la ville.
La cérémonie d’installation s’est déroulée dans le calme en présence de représentants de la société civile, malgré les réactions de refus relayées sur les réseaux sociaux exigeant un délégué doté d’une « haute compétence » et d’une « grande expérience ».
Dans son intervention lors de cette cérémonie, le gouverneur de Médenine, Tahar Matmati, a exhorté l’ensemble de la population de Ben Guerdane à soutenir le nouveau délégué qui sera appelé à fixer les priorités de son programme d’actions en coordination avec la société civile et les cadres régionaux.
Pour sa part, Omar El Kouz a affirmé que les opportunités offertes dans cette délégation sont susceptibles de conférer à la ville de Ben Guerdane une dynamique économique et culturelle. Il a appelé à conjuguer tous les efforts au service de Ben Guerdane et de son développement et pour trouver des solutions aux problèmes de Ras Jedir et à celui du chômage notamment au niveau des diplômés du supérieur.

par -
0
Lors d’une opération de contrôle

Les unités de la Garde nationale de Ben Guerdane ont découvert très récemment 24 cartouches de kalachnikov enterrées sur un terrain agricole. Le terrain est situé au niveau de la route reliant la délégation de Ben Guerdane au gouvernorat de Tataouine.

Une source sécuritaire a indiqué à Jawhara fm que ces cartouches sont probablement le reste des munitions récemment saisies dans la région et qui sont en rapport avec le terroriste Adel Ghandri.

par -
0

Une coupure d’électricité sera observée aujourd’hui, mardi 28 juin 20165 dans  plusieurs régions de la délégation de Ben Guerdane, et ce en raison de travaux d’entretien qui se feront de 08h00 à 12h00.

Selon Shems Fm, les régions qui seront privées d’électricité sont : route Henchir Mastoure, route Sidi Khalida, Kharouba, Lycée Zegalib, cité Zegalib, Lycée Ibn Haithem, route Taiyï 1,2 et 3, et Debadeba.

par -
0

Deux terroristes actifs à Ben Guerdane ont été appréhendés par l’unité nationale de recherche dans les crimes terroristes de la Garde nationale d’El Aouina.
Les deux suspects opéraient dans le cadre d’une cellule de soutien et de recrutement mobilisée par un terroriste tunisien en cavale en Libye.
Selon un communiqué publié vendredi par le ministère de l’Intérieur, la cellule en question visait des dirigeants sécuritaires et militaires.
Elle a récemment surveillé les déplacements et les activités de certaines patrouilles avant de les cibler par des actes terroristes, en réaction aux pertes essuyées en mars dernier, au cours de l’opération sécuritaire à Ben Guerdane.

Mercredi 22 juin 2016, dans un domicile privé à Ben Guerdane (gouvernorat de Médenine, un maçon a été grièvement blessé par une grenade qui lui a explosé au visage alors qu’il y effectuait des travaux.

Selon Mosaique Fm, l’engin explosif a été installé par des terroristes, lors des événements de mars dernier.

La victime a été conduite à l’hôpital régional de Ben Guerdane. Elle souffrirait de blessures graves et est toujours hospitalisé dans un état qui n’est pas encore établi.

Pendant ce temps, une équipe d’artificiers a été appelée à désamorcer l’engins explosif, et fouiller aux abords de la maison.

La même source rapporte que le propriétaire du logement a été indemnisé par la présidence de la république pour rénover sa demeure endommagé par la déflagration.

par -
0

La zone logistique de Ben Guerdane dont le coût est estimé à 130 millions de dinars sera fin prête en 2018, a déclaré, mecredi, le gouverneur de Medenine, Taher Matmati.

S’exprimant lors d’un point de presse tenu à Médenine, le gouverneur de Medenine, Taher Matmati, a évalué le taux d’avancement des travaux de construction de l’autoroute Medenine-Ras Jedir à 50 pc. Dans certaines parties de l’autouroute, les travaux ont atteint un taux d’avancement de 90 pc, a-t-il précisé.

Le gouverneur de Medenine a, par ailleurs, annoncé le démarrage de la mise en œuvre du programme relatif au développement des délégations frontalières, pour lequel le ministère du Développement a alloué une enveloppe de 1 million 500 mille de dinars.

Il a ajouté que dans le cadre de ce programme, six maisons endommagées par les attaques terroristes survenues en mars dernier dans la région seront reconstruites, relevant que deux de ces maisons seront rebâties moyennant un coût de 80 mille dinars, financés par la présidence de la République et le ministère de l’Equipement.

Il a, par ailleurs, précisé que ce programme de développement vise aussi à réhabiliter l’hôpital de Ben Guerdana, notamment à travers la création de services de réanimation et de chirurgie orthopédique.

Selon les données fournies lors de ce point de presse, le nombre de projets programmés au titre de 2016 a atteint 340 projets dont le coût global est estimé à 602 millions de dinars. Tap

par -
0

Les membres de la cellule seraient impliqués dans l'attaque terroriste de Ben Guerdane. Plusieurs membres du groupe ont récemment été appréhendés à El Mnihla.

L’Assemblée des représentants du peuple (ARP) tiendra vendredi à partir de 9H00 une séance de questions au gouvernement. Les ministres de la Justice et de l’Intérieur seront auditionnés au sujet de « Katibat Abou Meriem ».

Le bloc parlementaire Al-Horra avait déposé, le 26 mai dernier, une pétition au bureau d’ordre de l’ARP dans laquelle il a demandé l’audition des deux ministres sur la remise en liberté des suspects appartenant à « Katibat Abou Meriem » et leur chef de file Slim Bouhouch, interpellés l’année dernière à Hammamet.

Ces derniers seraient impliqués dans l’attaque terroriste de Ben Guerdane et plusieurs membres du groupe ont récemment été appréhendés à El Mnihla (gouvernorat de l’Ariana).

Le ministère de l’Intérieur avait publié un communiqué le 11 février 2015 dans lequel il a annoncé le démantèlement d’une cellule terroriste active à Hammamet jugée « très dangereuse et parfaitement organisée » et ayant pour mission la surveillance, le financement et le recrutement.

L’opération a, selon le même communiqué, permis l’interpellation de 20 éléments terroristes et la saisie de deux motocycles, 3 unités centrales informatiques et autant d’ordinateurs portables outre un ensemble de terminaux gsm.

Selon le ministère de l’Intérieur, les membres de la cellule surveillaient des sites militaires et sécuritaires dans la ville de Hammamet pour les attaquer ultérieurement et planifiaient des opérations d’enlèvement et de décapitation.

Des médias avaient alors évoqué les plans de katibat Abou Meriem qui après la fabrication de ceintures explosives et d’une bombre artisanale se préparait à faire exploser un poste de police à Hammamet avant de prendre un touriste en otage et son exécution pour semer la panique dans la région.

Le 14 avril dernier, le tribunal de première instance de Tunis avait remis en liberté le chef de la cellule, Slim Bouhouch, arrêté deux jours auparavant. ce dernier faisait l’objet de 11 avis de recherche. (TAP)

par -
0

Le ministère du Commerce a reçu plusieurs demandes de la part d’entreprises étrangères souhaitant s’implanter dans la zone de libre échange qui sera aménagée à Ben Guerdane. C’est ce qu’a déclaré le directeur général du commerce extérieur, Lazhar Bennour.
Dans une interview accordée ce jeudi 26 mai 2016 à Africanmanager, il a précisé que ces demandes sont venues des quatre coins du monde.
Le responsable a par ailleurs souligné que les travaux de construction de cette zone connaissent un avancement considérable.

Il est à rappeler que l’Office du commerce de la Tunisie sera chargé de la réalisation de ce projet dont le coût est estimé dans une étape préliminaire à 120 millions de dinars. Son entrée en activité est prévue en 2018.
Pour le gouvernement, il s’agit d’un projet pilote étant donné qu’il vise le développement de la région pour permettre de générer plus de 7000 postes d’emplois dont 2000 directs dans différentes secteurs.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le bilan des heurts entre les forces de sécurité et des habitants du Kananga, dans le centre de la République démocratique du Congo, jeudi...

SPORT

0
Résultats et buteurs de la 3e journée du championnat de la Ligue 1 professionnelle de football, disputée samedi et dimanche. Poule A . Samedi A Tatatouine US Tatatouine...