Tags Posts tagged with "biens confisqués, Ben, Ali,"

biens confisqués, Ben, Ali,

par -
0
Les biens confisqués appartenant à Ben Ali et à sa famille

Les biens confisqués appartenant à Ben Ali et à sa famille, sont toujours à l’étal. Un mois déjà est passé, et ce fameux salon n’a vu défiler que 3.000 visiteurs, où les curieux étaient plus nombreux que les acheteurs et le gouvernement attend toujours qu’ils osent se manifester. Les biens exposés devaient générer des recettes de l’ordre de 20 millions de dinars qui devaient être, injectées par la suite, dans la trésorerie de l’État. Ce dernier aussi, attend toujours.

– Seulement 950.000 DT de recettes, dont 100.000 des billets d’entrée !

La surprise était en effet là, mais pas comme l’attendait le ministère des Finances ! Après un mois, presque jour pour jour, il n’a ramassé que 950 mille dinars, dont 850 mille dinars proviennent de la vente de «pacotilles» (sacs, électroménagers, tapis, chaussures …) par rapport à tout ce qui n’a pas encore pu être écoulé, le prix moyen de vente n’ayant pas pu dépasser les 10.000 DT. Le reste a été généré par la vente des billets d’entrées. Un chiffre qui semble être en deçà des prévisions; mais qui devrait être conforté par les recettes qui proviendraient de la vente des voitures et des bijoux, a indiqué à Africanmanager une source au ministère des Finances.

 

En effet, à part la vente directe, le ministère, après avis de la commission nationale de gestion des avoirs et des fonds confisqués, à émis deux avis de vente sous plis fermés. Le premier avis porte sur un lot de 34 pièces de bijoux et de joaillerie confisquées, tandis que le deuxième concerne 19 voitures confisquées, parmi les marques les plus luxueuses au monde telles que Porsche, Aston Martin, BMW, Range Rover, Cadillac, Mercedes Benz, Lamborghini et Nissan.

L’ouverture des plis, devrait avoir lieu au cours de cette semaine. Plusieurs offres sont parvenues au ministère des Finances qui s’est chargé de mettre en place des commissions d’ouverture des plis. Ces commissions sont formées par des membres du ministère des Finances, de la Justice et des Domaines de l’Etat.

Au sujet du retard accusé dans la vente des biens confisqués de Ben Ali et ses clans, le ministère des Finances met en avant son devoir de respecter un guide de procédures, notamment en ce qui concerne les ventes sous plis fermés. « Il faut respecter les délais, la transparence nécessaire et l’appel à la concurrence pour avoir le maximum d’offres», a indiqué un responsable du ministère des Finances, précisant, cependant, que «l’article à vendre doit être exposé pour une période au moins de 10 jours, et ce à partir de la publication de l’acte de vente dans la presse».

En effet, selon le responsable, en ce qui concerne la vente des voitures, la publicité de la vente s’est poursuivie jusqu’au 15 janvier dernier, tandis que celle pour les bijoux a été clôturée le 10 janvier. L’objectif, dans les deux cas, est d’attirer le maximum d’acheteurs.

– Les belles et intelligentes réserves du ministère de la Culture !

Il ya lieu de signaler dans ce cadre que le ministère de la Culture a émis des réserves sur les voitures et les bijoux. Certaines voitures ont été retirées de la vente. Ce retrait a concerné la Porche Carrera 4S au nom du fils de Ben Ali, Mohamed Zine El Abidine ainsi que la fameuse voiture «Mercedes Mybach» cadeau du colonel Kadhafi.

En ce qui concerne les bijoux, le ministère des Finances, avec l’accord de celui de la Culture, a décidé de retirer également de la vente, une parure en diamant et deux montres parmi les plus luxueuses au monde. Pour les voitures, comme pour certains bijoux et autres habits et tapis, les réserves du ministère de la culture, qui semblent être partagées par le ministère des Finances, mettent en opposition, le caractère culturel et historique à préserver, de ces biens. Le ministère de la culture, compterait d’ailleurs, selon nos informations, les utiliser pour la mise en place d’un Musée retraçant cette période qui, quoique néfaste, n’en reste pas moins un témoin important dans la vie d’une Nation.

En ce qui concerne, l’objectif des 20 millions de dinars à atteindre pas la vente des biens confisqués, le ministère des Finances n’en désarme pas. Notre source a ainsi indiqué qu’il espère atteindre ce chiffre à travers la vente des voitures et des bijoux et non seulement à travers la vente des produits ordinaires qui n’ont généré que 850.000 dinars à ce jour.

Plus précisément, ce chiffre n’est atteignable qu’après la vente de toutes les voitures et les bijoux. Par ailleurs, un deuxième lot de voitures et un autre pour les bijoux pourraient être annoncés par le ministère des Finances d’ici le début de la semaine prochaine.

Pour la clôture du salon, notre a refusé d’avancer une quelconque date, précisant que la foire peut se poursuivre jusqu’au mois de février prochain, afin d’atteindre les 20 MDT de recettes.

Khadija Taboubi

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE

SPORT