Tags Posts tagged with "Bizerte,"

Bizerte,

par -
Main

Huit projets d’approvisionnement en eau potable seront, bientôt, réalisés au profit de 8 mille habitants dans des zones rurales relevant des délégations de Sejnane, Joumine et Mateur. Le coût global  de ces projets s’élèvent à 10 millions de dinars.

Les projets dont les travaux démarreront en juin-août 2017, seront fin prêt, au cours de l’été 2018, affirme, ce dimanche 28 mai 2017, à l’agence TAP, le commissaire régional au développement agricole, Khelifa Hammami. Les procédures d’appels d’offres ont été finalisées, le 22 mai 2017.

La réalisation de ces projets permettra de gagner quatre points dans l’indice d’approvisionnement en eau potable des zones rurales de la région de Bizerte, qui est, actuellement, de 85%, souligne la même source.

par -

Les plongeurs démineurs de la marine nationale ont, dans le cadre de la coopération militaire tuniso-allemande, participé, à Bizerte, à des exercices militaires conjoints, organisés du 22 au 25 mai 2017.
Ces exercices militaires se sont, également, axés sur les secours médicaux apportés aux plongeurs, indique le ministère de la Défense dans un communiqué publié ce vendredi.

par -

Prévue les 24, 25 et 26 mai, la grève des ouvriers relevant des sociétés d’amarrage, démarrage et gardiennage des navires au port commercial de Bizerte-Menzel Bourguiba a été annulée, rapporte la Tap.

Une réunion de conciliation, tenue mardi entre les parties intervenantes, a abouti à un accord portant sur l’allocation, par ces sociétés, d’une prime mensuelle de 35 dinars au lieu de 20 dinars aux employés du port et de leur faire bénéficier d’uniformes.

Par ailleurs, la direction du port va oeuvrer pour créer des espaces couverts de gardiennage et fournir aux agents des cartes d’accès professionnelles.

par -

Un bureau d’études chinois (China Communications Construction Company) a exprimé, jeudi 11 mai 2017, sa volonté de participer à l’appel d’offres international sur le projet du nouveau pont qui devra être lancé prochainement.
Lors d’un entretien, avec le gouverneur de Bizerte, le représentant de bureau chinois spécialisé dans le domaine de la construction publique Wang Younggang a indiqué qu’il est venu en Tunisie à la tête d’une délégation pour avoir d’amples informations techniques, foncières et financières sur ce projet.
Lors d’une réunion tenue avec des cadres de la direction régionale de l’équipement à Bizerte, un exposé sur les caractéristiques techniques et logistiques a été présenté à la délégation chinoise.
Estimé à un coût global de 600 millions de dinars, le projet consiste en la création d’une liaison routière permanente entre les deux rives du canal de Bizerte à travers la construction d’un pont dont la longueur est d’environ 2 km. Le projet comporte également la construction d’une route 2×2 voies en vue de lier l’autoroute Tunis-Bizerte au nouveau pont ainsi que quatre nouveaux échangeurs afin d’optimiser l’accès au pont.

par -

Le ministre du Transport, Anis Ghedira, a annoncé, jeudi, que plus de 400 millions de dinars ont été mobilisés pour la mise à niveau du port commercial de Bizerte.
Et d’ajouter, au terme d’une conférence internationale sur le transport maritime, organisée à Bizerte, que la Compagnie tunisienne de navigation (CTN), envisage, dans le cadre de son programme quinquennal d’investissement, l’acquisition de quatre nouveaux navires pour favoriser l’ouverture de nouvelles lignes d’exportation des produits tunisiens vers les pays africains.
Les participants à cette conférence ont souligné la nécessité de créer un quai d’accueil des navires touristiques sur la rive sud du canal, étant donné l’importance de la diaspora tunisienne originaire de cette région et vu l’emplacement stratégique du gouvernorat de Bizerte entre le grand Tunis et le nord ouest.
Ils ont également plaidé pour des études plus approfondies concernant la réalisation d’un terminal à conteneurs à Menzel Bourguiba et pour le lancement d’une étude de rentabilité pour la mise en place, à long terme, d’un port de 3ème génération à Bizerte.

par -
Les ouvriers et employés de la filiale de la société Tunisienne des industries de pneumatiques (STIP ) à Menzel Bourguiba ont organisé

Des représentants du syndicat de base de la STIP (Société tunisienne des industries de pneumatique), à Menzel Bourguiba, ont réclamé, mardi 9 mai 2017, lors de leur rencontre avec le gouverneur de Bizerte, des clarifications sur l’avenir de la société et la garantie des droits des employés.

La direction de la STIP a annoncé la décision de suspendre le travail dans les unités de Tunis, Msaken et Menzel Bourguiba, à partir du 22 mai 2017 et ce pour une durée de trois mois.

Le gouverneur Mohamed Gouider s’est engagé à tenir une réunion élargie avec toutes les parties concernées pour trouver des solutions effectives.
Lundi, lors d’une entrevue entre le gouverneur et le PDG de la STIP, il a été convenu d’accélérer le versement des salaires des ouvriers et d’appeler le ministère des affaires sociales à examiner d’urgence le dossier, affirme Gouider.
La direction de la STIP avait expliqué, dans un communiqué, que la décision de suspendre provisoirement le travail a été prise en raison de la concurrence déloyale provoquée par l’exportation anarchique de pneus, le commerce parallèle et le refus du chômage technique proposé lors des réunions de réconciliation tenues le 6 avril et le 4 mai.

par -

Un gigantesque incendie s’est déclaré, mardi 09 mai 2017, dans la localité de Borj Dhab, dans la délégation de Ghezala (gouvernorat de Bizerte), détruisant 10 ha de blé, fait savoir à l’agence TAP le directeur régional de la protection civile, colonel Khemaies Ben Ali.
Les services de la Protection civile ont pu maîtriser l’incendie avant qu’il se propage et ce, malgré un vend fort et les difficultés du terrain situé sur des reliefs.
Les causes de l’incendie sont encore inconnues.
Une enquête sera ouverte, indiquent les services de la sûreté.

par -

Des actions urgentes pour la protection du Parc national de l’Ichkeul ont été décidées, lundi, lors d’une séance de travail tenue, au siège du gouvernorat de Bizerte, en présence de représentants des directions régionales concernées et des associations spécialisées.
Il a été décidé de renforcer le contrôle pour mettre fin aux atteintes à l’environnement dont le dépôt de gravats et le pâturage anarchique. Un comité sera formé pour faire le suivi de la situation environnementale du parc.
Une conférence sera organisée sur la valorisation du site et l’élaboration d’une stratégie pour garantir sa pérennité et d’une charte pour sa protection.
Entre-temps, il sera procédé à la maintenance du parcours principal du parc et au renforcement des plaques de signalisation.
Le Parc national de l’Ichkeul créé en 1980 et inscrit en 1991 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco est un refuge pour des centaines de milliers d’oiseaux migrateurs (canards, oies, cigognes, flamants roses…) qui viennent hiverner.

par -
La page officielle sur face book de l'UGTT a annoncé mercredi 12 février 2014

Au cours d’une réunion tenue, vendredi, au siège du gouvernorat de Bizerte, il a été convenu avec la Société Nationale de Transport Interurbain (SNTRI) de réaliser une étude de faisabilité du projet de création d’une ligne Bizerte-Tabarka, en direction de l’Algérie, au profit des voyageurs tunisiens et algériens résidant à Bizerte.

Il sera, également, procédé au renforcement de la ligne Bizerte-Sud tunisien à travers l’acquisition de nouveaux bus.

Pour sa part, la Société Régionale de Transport (SRT) devra doter la ligne Bazina-Tunis d’une navette supplémentaire, à partir de juillet 2017.

La réunion a, également, permis d’examiner un projet de création d’une ligne entre Bazina, Mateur et Tunis.

Une séance de travail devra se tenir, au cours de la semaine prochaine, entre la SNTRI et la SRT, pour trouver une solution au litige foncier et administratif entravant le réaménagement de la gare de Mateur.

par -

L’entrepreneur chargé de réparer les défauts de construction qui sont apparus au niveau du projet de réhabilitation de la cité Roumine dans la délégation de Menzel Jemil (gouvernorat de Bizerte) a été interdit de poursuivre les travaux pour non respect du cahier des charges.
Lors d’une visite d’inspection, lundi 17 avril 2017, au site du projet, le gouverneur de Bizerte a indiqué que les travaux de réparation qui ont été menés ne sont pas conformes aux normes techniques prescrites dans le cahier des charges surtout après l’apparition de plusieurs défauts de construction notamment au niveau de l’infrastructure des routes.
De son coté, la direction de l’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine, chargée du projet, a souligné que l’entrepreneur sera convoqué et que les défaillances et défauts constatés seront corrigés avant la réception du projet dont le coût a atteint 7,3 MD.

par -

Une importante délégation de la ville allemande Rostock s’est rendue, mardi 28 mars 2017, à Bizerte, pour une visite de travail de trois jours. Laquelle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention d’amitié et de coopération établies entre les deux villes et en prévision du lancement d’un projet mixte sur le recyclage des déchets organiques en engrais.
Les membres de la délégation conduite par le sénateur Holger Matthaus ont pris connaissance des questions de développement dans la région, des grands projets réalisés ou programmés par l’Etat et des opportunités de coopération entre Bizerte et Rostock.
Ils ont visité les décharges et les centres de collectes des déchets à la Cité Landlous, à El Massida et à Beni Nafaa où ils ont pris connaissance du système de gestion des déchets dans la région.
Une conférence sur le développement durable et la valorisation des déchets organiques se tiendra, mercredi, au cours de laquelle les expériences tunisienne et allemande seront présentées dans ce domaine.
La convention d’amitié et de coopération entre les deux villes a été signée, le 14 février 2017, à Berlin, lors de la visite effectuée par le chef du gouvernement Youssef Chahed, en Allemagne. Rostock est une grande ville située au nord de ce pays sur la côte Baltique.

par -

La ministre de la Santé Samira Marai a déclaré, lors de sa visite, ce dimanche 26 mars 2017 à Bizerte, que le ministère œuvre à diminuer la surcharge dans les hôpitaux régionaux.

Dans une déclaration à Shems Fm, la ministre a donné l’exemple du gouvernorat de Bizerte, où 8 nouveaux dispensaires ont ouvert leurs portes, depuis septembre, dans les délégations de Sejnane, Ain Mariem, Mateur, Joumine, Ghzela, Sidi Otheman, Utique, et Besbassiya.

par -
Sur 572 ordres de démolition de constructions anarchiques

Huit décisions de démolition de constructions anarchiques ont été exécutées, hier samedi 25 mars 2017, dans la localité de Rafraf (délégation de Ras Jebel) a indiqué Adel Ben Taher, chef de la brigade régionale de la police municipale à Bizerte.
La même source a précisé à la TAP que les services de la police municipale en coordination avec les forces de l’ordre dans la localité de Ras Djebel ont procédé à l’exécution des décisions municipales portant sur la démolition des clôtures et constructions sans autorisations ou bâtis sur le domaine public maritime, terrestre et forestier.

par -

Les unités sécuritaires à Menzel Bourguiba (gouvernorat de Bizerte) ont réussi, mercredi 15 mars 2017, à arrêter, deux dealers de drogue spécialisés notamment dans la commercialisation de comprimés stupéfiants, a indiqué une source sécuritaire à l’agence Tap.

Quelques 150 comprimés stupéfiants et une somme d’argent (3 mille 500 dinars) ont été saisis dans la maison de l’un des dealers, a précisé la même source, ajoutant que les deux suspects ont été placés en détention.

par -

Les unités sécuritaires maritimes relevant du district de la Garde nationale de Bizerte ont saisi, un sac en plastique contenant 300 plaquettes de cannabis dont le poids est estimé à 30 kilos, annonce un communiqué du ministère de l’Intérieur publié ce jeudi 9 mars 2017.

La marchandise a été saisie lors d’une opération de ratissage menée sur les côtes de Sidi Mochrek. Une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

L’Ambassade d’Italie en Tunisie organise le 9 mars 2017 à Bizerte la première rencontre de la journée d’écoute destinée aux entreprises italiennes, et ce en collaboration avec le Parc d’Activités Économiques de la région.

Seront présents à ce rendez-vous Mohamed Gouider, gouverneur de Bizerte, son excellence Raimondo De Cardona, l’Ambassadeur d’Italie à Tunis, Mourad Fradi, Président de la CTICI, Khalil Laâbidi, directeur Général de la FIPA-Tunisie et plusieurs personnalités.

par -

Les unités des recherches et investigations relevant de la Garde nationale de mateur ont démantelé, à Sajnène au gouvernorat de Bizerte, une cellule terroriste composée de 5 membres, âgés entre 25 et 35 ans.

Tous les membres de la cellule arrêtés ont déjà été condamnés dans des affaires terroristes et ils ont des liens avec des terroristes se trouvant dans les zones de conflits.
Une enquête a été ouverte sur l’affaire et tous les membres ont été différés auprès du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme

par -

La police est en tête des autorités sécuritaires en Tunisie qui commettent les violations à l’égard de personnes en garde à vue, à 60 % des cas, suivie des établissements pénitenciers (24 %) et de la garde nationale (14 %), selon le rapport annuel statistique de l’organisation tunisienne de lutte contre la torture pour 2016.
Lors d’une conférence de presse tenue mercredi pour présenter le rapport, la présidente de l’organisation, Radhia Nasraoui, a indiqué que « 153 cas de torture, de violence et de mauvais traitement ont été recensés » lors de l’année écoulée.
Le Grand Tunis, Bizerte et Zaghouan accaparent le taux le plus élevé de violations avec 62 %, suivis des gouvernorats du nord ouest (19 %), du Cap Bon et du Sahel (7 %).
Nasraoui a souligné que la torture a occupé le plus haut taux des violations (59 %) suivie du mauvais traitement (33 %), de l’arrestation arbitraire (4%), de la mort suspecte (2 %) et de la menace de viol (2 %).
Les lieux théâtres de ces violations se repartissent entre les postes de polices (36 %), les prisons (25 %), les lieux publics (21 %) et les postes de la garde nationale (5 %).
La présidente de l’organisation de lutte contre la torture a qualifié d’autre part d' »instable » le climat sécuritaire eu égard à la conjoncture socio-économique et politique difficile et aux demandes d’amendement de la loi sur les prisons et les dispositions du décret 106 de 2011 qui incrimine la torture.
Le rapport énumère d’autre part les catégories d’âge des victimes des violations. Les victimes âgées de plus de 40 ans représentent 21 % de ces abus, contre 74 % pour les personnes âgées de 19 à 39 ans. La catégorie âgée de 14 à 18 ans est représentée par 5 % des violations qui touchent 86 % des hommes et 14 % des femmes.
Le rapport a exposé également les mécanismes d’aide des victimes de la torture et du mauvais traitement, à l’instar des audiences, au nombre de 150, des correspondances administratives, des plaintes au ministère public (45 plaintes) et du transfert de 10 cas de personnes victimes de violation au centre « Nebras » de réhabilitation des rescapés de la torture.
Le rapport mentionne aussi des cas typiques de torture et de morts suspectes dans les centres de détention ainsi que des recommandations présentées par l’organisation tunisienne de lutte contre la torture aux trois pouvoirs législatif, judiciaire et exécutif à chaque parution du rapport mensuel durant 2016.

par -

Six marins-pêcheurs ont été secourus, lundi 6 février 2017, par les unités de la Garde maritime de Bizerte alors qu’ils se trouvaient sur une mer agitée à bord de leur chalutier, annonce le ministère de l’Intérieur.
Le Centre maritime de la garde nationale de Ghar el Melh a reçu, lundi, un appel de détresse d’un navire de pêche en train de couler au large de Kalâat el-Andalous, avec six marins-pêcheurs à bord, précise le département dans un communiqué.

Les marins-pêcheurs, retrouvés en bonne santé, ont été accompagnés vers le port de Ghar el Melh.

par -

La délégation régionale de l’office national de la famille et de la population (ONFP) à Bizerte a organisé dimanche, en coopération, avec l’association tunisienne de lutte contre le cancer (ATCC), la direction régionale de la santé et le croissant rouge, une caravane médicale pluridisciplinaire, pour sensibiliser au dépistage précoce du cancer du sein, du col de l’utérus, de l’hypertension artérielle, le diabète, l’obésité et aider à arrêter de fumer, rapporte l’agence Tap.

Selon Leila Marzouki, déléguée régionale de l’ONFP, cette caravane de santé s’inscrit dans le cadre de la célébration de la journée mondiale contre le cancer pour diffuser la culture de dépistage précoce de cette maladie.

Marzouki a exprimé sa satisfaction de l’intérêt accordé par les habitants de la région, venus en masse, pour effectuer des examens médicaux et mieux comprendre les moyens de lutter contre certaines maladies.

INTERVIEW

Le PDG de la BIAT, Mohamed Agrebi, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs questions dont principalement la stratégie...

AFRIQUE

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l'Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la...

Reseaux Sociaux