Tags Posts tagged with "BNA, Banque"

BNA, Banque

par -
0
Le Cabinet Néji Feth/Finance&Gouvernance/Bain SNC a été retenu pour assurer l'opération d'audit de la Banque nationale agricole (BNA)

Le Cabinet Néji Feth/Finance&Gouvernance/Bain SNC a été retenu pour assurer l’opération d’audit de la Banque nationale agricole (BNA), informe le ministère des finances dans un communiqué publié mardi.

La sélection de ce cabinet vient parachever les procédures d’octroi de la mission d’audit des trois banques publiques, indique encore le ministère.

La même source avait annoncé en juillet dernier que l’audit de la Société tunisienne de banque (STB) et de la Banque de l’Habitat (BH) a été confié, respectivement aux bureaux d’experts PWC/MTBF/CAF et Roland Berger Strategy Consultant Audit/Ficom/ORGA.

L’audit des banques publiques s’inscrit dans le cadre de leur restructuration à travers la mise en place d’un plan d’action stratégique de réformes dans les domaines financier et de gestion, outre les volets institutionnels et opérationnels, selon le communiqué du ministère des finances. Et de rappeler, qu’un appel d’offres international a été lancé en août 2012 pour la réalisation de deux étapes du processus d’audit.

La première concerne le diagnostic et l’audit des volets financier, institutionnel, social et d’efficacité, tandis que la deuxième vise l’élaboration d’une stratégie de restructuration des banques publiques.

Le ministre des finances, Elyes Fakhfakh s’était entretenu, lundi, avec les membres de la commission chargée de l’audit des banques publiques pour suivre l’avancement de l’audit en cours au sein de ces établissements de crédit, et ce, après avoir sélectionné les bureaux d’expertises devant assurer cette mission, rappelle le ministère des finances. <

Au terme de la réunion, il a été convenu de préparer deux études en parallèle avec l’opération d’audit. Ces études se pencheront respectivement sur l’examen du volume du financement accordé par ces banques aux établissements publics et la promotion de la gouvernance dans le secteur bancaire public. Il a été décidé également d’élaborer une étude comparative en se référant aux expériences menées par des pays étrangers dans ce domaine, afin de positionner le secteur bancaire tunisien par rapport à ceux des pays similaires.

par -
0

L’une des toutes dernières banques à lever le voile sur l’état de ses engagements vis-à-vis des sociétés et groupes des familles Ben Ali Trabelsi (BAT), était la BNA (Banque Nationale Agricole). Dans un communiqué publié mardi 22 février 2011, la banque fait été d’un volume d’engagements  de l’ordre de 336,397 MDT, dont 130,633 en crédits documentaires. La BNA a ainsi financé 65 entreprises appartenant à des membres des familles Ben Ali & Trabelsi.
Ces engagements ne représenteraient cependant que 4,8 % du total des engagements de la BNA qui a déjà pris l’initiative d’en classer 12,690 MDT, en plus des 26,109,objet de classement à fin 2010. Il est à noter que le taux des créances classées de la banque ne sera impacté qu’à hauteur de  0,37% suite au classement des engagements sus indiqués.
Les provisions supplémentaires requises (soit 10 676 mille dinars) seront totalement couvertes lors de l’arrêté des dotations à constater au titre du deuxième semestre de l’exercice 2010.

par -
0

Dans un communiqué publié sur le site de la bourse, la Banque Nationale Agricole (BNA) indique que l’encours des créances sur la clientèle a atteint 5.285 millions de dinars au 31.12.2010 contre 4.358 millions de dinars au 31.12.2009 enregistrant une augmentation de 21,3 %.
Les dépôts de la clientèle, au terme de l’exercice 2010, ont enregistré, par rapport à décembre 2009, une augmentation de 353 millions de dinars, soit un taux de progression de 8 %, alors que les produits d’exploitation bancaire ont totalisé 406 millions de dinars au 31.12.2010 contre 396 millions de dinars au 31.12.2009, soit un taux de progression de 2,4 % et les charges d’exploitation bancaire ont, par contre, enregistré une régression de 9 millions de dinars, soit – 6,1 %. En conséquence, le produit net bancaire s’est établi à 261 millions de dinars au 31.12.2010 contre 242 millions de dinars au 31.12.2009, enregistrant un taux d’accroissement de 7,9 % et le montant total des charges opératoires de  l’exercice 2010 a progressé de 2,7 % par rapport à l’exercice 2009.
La banque précise aussi que ,« depuis le déclenchement des premiers incidents dans le pays, une cellule de crise a été mise en place pour identifier et engager les actions urgentes nécessaires, que les procédures de sécurité du système d’information de la BNA ont permis de préserver l’intégrité des données comptables et extracomptables de la Banque, que les agences endommagées ont été rapidement délocalisées, soit dans les mêmes localités ou dans des agences les plus proches géographiquement et qu’un plan d’action a été mis en place en vue de réparer et remplacer les locaux des agences et les équipements endommagés.
Dans ce même communiqué, la BNA indique qu’elle a «fait l’objet d’une vérification fiscale approfondie couvrant la période 2006-2009. Les résultats de cette vérification ont été notifiés à la Banque début novembre 2010 et ont fait l’objet d’une réponse détaillée de la part de la BNA ».

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
La Commission Economique pour l’Afrique (Bureau pour l’Afrique du Nord) et le Secrétariat général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) ont tenu hier mardi...

SPORT