Tags Posts tagged with "BNA, Tunisie"

BNA, Tunisie

par -
0
La Banque Nationale Agricole a lancé un appel à candidatures pour désigner  un

La Banque Nationale Agricole a lancé un appel à candidatures pour désigner un administrateur représentant les intérêts des actionnaires minoritaires pour siéger dans son conseil d’administration..

Il est porté à la connaissance de tous les soumissionnaires intéressés par cet appel à candidatures que la date limite de réception des offres par le bureau d’ordre central de la BNA, initialement prévu pour 30 juillet 2012, est reportée au 9 août 2012.

par -
0

Le Commissaire aux Comptes de la BNA écrivait, dans son dernier rapport commentant le bilan intermédiaire de la banque au 30 juin 2011, que «certaines entreprises publiques dont notamment l’Office des Céréales, l’Office National de l’Huile, la Société Tunisienne de Sidérurgie (El Fouladh) et l’Office des Terres Domaniales, connaissant des difficultés financières, accusent des découverts en comptes courants et d’autres engagements importants qui ne sont pas couverts par des garanties suffisantes. La BNA considère qu’elle bénéficie, pour les engagements de ces relations, de la garantie implicite de l’Etat qui est intervenu à plusieurs reprises, par le passé, afin de solutionner l’endettement lourd de l’Office des Céréales et de l’Office National de l’Huile. Les engagements de l’Office des Céréales et de la Société Tunisienne des Industries de Raffinage (STIR) s’élèvent respectivement à 371,469 MDT et 163,486 MDT et représentent environ 62% et 27% des fonds propres nets de la BNA au 30 juin 2011, dépassant ainsi la limite de 25% prévue par l’article 2 de la circulaire BCT n°91-24 du 17 décembre 1991 ». Du pain sur la planche pour le PDG de la banque.

par -
0

Le Commissaire aux Comptes de la BNA écrivait, dans son dernier rapport commentant le bilan intermédiaire de la banque au 30 juin 2011, que «certaines entreprises publiques dont notamment l’Office des Céréales, l’Office National de l’Huile, la Société Tunisienne de Sidérurgie (El Fouladh) et l’Office des Terres Domaniales, connaissant des difficultés financières, accusent des découverts en comptes courants et d’autres engagements importants qui ne sont pas couverts par des garanties suffisantes. La BNA considère qu’elle bénéficie, pour les engagements de ces relations, de la garantie implicite de l’Etat qui est intervenu à plusieurs reprises, par le passé, afin de solutionner l’endettement lourd de l’Office des Céréales et de l’Office National de l’Huile. Les engagements de l’Office des Céréales et de la Société Tunisienne des Industries de Raffinage (STIR) s’élèvent respectivement à 371,469 MDT et 163,486 MDT et représentent environ 62% et 27% des fonds propres nets de la BNA au 30 juin 2011, dépassant ainsi la limite de 25% prévue par l’article 2 de la circulaire BCT n°91-24 du 17 décembre 1991 ». Du pain sur la planche pour le PDG de la banque.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE

SPORT