Tags Posts tagged with "BTE"

BTE

par -
0

Les états financiers intermédiaires de la BTE (Banque Tunisie Emirats), au 30 juin 2016, montrent un total bilan de 955.175 MDT et un Résultat Net (RN) de 1,705 MDT, de 0,300 MDT moindre que celui de la même période de l’exercice 2015, année où le RN de la banque pour toute l’année n’avait pas dépassé le 1,663 MDT. Exercice aussi où les liquidités de fin période avaient dépassé les 50,8 MDT contre seulement 1,57 MDT à la fin du premier semestre 2016.

Notons enfin que la BTE avait reçu, en octobre 2015, notification d’un redressement fiscal reçu à la suite d’un contrôle approfondi. L’Administration fiscale lui réclamait un peu plus de 8,327 MDT, dont plus de 2,779 MDT de pénalités de retard. Ce redressement représenterait, s’il est maintenu, 5 fois le résultat net de la banque des Emirats. La nouveauté dans cette affaire, c’est que la banque avait reçu en mai 2016 une réponse motivée de l’administration fiscale, rejetant l’opposition de la banque et maintenant donc le montant de 8,327 MDT. La BTE maintient cependant sa provision, pour les 8,3 MDT, à seulement 3,88 MDT.

par -
0
L'activité de la BTE a été marquée au cours du deuxième trimestre 2013 par une hausse de 9

«La banque de Tunisie et des Emirats (BTE) a fait l’objet d’un contrôle fiscal approfondi portant sur les différents impôts et taxes au titre de la période allant du 1er janvier 2011 au 31 décembre 2013. En date du 12 octobre 2015, une notification de redressement a été communiquée à la banque, réclamant ainsi un complément d’impôts et taxes de 8 327 mille DT dont 2 779 mille DT de pénalités de retard », rapportent les commissaires aux comptes de la BTE en marge des états financiers de l’exercice 2015.

A la date du 25 novembre 2015, la BTE a formulé son opposition aux principaux chefs de redressement, néanmoins et jusqu’à la date du présent rapport, aucune suite ne lui a été réservée par l’administration fiscale. En couverture dudit risque, la banque a estimé et constitué une provision de 3 880 mille DT.

Par ailleurs, «la rémunération du Directeur Général englobe, outre le salaire et les indemnités, la mise à disposition d’une voiture de fonction avec prise en charge des frais d’utilité. Cette rémunération s’est élevée au titre de l’exercice 2015 à un montant brut de 92 KDT et 16 KDT de charges patronales », lit-on dans le rapport des commissaires aux comptes.

par -
0
L'activité de la BTE a été marquée au cours du deuxième trimestre 2013 par une hausse de 9

L’activité de la BTE (Banque Tunisie Emirats) a été marquée au cours du premier trimestre 2016 par une augmentation de 21,0% des produits d’exploitation bancaire par rapport au premier trimestre 2015 du fait de la hausse principalement des intérêts de 20,4% et des  commissions de 19,3%.

Parallèlement, les charges d’exploitation bancaire ont augmenté  de 30,7% au cours de la même période. Le Produit net bancaire a enregistré au cours du premier trimestre 2016 une augmentation de 13,6% (+1 060 mille de dinars) par rapport aux trois premiers mois de 2015. Le portefeuille titres a enregistré une évolution de 23,9% (+21,527 MDT) résultant des investissements réalisés dans les titres de placement (Notamment dans les emprunts obligataires et les BTA).

L’encours des crédits a enregistré au cours du premier trimestre 2016 un accroissement de 19,9% (+114,153 MDT) résultant essentiellement de l’accroissement des crédits aux entreprises CT (+63,078 MDT). Les dépôts de la clientèle ont enregistré, de leur côté, au cours du premier trimestre 2016, un accroissement de 13 ,4% (+71,197 MDT) par rapport à la même période de 2015 résultant essentiellement  de l’accroissement des dépôts à vue (+21,2%), soit +47,820 MDT, ainsi que de l’accroissement des  comptes d’épargne qui ont augmenté de (+24,4%), soit +9,827 MDT.

par -
0
L'activité de la BTE a été marquée au cours du deuxième trimestre 2013 par une hausse de 9

L’activité de la BTE a été marquée au cours du deuxième trimestre 2013 par une hausse de 9,4% des produits d’exploitation bancaire par rapport au deuxième trimestre 2012 du fait essentiellement de la hausse des gains nets sur opérations de change.

Parallèlement, et pour la même période, les charges d’exploitation bancaire ont subi une hausse de 13,4% .

Le Produit net bancaire (PNB)a enregistré au cours du deuxième trimestre 2013 une augmentation de 6,7% (+779 mille dinars) par rapport à la même période de 2012, et le portefeuille titres a enregistré une évolution de 20,0% (+10.756 mille dinars) générés par les investissements réalisés dans les titres de placement et d’investissement.

L’encours des crédits a enregistré au cours du deuxième trimestre 2013 un accroissement de 4,0% (+21.455 mille dinars) résultant essentiellement de l’accroissement des crédits Moyen Long Terme aux particuliers (+23.283 mille dinars), des crédits Court Terme aux entreprises (+10.212 mille dinars), des crédits leasing (+7.968 mille dinars).

Les dépôts de la clientèle ont enregistré au cours du deuxième trimestre 2013 un accroissement de 37,3% (+101.400 mille dinars) par rapport à la même période de 2012 résultant essentiellement de l’accroissement important des dépôts à terme (+101,4%), soit +72.924 mille dinars, des dépôts à vue (+17.752 mille dinars ) et des comptes d’épargne (+34,0%, soit +7.532 mille dinars).

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le Maroc s'est hissé à la troisième place des fournisseurs de textile de l'Union européenne. D'après La Vie Eco, l'Association marocaine des industries du...