Tags Posts tagged with "BTK"

BTK

par -
0

Après les dizaines de millions de dinars de l’UBCI vers sa banque-mère, les quelques MDT d’Attijari vers sa banque-mère aussi, voici la BTK (Banque Tunisie Koweït), rachetée par la banque française Banque Populaire, qui sucre sa filiale tunisienne sous forme de convention d’assistance. «La société BPCE-IOM, actionnaire majoritaire de la Banque à hauteur de 60% du capital, a fourni des prestations d’assistance technique en faveur de la Banque. Le montant des frais à facturer par BPCE IOM au titre de l’exercice 2015 s’élève à 1,988 MDT», nous apprennent ainsi les commissaires aux comptes de la banque. Et ces derniers de préciser que «ces montants ont été provisionnés dans l’attente de la formalisation de ces prestations en une convention écrite entre les parties et de l’obtention des autorisations nécessaires dont celle du Conseil d’Administration de la Banque. Le montant total des provisions constatées à ce titre s’élève, au 31 décembre 2015, à 6,386 MDT».

Des millions de Dinars sortent ainsi, en devise et chaque année, de la Tunisie vers des partenaires qui n’expliquent rien de leur «assistance» et sucrent chaque année, sans aucun contrôle de la BCT. Cette dernière avait en 2014 sanctionné l’UBCI en lui envoyant un avertissement. Pourquoi ne fait-elle plus rien depuis en ces temps de vaches maigres en devises ?

par -
0

«Au cours de l’accomplissement de notre mission, nous avons pris connaissance de certaines infractions commises par des employés de la Banque. La Banque a déposé une plainte auprès du procureur de la République du tribunal de première instance de Tunis 1 en date du 3 décembre 2015 ». C’est ce qu’on apprend en lisant le rapport des commissaires aux comptes de la BTK, du groupe français BPCE, pour l’exercice 2015.
Et les commissaires aux comptes d’ajouter : « en application des dispositions de l’article 270 du code des sociétés commerciales (…), nous avons révélé ces faits délictueux au procureur de la république du tribunal de première instance de Tunis ».
Toujours selon les commissaires aux comptes, «les effets des infractions commises et identifiées, à la date du présent rapport, s’élèvent à 2,792 MDT et sont entièrement provisionnés dans les états financiers au 31 décembre 2015 ».

par -
0

Suite à notre information concernant le départ de Housseine Moulhi de la BTK, nous avons reçu un communiqué de la banque sous l’intitulé de «modification de la gouvernance de la BTK ». Le conseil d’administration de la BTK (Groupe BPCE) y annonce qu’il «s’est réuni mercredi 13 avril à Tunis.  A l’occasion de cette réunion, le conseil a reçu la démission de Houssein Mouelhi de son poste de directeur général de la banque. En attendant la nomination d’un nouveau directeur général, le conseil a donné pleins pouvoirs à Wajdi Koubaa, directeur général adjoint de la banque».

En commentant sa démission, H. Mouelhi a déclaré dans ce communiqué qu’ «au terme de quatre années passées en tant que directeur général de la BTK, ma mission de transformer la banque en banque commerciale universelle est achevée, elle ne manquera pas de rejaillir sur les performances de la banque, déjà en forte progression».

On rappelle que la BTK, dont le Groupe BPCE est actionnaire depuis 2008, est une banque universelle avec 34 agences et près de 400 collaborateurs. Elle offre ses services aux PME, professionnels et particuliers. Outre BPCE International (60%), ses actionnaires sont l’Etat tunisien (20%) et Kuwait Investment Authority (20%).  La BPCE International est la structure holding de pilotage des participations du Groupe BPCE à l’international. Filiale à 100 % de BPCE, cette structure réunit cinq banques en Afrique et trois en Asie Pacifique, et pilote cinq participations bancaires et deux filiales spécialisées.

A noter enfin que le timing de cette démission fait dire beaucoup de choses sur les réseaux sociaux. Un timing qui intervient quelques semaines après les révélations sur une importante affaire de détournement de fonds dans la BTK, une affaire de plusieurs millions DT, comme a tenu à le minimiser Kassim Chotia Directeur du développement à la BTK, et à propos de laquelle une enquête policière est en cours. «Mouelhi a mené à bien sa mission du 1er cycle de transformation de la banque et aspire aujourd’hui à d’autres ambitions», a commenté Chotia

«Il ne faut pas faire de lien avec une enquête de police qui est en cours sur des malversations qui ont été détectées par la banque, dont une est assez importante, mais qui reste marginale au regard du bilan de la banque et de son résultat», a-t-il ajouté. C’est clair, net et officiel.

par -
0

Nous croyons savoir, de source sûre à la BCT qui a requis l’anonymat, que le DG de la BTK (Banque tuniso-koweitienne) du groupe français BPCE qui y est actionnaire à 60 %, a présenté sa démission. Nous avons, de notre côté, vainement essayé d’obtenir confirmation de cette information auprès du concerné, Houcine Mouelhi que nous avons contacté, sans réponse, par téléphone. Son secrétariat nous a indiqué qu’il est en réunion et précisé qu’il sera informé  … par mail ( !) de notre coup de téléphone.

Par SMS sur son téléphone portable, Mouelhi qui était haut cadre de l’Amen Bank, n’a ni infirmé ni confirmé l’information de sa démission. De notre côté, nous avons contacté la BPCE, la banque-mère à Paris. Cette dernière a confirmé indirectement la démission et indiqué qu’un communiqué de presse nous sera envoyé dans le courant  de la journée.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive accordée ce mercredi 28 septembre à Africanmanager, Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, a...

AFRIQUE

0
Preuve que la situation dégénère en République démocratique du Congo, sans aucune solution en vue, le département d'État américain a appelé les familles du...

SPORT

0
L'avion privé de Cristiano Ronaldo, attaquant portugais du Real Madrid, a été victime d'un grave accident lundi soir à l'atterrissage à l'aéroport de Barcelone. Son train...