Tags Posts tagged with "Campagne, céréalière, Tunisie"

Campagne, céréalière, Tunisie

par -
0

La campagne de la moisson démarrera le 15 juin 2011. Le volume de la récolte, devrait atteindre, d’après les premières estimations, 20 millions de quintaux.  50% du total de la production devraient être récoltées, pour une valeur de 550 millions de dinars (MD).

Les agents et cadres de l’office des céréales (ministère de l’agriculture et de l’environnement), œuvrent, actuellement, à assurer toutes les conditions de réussite à la campagne céréalière, après la levée du sit-in qui a duré 20 jours, en protestation contre la nomination du nouveau directeur général, lequel a remis récemment sa démission.

A l’office des céréales, on déclare que l’objectif fixé est d’éviter tout retard dans la préparation matérielle de la campagne et la collecte de la moisson. Il a précisé que 98% des centres de collecte ont été ouverts en attendant l’entrée en activité du reste des unités, cette semaine.

On affirme également que  les différents laboratoires d’analyse sont fin prêts, à l’exception de celui de Kasserine qui sera réouvert prochainement après avoir être détruit.

Pour sa part, le  directeur des grandes cultures au ministère de l’agriculture, a souligné que la récolte de l’orge a déjà commencé dans les gouvernorats du Centre et du Sud. Cette culture couvre environ 12 mille hectares dans le gouvernorat de Mahdia, 6500 h à Kasserine et 3200 h à Gafsa.

Il a indiqué à l’agence  TAP que 2750 moissonneuses-batteuses sont déjà disponibles et suffisent à subvenir aux besoins de la campagne 2010/2011. Les besoins en fils de fer, sont estimés à 12,3 mille tonnes dont 5 mille tonnes pour le foin.

La couverture des besoins est assurée par la société  « Elfouladh », qui fournira 6500 tonnes d’ici fin juillet tandis que les autres sociétés privées se chargent des quantités restantes. Jusqu’à maintenant, 10 mille tonnes de fils de fer ont été fournis.

par -
0

La campagne de la moisson démarrera le 15 juin 2011. Le volume de la récolte, devrait atteindre, d’après les premières estimations, 20 millions de quintaux.  50% du total de la production devraient être récoltées, pour une valeur de 550 millions de dinars (MD).

Les agents et cadres de l’office des céréales (ministère de l’agriculture et de l’environnement), œuvrent, actuellement, à assurer toutes les conditions de réussite à la campagne céréalière, après la levée du sit-in qui a duré 20 jours, en protestation contre la nomination du nouveau directeur général, lequel a remis récemment sa démission.

A l’office des céréales, on déclare que l’objectif fixé est d’éviter tout retard dans la préparation matérielle de la campagne et la collecte de la moisson. Il a précisé que 98% des centres de collecte ont été ouverts en attendant l’entrée en activité du reste des unités, cette semaine.

On affirme également que  les différents laboratoires d’analyse sont fin prêts, à l’exception de celui de Kasserine qui sera réouvert prochainement après avoir être détruit.

Pour sa part, le  directeur des grandes cultures au ministère de l’agriculture, a souligné que la récolte de l’orge a déjà commencé dans les gouvernorats du Centre et du Sud. Cette culture couvre environ 12 mille hectares dans le gouvernorat de Mahdia, 6500 h à Kasserine et 3200 h à Gafsa.

Il a indiqué à l’agence  TAP que 2750 moissonneuses-batteuses sont déjà disponibles et suffisent à subvenir aux besoins de la campagne 2010/2011. Les besoins en fils de fer, sont estimés à 12,3 mille tonnes dont 5 mille tonnes pour le foin.

La couverture des besoins est assurée par la société  « Elfouladh », qui fournira 6500 tonnes d’ici fin juillet tandis que les autres sociétés privées se chargent des quantités restantes. Jusqu’à maintenant, 10 mille tonnes de fils de fer ont été fournis.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le Maroc s'est hissé à la troisième place des fournisseurs de textile de l'Union européenne. D'après La Vie Eco, l'Association marocaine des industries du...