Tags Posts tagged with "Cassiopae App Challenge,"

Cassiopae App Challenge,

par -
0
Ambiance conviviale et motivation des jeunes candidats

Ambiance conviviale et motivation des jeunes candidats, c’est dans ce cadre que s’est déroulé le deuxième jour de la compétition « Cassiopae App Challenge », organisée par Cassiopae, éditeur mondial de solutions progicielles pour la gestion de financement d’actifs

Dès les premières heures de la journée, les jeunes candidats se sont installés dans les espaces réservés à la compétition afin de se livrer à leurs exercices.

Entre candidats et encadreurs, ce sont finalement huit équipes qui ont participé à cette compétition.

Jamil Ben Romdhane, Dg de Cassiopae MEA relève que l’ambiance est sympathique surtout avec la motivation des candidats de participer à ce challenge et de le réussir. « Après le lancement du coup d’envoi de la compétition, les huit équipes se sont installées dans les espaces concernés en présence des équipes Cassiopae qui leur ont présenté le sujet de ce concours », a-t-il expliqué.

Les équipes de Cassiopae dont le nombre s’élève à 4 sont demeurées aux côtés des candidats pour les encadrer durant toute la journée. Les conditions sont très favorables pour le déroulement de cette compétition.

Jamil Ben Romdhane a ajouté que les équipes de Cassiopae sont restées avec ces candidats jusqu’au minuit pour se réunir une autre fois dans la salle réservée à la compétition. De leur côté, les candidats ont saisi cette occasion pour s’instruire de la question. L’objectif étant de mieux comprendre le cahier des charges de ce challenge. « Tout le monde est concentré et je pense que les résultats seront au rendez-vous », a-t-il estimé.

D’après lui, les candidats ont l’opportunité de présenter leurs atouts aux invités étrangers qui sont là malgré la situation particulière qui prévaut dans le pays, pour découvrir le savoir-faire tunisien. « Je pense que ces professionnels vont continuer à investir et ouvrir les portes devant les jeunes tunisiens », a-t-il souligné.

Jamil Ben Romdhane a annoncé que ladite compétition aboutira au recrutement de ces challengeurs au sein de Cassiopae.

Même optimisme chez lles encadreurs. Ils soutiennent déjà les candidats en suivant les démarches proposées et l’avancement de leurs travaux.

Officiant avec ces collègues dans la même salle, Ahmed Karoui, responsable recherches et développement au Cassiopae, n’a de cesse d’apporter son soutien aux candidats à cette compétition jugée, importante pour eux et qui contribuera sans doute à la promotion de l’emploi en Tunisie.

La motivation des jeunes est remarquable, a ajouté le responsable saluant les efforts qu’ils déploient, depuis le premier jour de la compétition.

L’un des candidats, ingénieur nous a affirmé que le concours se déroule dans les meilleures conditions et les chances sont du côté de toutes les équipes. « On est fier de participer à ce challenge, qui est une opportunité pour mettre en exergue les compétences tunisiennes » a-t-il remarqué.

Les lauréats

Les résultats de la compétition «Cassiopae App Challenge days» pour le développement d’une application Androïde, ont été proclamés, ce vendredi, 7 février 2013, à Tunis. Des prix ont été décernés à 3 parmi 8 écoles tunisiennes d’ingénieurs participantes. Les applications ont été évaluées sur « leur élégance, leur architecture ainsi que sur l’utilisation des fonctionnalités offertes par la plateforme Androïd ».

Le premier prix a été attribué à l’école d’ingénierie « INSAT » qui a obtenu un score de 88 sur 100, suivi par ENISO avec un score de 87,5/100, tandis que le troisième prix a été décerné à l’école « Esprit » qui a cumulé un score de 86,25/100. Les lauréats ont reçu des Sumsung Galaxy S3, des notebooks et des abonnements 3G Tunisiana.

Dans une déclaration à Africanmanager, Jemil Ben Romdhane, directeur général de Cassiopae, a indiqué que les membres du jury (tunisiens et étrangers) ont été agréablement surpris par la qualité du travail et de l’engagement de toutes les équipes qui ont participé à la compétition de «Cassiopae App Challenge days».

Il a fait savoir également que le jury a eu du mal à choisir entre les candidats bien que toutes les applications qui ont été créées soient excellentes.

Il a ajouté que Cassiopae va au delà du cadre national pour sa deuxième édition qui sera organisée en 2014. D’après lui, cette deuxième initiative se tiendra avec la participation d’autres pays du Maghreb de la France et d’Egypte. « On veut qu’il soit un événement international », a-t-il précisé.

Lors de cet évènement de 3 jours, co-organisé par Tunisiana et Cassiopae, éditeur mondial de solutions progicielles pour la gestion de financement d’actifs, les participants qui sont au nombre de 32 (8 équipes avec 3 personnes + les encadreurs), ont développé, en 48h non-stop, une application Androïd. L’objectif est d’explorer les nouvelles solutions joignant la finance à la mobilité.

L’événement a été également l’occasion d’entendre des experts de l’industrie, d’échanger avec eux les vues et les expériences et de voir les équipes en compétition.

par -
0
Ambiance conviviale et  motivation des jeunes candidats

Ambiance conviviale et motivation des jeunes candidats, c’est dans ce cadre que s’est déroulé le deuxième jour de la compétition « Cassiopae App Challenge », organisée par Cassiopae, éditeur mondial de solutions progicielles pour la gestion de financement d’actifs

Dès les premières heures de la journée, les jeunes candidats se sont installés dans les espaces réservés à la compétition afin de se livrer à leurs exercices.

Entre candidats et encadreurs, ce sont finalement huit équipes qui ont participé à cette compétition.

Jamil Ben Romdhane, Dg de Cassiopae MEA relève que l’ambiance est sympathique surtout avec la motivation des candidats de participer à ce challenge et de le réussir. « Après le lancement du coup d’envoi de la compétition, les huit équipes se sont installées dans les espaces concernés en présence des équipes Cassiopae qui leur ont présenté le sujet de ce concours », a-t-il expliqué.

Les équipes de Cassiopae dont le nombre s’élève à 4 sont demeurées aux côtés des candidats pour les encadrer durant toute la journée. Les conditions sont très favorables pour le déroulement de cette compétition.

Jamil Ben Romdhane a ajouté que les équipes de Cassiopae sont restées avec ces candidats jusqu’au minuit pour se réunir une autre fois dans la salle réservée à la compétition. De leur côté, les candidats ont saisi cette occasion pour s’instruire de la question. L’objectif étant de mieux comprendre le cahier des charges de ce challenge. « Tout le monde est concentré et je pense que les résultats seront au rendez-vous », a-t-il estimé.

D’après lui, les candidats ont l’opportunité de présenter leurs atouts aux invités étrangers qui sont là malgré la situation particulière qui prévaut dans le pays, pour découvrir le savoir-faire tunisien. « Je pense que ces professionnels vont continuer à investir et ouvrir les portes devant les jeunes tunisiens », a-t-il souligné.

Jamil Ben Romdhane a annoncé que ladite compétition aboutira au recrutement de ces challengeurs au sein de Cassiopae.

Même optimisme chez lles encadreurs. Ils soutiennent déjà les candidats en suivant les démarches proposées et l’avancement de leurs travaux.

Officiant avec ces collègues dans la même salle, Ahmed Karoui, responsable recherches et développement au Cassiopae, n’a de cesse d’apporter son soutien aux candidats à cette compétition jugée, importante pour eux et qui contribuera sans doute à la promotion de l’emploi en Tunisie.

La motivation des jeunes est remarquable, a ajouté le responsable saluant les efforts qu’ils déploient, depuis le premier jour de la compétition.

L’un des candidats, ingénieur nous a affirmé que le concours se déroule dans les meilleures conditions et les chances sont du côté de toutes les équipes. « On est fier de participer à ce challenge, qui est une opportunité pour mettre en exergue les compétences tunisiennes » a-t-il remarqué.

Wiem Thebti

par -
0
Face à un climat en détérioration et un nombre élevé des chômeurs

Face à un climat en détérioration et un nombre élevé des chômeurs, la garantie d’un emploi digne aux jeunes, en état de déception et d’impatience, demeure la préoccupation majeure de tous les acteurs en Tunisie.

Les initiatives se poursuivent pour relever ce défi de taille. On cite également celle de Cassiopae, éditeur mondial de solutions progicielles, « Cassiopae App Challenge ». L’objectif étant de soutenir les jeunes ingénieurs à développer les nouvelles solutions en matière de l’industrie du financement d’actifs.

Le coup d’envoi a été donné, mercredi 6 févier, dans un hôtel de capitale, en présence des représentants de Cassiopae MEA, Tunisiana et TunAndroid.

Mongi Thameur, Mongi Thameur, chef de cabinet du ministre des Technologies de l’Information et de la Communication, a mis l’accent sur le rôle stratégique de « Cassiopae App Challenge » en matière de promotion de l’emploi, mais également en matière de développement du secteur technologie.

D’après lui, cette initiative est une opportunité pour encourager l’initiative privée et promouvoir l’innovation et développement technologique. « Cassiopae App Challenge ne peut que confirmer l’intérêt des acteurs potentiels à investir dans les jeunes étudiants en leur donnant la chance de créer et d’innover », a-t-il dit.

Dans le même contexte, Taher Mestiri, fondateur de TunAndroid a indiqué qu’à travers ce challenge, les organisateurs de cette initiative veulent permettre aux jeunes, grâce à un partenariat solide entre société privée, communauté et un opérateur, de relever le défi du développement en mettant ces jeunes dans les conditions des challenges avec un axe du temps bien défini, et ce pour les inciter à travailler. « L’important est mettre ces jeunes qui vont participer à ce challenge, dans conditions favorables à innover et faire face à la concurrence » nous a-t-il expliqué.

De son coté, Jamil Ben Romdhane, directeur général de Cassiopae MEA, a fait savoir que le but ultime est mettre en avant les compétences des étudiants, précisant qu’« avec cette initiative, on a voulu sortir du schéma traditionnel de la société off-shore et mettre en place un centre d’excellence, qui sera capable de développer des solutions et d’exporter le savoir-faire tunisien ».

Les étudiants talentueux qui vont être récompensés vont participer au développement de la génération future des applications innovantes, originales et fonctionnelles sur la plateforme Andröid.

L’important pour l’instant, selon Jamil Ben Romdhane, est d’assurer un bon encadrement aux jeunes. Ceci ne se fera qu’à travers une meilleure coopération entre l’entreprise et l’école affirmant que « les professionnels doivent transmettre leurs expériences aux jeunes ingénieurs ». Il a ajouté que « cette démarche aura sans doute un effet positif sur l’avenir des jeunes.

Il est important de signaler que 24 étudiants prennent part à cette initiative. Au programme, des conférences qui auront lieu sur les technologies Mobile et- des ateliers qui seront organisés sur des sujets relatifs aux financements d’actifs, la gestion immobilière, le développement Mobile, le Big Data, et le Geomapping, ainsi que la présentation de retours d’expérience sur des applications Mobile dans le secteur bancaire.

Aussi, une compétition entre équipes d’élèves ingénieurs sera organisée pour le développement d’une application Androïde.

Wiem Thebti

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive accordée ce mercredi 28 septembre à Africanmanager, Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, a...

AFRIQUE

0
Personne ne le criera sur les toits, ces choses se passant, par définition, dans les coulisses, mais la présidence de l'Union africaine fait actuellement...

SPORT