Tags Posts tagged with "CAT 2012,"

CAT 2012,

par -
0
Considéré comme la plus grande rencontre des entreprises industrielles dans la région euro-méditerranéenne

Considéré comme la plus grande rencontre des entreprises industrielles dans la région euro-méditerranéenne, le Carrefour d’Affaires et de Technologies (CAT 2012) a débuté, ce mercredi 28 novembre, au Palais des expositions du Kram à Tunis, autour du thème «Nouvelle Tunisie, nouvelles opportunités».

Des décideurs et leaders de divers domaines innovants (mécanique, électronique, agroalimentaire et plastique), avec leurs offres et demandes, ont pris part à ce rendez vous qui s’adresse aux secteurs à fort potentiel de croissance et offrant l’opportunité d’établir des partenariats.

Doté d’un budget de 1,6 million de dinars, CAT 2012, a pour mission d’impulser l’investissement et le partenariat avec les pays étrangers et promouvoir l’industrie tunisienne en améliorant la compétitivité, et ce pour créer plus d’emplois et de richesses.

Cet événement d’envergeure a pour composantes le Salon International de Développement Industriel auquel prendront part 300 entreprises industrielles et de services tunisiens, intégrées dans le processus de l’innovation, Centre de l’innovation et de la technologie et le Centre d’appui et de financement et des conférences et ateliers thématiques sur le développement de l’industrie en Tunisie. Ajoutons à cela un espace de partenariat international qui abrite des rencontres b to b et des contacts d’affaires entre les opérateurs tunisiens relevant des divers secteurs industriels et technologiques et leurs homologues étrangers.

Inaugurant ce carrefour, Hamadi Jebali, Chef du gouvernement, a mis l’accent sur l’importance de cet événement sur lequel comptent les acteurs économiques du pays et plus précisément les jeunes tunisiens en recherche d’emplois.

Pour Mohamed Lamine chakari, ministre de l’industrie, CAT 2012 revêt une grande importance surtout que la promotion du tissu industriel ne pourra se faire qu’à travers le développement des activités prometteuses, l’impulsion de l’investissement technologique dans les régions intérieures tout en s’appuyant sur une main d’œuvre qualifiée.

De son côté, Férid Tounsi, directeur général de l’APII, a indiqué que CAT 2012 est une opportunité pour mieux faciliter l’intégration de l’industrie tunisienne dans l’espace euro-méditerranéen afin d’accroître la valeur ajoutée des produits manufacturés et de réaliser des projets innovants à fort contenu technologique en Tunisie. « C’est une excellente occasion pour faire connaître les atouts du notre tissu industriel, particulièrement nos PME » a précisé le responsable avant d’ajouter que « c’est une démarche stratégique qui nous permet également de clarifier la vision concurrentielle pour les promoteurs tunisiens tout en valorisant nos atouts et assurant une réduction de la disparité régionale ».

Partageant les mêmes propos, Wided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA, a affirmé qu’il s’agit d’une opportunité pour que les partenaires de la Tunisie appréhendent sur le terrain les réalités de l’économie tunisienne et le potentiel d’opportunités d’investissement et d’affaires qu’elle offre.

« L’Investissement, Emploi et Développement Régional sont trois thématiques, à mon avis, qui vont nous accompagner pendant des années encore » a-t-elle indiqué.

Pour elle, la contribution du secteur privé tunisien à la réussite de cette « trilogie » passe inéluctablement par l’instauration d’une meilleure visibilité, indispensable à tout acte d’investissement générateur d’emplois, l’adoption d’un arsenal réglementaire, financier et administratif adapté au nouveau contexte politique, économique et social ainsi que l’accélération du rythme des réformes notamment dans les domaines du système éducatif, de la formation professionnelle, du code des investissements, du système financier et bancaire, de la fiscalité, de la décentralisation administrative…

Dans le même contexte, elle a insisté sur l’activation de la réalisation des grands projets de l’Etat et le développement du Partenariat Public-Privé ainsi que les initiatives d’intégration régionale pour profiter des gisements de croissance qu’elles peuvent générer.

En marge de cette rencontre internationale, Kandeh K.Yumkella, directeur général de l’ONUDI, a fait savoir que l’Union européenne et l’organisation des Nations Unies pour le développement industriel ont uni leurs forces afin de promouvoir le travail productif et l’entreprenariat des jeunes en Tunisie et dans la région Mena.

Il a jouté qu’un effort louable a été déployé par l’ONUDI afin de soutenir la Tunisie notamment à travers la mise à niveau industrielle et la promotion de la compétitivité industrielle des entreprises tunisiennes.

1900 entretiens programmés au CAT 2012

Le Carrefour d’Affaires et de Technologies revêt une importance particulière surtout avec 1900 entretiens qui sont programmés parallèlement au CAT 2012 entre investisseurs tunisiens et étrangers en vue de partenariats.

Jean François Roubaud, à la tête d’une forte délégation d’entreprises européennes, a noté, dans ce cadre, que l’intérêt de la CGPME pour CAT 2012 est de nouer des contacts entres les entreprises tunisiennes et celles européennes en vue de concrétiser des objectifs communs.

Enfin, l’organisation de ce carrefour a été l’occasion pour la signature de 8 accords de partenariats avec des partenaires européens.

Nadia Ben Tamansourt

par -
0
Plus d’un millier de participants étrangers de 64 pays comme l’Italie

Plus d’un millier de participants étrangers de 64 pays comme l’Italie, France, Allemagne… ont confirmé, leur participation au Carrefour d’Affaires et de Technologie (CAT 2012), qui sera organisé par l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’innovation, du 28 au 30 novembre courant.

Au cours d’une conférence de presse tenue, vendredi à Tunis, Férid Tounsi , directeur général de l’APII a passé en revue les préparatifs pour la mobilisation de toutes les conditions requises pour la réussite de cet événement économique considéré comme la plus grande importante rencontre des entreprises industrielles euro-méditerranéenne qu’abrite la Tunisie, au cours de cette année.

Il a insisté sur la valorisation des rencontres de partenariat entre les entreprises tunisiennes et étrangères ainsi que la participation des personnalités représentant des pays amis afin de mieux présenter les opportunités d’investissement en Tunisie et la situation actuelle du secteur industriel ainsi que les réalisations de la Tunisie en dépit des circonstances difficiles qui ont affecté le pays.

Il a aussi mis l’accent sur la nécessité d’intensifier la campagne de promotion de cet événement, de maniérer à soutenir les diverses manifestations programmées et contribuer ainsi à consolider la position de la Tunisie en matière d’’investissement à la faveur de ses avantages concurrentiels, d’un climat d’affaires favorable et un cadre juridique transparent.

« L’API espère s’assurer une participation active de la part du secteur privé ainsi qu’une contribution en termes de sponsoring. Il faut trouver les moyens pour donner une autre image de la Tunisie et booster par conséquent l’investissement et la création », a-t-il ajouté.

Il convient de rappeler que cette manifestation économique comportera trois espaces. Le premier consiste en un espace d’exposition regroupant le Salon International de Développement Industriel, le Centre de l’innovation et de la technologie et le Centre d’appui et de financement.

Le second est un espace dédié à des conférences et ateliers thématiques qui seront animés par des personnalités économiques. Le troisième est un espace de partenariat international qui abritera des rencontres b to b et des contacts d’affaires entre les opérateurs tunisiens relevant des divers secteurs industriels et technologiques et leurs homologues étrangers.

Doté d’un budget de 1,6 million de dinars, ce carrefour d’affaires et de technologies s’adresse aux secteurs à fort potentiel de croissance et offrant l’opportunité d’établir des partenariats.

CAT 2012, vise l’impulsion de l’investissement et du partenariat avec les pays étrangers, la promotion de l’industrie tunisienne et l’amélioration de la compétitivité afin de créer plus d’emplois et de richesses. C’est dans ce contexte que les organisateurs Carrefour d’Affaires et de Technologie, espèrent que cette manifestation permettra aux hommes d’affaires tunisiens d’identifier des opportunités pour le développement de leurs affaires et le rayonnement de leurs entreprises à l’international.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Le dernier classement GFCI 20 (Global Financial Centers Index) contient une bonne surprise pour le Maroc. Casablanca Finance City (CFC), en un temps presque...

SPORT