Tags Posts tagged with "cellcom"

cellcom

par -
0

Le marché boursier tunisien a débuté, ce mercredi, 7 décembre dans le rouge, où le Tunindex affiche un léger repli de 0.03% avec 5 488.66 points, dans un volume transactionnel de 1.336 MTND, selon Mena Capital Partner (MCP).

Dans le vert, Magasin Général grimpe de 4.10% à 2.03 TND suivie par Cellcom et Sotetel qui gagnent respectivement 2.95% et 2.69% à 5.93 TND et 2.67 TND.
A la baisse, Aetech chute de 4.16% à 0.92 TND tout comme Electrostar et AMI qui dévissent respectivement de 2.64% et 1.88% à 2.94 TND et 14.61 TND.

par -
0
La société Cellecom

Les états financiers intermédiaires (6 premiers mois 2016) font ressortir des capitaux propres positifs de 14 159 202 dinars, y compris le résultat déficitaire de la période s’élevant à 618 494 dinars. Les revenus de l’entreprise ont drastiquement baissé, à 14,9 MDT pour les 6 mois 2016 contre 24 MDT pour la même période de l’exercice 2015, une année qui s’était terminée avec plus de 55 MDT de revenus. Un chiffre difficile à atteindre cette année au vu du résultat des 6 premiers mois de l’exercice 2016. Un total revenu aussi, miné par les charges d’exploitation dont le montant dépassait à fin juin  2016, le total des produits d’exploitation.

CellCom, entreprise dirigée par Mohamed Ben Rhouma, termine ainsi ces six premiers mois déficitaire de 0,684 MDT contre un honorable petit bénéfice de 1,7 MDT. Cette période s’était aussi terminée avec une trésorerie négative de plus de 4,4 MDT, en hausse par rapport à la fin de tout l’exercice précédent. A la fin des 6 mois 2016 aussi, les concours bancaires de CellCom totalisaient 8 MDT contre 7,2 MDT une année auparavant  et en hausse de plus de 4 MDT par rapport à la fin de l’exercice 2015.

On rappelle que le rapport des CC de l’entreprise (Commissaires aux comptes) avait terminé avec une note disant que  «la société a reçu, le 27 décembre 2012, une notification des résultats de la vérification approfondie de sa situation fiscale au titre de la période allant du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2011. Les impôts réclamés par l’administration fiscale s’élèvent à un total de 494.249 dinars tunisiens en principal et pénalités de retard. Cette notification a fait l’objet d’une réponse motivée par la société «CELLCOM SA» rejetant les principaux chefs de redressement. La société a néanmoins admis le redressement pour certains points et une provision au titre d’un complément d’impôts à payer à ce titre est constatée, au 30 juin 2016, pour un montant de 114.340 dinars tunisiens. Le 26 octobre 2015, une notification de taxation d’office a été communiquée à la société, réclamant un complément d’impôts et taxes de 375.547 dinars tunisiens dont 95.215 dinars tunisiens de pénalités de retard. Actuellement, l’affaire est devant le tribunal de première instance de Tunis et l’incidence finale de ce redressement sur les états financiers intermédiaires arrêtés au 30 juin 2016 ne peut être appréciée ».

par -
0
La société Cellecom

CellCom a enregistré, au terme du second trimestre 2016, la vente de 72 255 Smartphones (128 553 au S1 2015), soit 37 576 unités au cours du T2 2016. On ne sait pas si les ventes étaient à la baisse, puisque l’entreprise ne donne aucun élément de comparaison. On sait par contre que le nombre de téléphones classiques vendus a continué sa baisse à 108 366 unités (contre 167 137 unités au S1 2015). Le chiffre d’affaires généré par les ventes de téléphones mobiles a atteint 11,5 MTND, soit 75% du chiffre d’affaires S1 2016 contre 21,2 MDT durant la même période en 2015.

En ce qui concerne le développement à l’international, CELLCOM continue à développer le marché ivoirien. L’entreprise a signé un partenariat avec l’opérateur télécom MTN, pour la distribution de ses produits. Au cours du deuxième trimestre 2016, l’entreprise a lancé les télévisions. Les premiers chiffres s’avèrent promoteurs et un partenariat a été signé avec un hyper marché à Tunis pour la vente de ces télévisions.

Le taux de marge brute s’est montré résilient à 21.18% contre 22.15% une année auparavant. Il a en fait reculé de plus d’un point. Les charges financières ont atteint 0,5 MTND contre 0,4 MTND au S1 15. Des charges en petite augmentation, mais en augmentation tout de même. Le management l’explique par «l’appréciation du dollar vis-à-vis du dinar durant les six premiers». Autre nouveauté, le délai moyen de règlement fournisseurs, qui est passé de 109 jours durant le 2ème trimestre 2015 à 69 jours en T2 2016. Cela s’explique, peut-être, par la trésorerie nette qui reste négative de 4.5MDT fin Juin 2016 contre -5.1 MTND au 30/06/2015.

par -
0
La société Cellecom

Le premier semestre 2016 a été rude pour la société Cellcom, qui a enregistré un recul de 37% de ses recettes en comparaison avec la même période en 2015, soit 15,1 millions de dinars.

La société explique ces mauvais résultats par le lancement prématuré des services de la 4G par les opérateurs télécom, cela a impacté négativement le marché avec un volume important de terminaux compatibles avec la technologie 3G et une offre de terminaux 4G insuffisante.

Face à cette conjoncture, Cellcom a opté pour un maintien de sa politique d’approvisionnement du marché de manière à éviter un afflux d’invendus.

D’après la direction, cette stratégie est payante dans la mesure où Cellcom est perçue comme une société qui satisfait les requêtes de ses clients. La direction générale attend les retombées de cette orientation dès le prochain trimestre.

par -
0

La société Cellcom annonce la conclusion d’un partenariat entre le Fonds d’investissement Intaj Capital II (Intaj II), géré par Swicorp, et Cellcom. L’accord entre les deux entités a été établi dans le but de participer au financement de la stratégie de développement de l’activité de la société Cellcom en Tunisie ainsi qu’à l’international, ciblant en priorité le continent africain.

De ce fait, une injection de fonds d’Intaj II dans le capital de Cellcom pouvant aller jusqu’à 10,350 M USD, sera réalisée en trois phases. Une première tranche d’un montant de 1,850 USD sera injectée dans la société en ACCA (Avance en Compte Courant d’Associé). Pour Cellcom, ce rapprochement stratégique lui permettra de consolider sa part de marché et de renforcer son positionnement sur la scène boursière en Tunisie.

par -
0

«En 2015, la rémunération annuelle brute du PDG de Cellcom, Mohamed Ben Rhouma, s’est élevée à 360 881 dinars tunisiens dont 100 000 dinars tunisiens relatifs à la prime 2014. En outre, le Président Directeur Général bénéficie d’une voiture de fonction, de la prise en charge des dépenses s’y rattachant ainsi que de la prise en charge de sa consommation téléphonique et de ses cotisations sociales.  Le conseil d’administration réuni le 26 avril 2016 a décidé de proposer à l’Assemblée des actionnaires d’allouer aux administrateurs des jetons de présence pour 30 000 dinars tunisiens au titre de l’exercice 2015. Aucun montant n’a été servi en 2015 ».

Par ailleurs, le groupe Hmila qui est actionnaire à Cellcom par le biais de la Holding Y.K.H, dispose d’une convention d’assistance, d’étude et de conseil conclue avec Cellcom depuis janvier 2003 pour le compte de la société Y.K.H Consulting. Les honoraires relatifs à cette convention s’élèvent, au titre de l’exercice 2015, à 236 400 dinars tunisiens hors taxes. Le solde du compte fournisseur Y.K.H Consulting au 31 décembre 2015 est de 560 dinars tunisiens.

par -
0

Les états financiers de Cellcom, propriétaire de la marque de téléphonie Evertek, font ressortir des capitaux propres de 15.714.618 dinars tunisiens pour l’exercice 2015,  y compris le bénéfice de l’exercice s’élevant à 3.098.536 dinars tunisiens. Cependant, les commissaires aux comptes de l’entreprise du groupe Hmila, attirent l’attention sur le fait que «la société a reçu, le 27 décembre 2012, une notification des résultats de la vérification approfondie de sa situation fiscale au titre de la période allant du 1er janvier 2009 au 31 décembre 2011. Les impôts réclamés par l’administration fiscale s’élèvent à un total de 494.249 dinars tunisiens en principal et pénalités de retard. Cette notification a fait l’objet d’une réponse motivée par la société «CELLCOM SA» rejetant les principaux chefs de redressement. La société a néanmoins admis le redressement pour certains points et une provision au titre d’un complément d’impôts à payer à ce titre est constatée , au 31 décembre 2015, pour un montant de 114.340 dinars tunisiens. Le 26 octobre 2015, une notification de taxation d’office a été communiquée à la société, réclamant un complément d’impôts et taxes de 375.547 dinars tunisiens dont 95.215 dinars tunisiens de pénalités de retard. Actuellement, l’affaire est devant le tribunal de première  instance de Tunis et l’incidence finale de ce redressement sur les comptes arrêtés au 31 décembre 2015 ne peut être appréciée ».

par -
0
La société Cellecom

«Le 1er trimestre 2016 a connu un événement majeur dans le monde de la technologie en Tunisie, à savoir le lancement de l’internet haut débit 4G. Tous les opérateurs téléphoniques ont proposé des offres commerciales importantes pour inciter leurs clients à migrer vers cette nouvelle technologie », écrit le management de la société Cellcom, comme pour expliquer la baisse de ses ventes.

Dans ce cadre, Cellcom explique avoir «décidé d’adapter son offre aux nouveaux besoins de ses clients, en limitant son offre de Smartphones compatibles avec la technologie 3G et de lancer sa nouvelle gamme d’appareils qui peuvent fonctionner avec la 4G ».

Résultat, un ralentissement de ventes de Smartphones qui ont atteint 34 679 unités contre 35 798 unités au cours de la même période en 2015. Cellcom continue également à réduire son offre des téléphones classiques et n’a vendu de cette gamme que 38 750 unités durant les trois mois 2016 contre 52.679 unités au T1 2015. A la fin du premier trimestre de cette année, le total des revenus de cette entreprise cotée en bourse, n’ont atteint que 6,6 MDT contre 9,1 MDT une année auparavant, une baisse du chiffre d’affaires de 27,5%.

par -
0
La société tunisienne

La société tunisienne, spécialisée dans la commercialisation, la distribution et le service en matériel et équipements de télécommunications, Cellcom compte implanter une filiale au Maroc au cours de ce mois d’avril.

Cellcom vise aussi le marché libyen, mauritanien et algérien à court et à moyen termes.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
La Commission Economique pour l’Afrique (Bureau pour l’Afrique du Nord) et le Secrétariat général de l’Union du Maghreb Arabe (UMA) ont tenu hier mardi...

SPORT