Tags Posts tagged with "centres commerciaux"

centres commerciaux

par -
0

Sagaci Research, société d’analyse et d’études de marché spécialisée sur l’Afrique, vient de publier la quatrième édition de son rapport sur les centres commerciaux, soulignant le dynamisme continu du marché.

En 2015, 27 nouveaux centres commerciaux ont ouvert leurs portes sur l’ensemble du continent (28 en 2014) et la surface totale de vente atteint maintenant 6,4 millions de m² (GLA), pour 383 centres commerciaux actuellement recensés (hors Afrique du Sud). L’Afrique de l’Est et l’Afrique du Nord sont les régions avec le plus grand nombre de centres commerciaux avec 152 et 124 centres respectivement.

Cette croissance soutenue et continue du nombre de centres commerciaux sur le continent Africain s’explique par un développement régulier de la consommation des ménages, par un faible niveau de développement du commerce moderne, par un afflux de capitaux issus de fonds d’investissements et de professionnels de l’immobilier et par un fort intérêt des marques internationales désireuses de saisir des opportunités de développement. Alors que certains marchés, comme le Kenya ou la Namibie, atteignent un certain niveau de saturation (en termes de surface de centres commerciaux pour 1000 ménages de la classe moyenne), la densité de centres commerciaux reste très faible à travers le continent.

Les centres commerciaux les plus attractifs pour les enseignes internationales, selon le système de classement de Sagaci Research, sont tous situés en Afrique du Nord (3 en Egypte et 1 au Maroc). Parmi les centres commerciaux récemment ouverts, les mieux classés sont « Playce Marcory » (AA) à Abidjan en Côte d’Ivoire, « Mega Center » (AA) à Windhoek en Namibie et « Garden City » (A) à Nairobi au Kenya. D’autres centres commerciaux tels que Cap Sud à Abidjan, Côte-d’Ivoire et Bagatelle Mall à l’Ile Maurice ont amélioré leur classement depuis l’an dernier après des rénovations ou des extensions et l’arrivée de nouvelles enseignes.

D’ici 2020, 204 nouveaux centres commerciaux devraient ouvrir leurs portes sur l’ensemble du continent, hors Afrique du Sud, et la surface totale de vente (GLA) devrait attendre 11 million de m², soit une augmentation d’environ 75% par rapport à aujourd’hui. Ces nouveaux centres commerciaux vont fournir de nouvelles opportunités d’implantations pour les enseignes, et notamment en Egypte, au Maroc, au Nigeria, au Kenya, au Ghana, au Rwanda, en Angola, en Zambie, au Mozambique et en Namibie où un grand nombre de nouveaux centres commerciaux doivent ouvrir ces prochaines années.

Toutefois, le récent ralentissement de la croissance économique dans certains pays africains a eu un impact sur le nombre de projets en développement. Un nombre limité de nouveaux projets ont été annoncés au cours des derniers mois, par ailleurs environ 30 projets ont été retardés ou interrompus et 4 projets sont officiellement annulés. Malgré le recul actuel de certains marchés, des opportunités existent pour les développeurs immobiliers dans des marchés où la densité de centres commerciaux, mesurée en surface commerciale par foyer de classe moyenne et supérieure, restera faible en 2020 : Algérie, Maroc, Tunisie, Sénégal, Côte-d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Cameroun, Gabon, Angola, RD Congo, Zimbabwe et Soudan.

par -
0

Un groupe terroriste qui a été récemment éliminé par les forces de l’armée algérienne près de la région d’El Eulma préparait des attentats dans des lieux publics et des centres commerciaux dont le Park Mall de Sétif, rapporte mardi 28 juin le quotidien algérien « El Massa ».

« Parmi les terroristes tués par l’armée figuraient des kamikazes qui se préparaient à commettre des attaques suicides spectaculaires durant ce mois de Ramadan », affirme le quotidien, en précisant que « le groupe planifiait des attentats dans les places publiques et les centres commerciaux, notamment le Parc Mall de Sétif durant le mois de Ramadan », a ajouté la même source.

par -
0

Le ministère du Commerce a élaboré une feuille de route stratégique fondée sur de nouvelles approches novatrices visant la redynamisation  de l’économie tunisienne. Elle s’articule autour d’un programme complet pour le développement des régions frontalières, du renforcement des domaines de coopération avec des pays européens et arabes, de l’investissement dans les grandes surfaces , de l’organisation d’un premier forum économique africain, de la mise à niveau de chambres de Commerce  et de plusieurs autres projets porteurs….

Dans une interview exclusive accordée,  ce jeudi 12 mai 2016 à Africanmanager, le ministre du Commerce, Mohsen Hassen, a déclaré que « nous sommes en train de tisser  une véritable coopération entre la Tunisie et l’Algérie au niveau du développement des régions frontalières et ce pour lutter contre le terrorisme. Pour combattre ce phénomène,  la coordination sécuritaire n’est pas suffisante, il nous faut aussi une coopération économique ».

« Nous pour avons élaboré un programme complet visant le développement des régions frontalières, surtout les zones franches entre les frontières tuniso- algériennes qui seront bientôt créées et permettront de construire une coopération entre les deux pays notamment dans le secteur privé », a-t-il ajouté.

Mohsen Hassen a également affirmé que « de multiples domaines de coopération seront renforcés avec l’Algérie surtout dans des secteurs porteurs  comme par exemple les composants automobiles, l’industrie agroalimentaire… Ces projets seront orientés vers les marchés internes tuniso-algériens et vers l’export.

S’agissant du secteur agricole, une commission dédiée a été créée pour  la gestion de la surproduction de produits entre les deux pays dont notamment celle du lait tunisien, notamment le lait en poudre dont l’Algérie est un grand importateur. Les ministres algériens du Commerce, de l’Agriculture et de l’Industrie nous ont assurés qu’ils  favoriseront davantage la demande du lait en poudre tunisien et nous ont promis d’associer la Tunisie aux appels d’offres lancés par le gouvernement algérien à cet effet »,  a-t-il  déclaré.

Sur un autre volet, le ministre  a affirmé que « l’investissement dans les grandes surfaces est l’un des mécanismes conçus pour organiser les circuits de distribution en Tunisie aux fins de la stabilité des prix, l’organisation de l’approvisionnement, la réduction du commerce parallèle. Nous avons reçu 13 demandes d’autorisation pour la construction  d’espaces commerciaux sur tout le territoire tunisien. Nous avons accepté sept demandes, permettant aux  investisseurs concernés de commencer bientôt les travaux de leur projet,  et prochainement nous étudions les autres demandes.» a-t-il assuré.

La Tunisie abritera le plus grand forum économique africain !

« Suite à l’accord du gouvernement, la Tunisie abritera le plus grand forum économique africain qui sera tenu en novembre 2016. Des donneurs d’ordre du continent, des ministres, des hommes d’affaires y seront présents .Ce forum sera marqué  par l’organisation  de rencontres B to B entre les hommes d’affaires  tunisiens et africains. Il s’agit d’une manifestation importante afin de dynamiser et renforcer davantage l’économie tunisienne », a déclaré  Mohsen Hassen.

Il a également ajouté que « un colloque international sera organisé pour la mise à niveau de chambres de commerce. Personne n’a  voulu ouvrir  ce dossier et je ne sais pas pourquoi. Aujourd’hui, les chambres de commerce sont un facteur clé pour le développement des régions tunisiennes et de la croissance économique. Elles représentent aussi un grand partenaire pour le gouvernement en matière de développement .Ces chambres sont absentes, elles souffrent de problèmes financiers et elles n’ont pas pu organiser leurs élections. Nous sommes en train de préparer un projet de loi qui sera présenté au gouvernement pour l’organisation des élections des chambres de commerce. Un plan de mise à niveau intégrale des chambres de commerce sera prêt d’ici le mois d’octobre prochain », a-t-il  affirmé.

Nous y reviendrons

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE