Tags Posts tagged with "CGN, Libye,  "

CGN, Libye,  

par -
0
Près de 5000 ressortissants libyens sont entrées en Tunisie fuyant la dégradation de la situation sécuritaire dans leur pays

Près de 5000 ressortissants libyens sont entrées en Tunisie fuyant la dégradation de la situation sécuritaire dans leur pays, avec la recrudescence des affrontements armés ,entre les forces gouvernementales et les milices armées, faisant une trentaine de morts. A cet effet, le Congrès général national (CGN), la plus haute autorité en Libye, a décrété l’état d’urgence. On se demande alors si la Tunisie pourrait être menacée par la dégradation sécuritaire en Libye ? Est-ce que des terroristes peuvent-ils profiter de cette nouvelle situation pour s’infiltrer en territoire tunisien parmi le flux des 5000 ressortissants libyens entrés en début de semaine ?

Contacté par Africanmanager, le responsable juridique de l’Union des Syndicats des Forces de l’Ordre, Sahbi Jouini, nous a affirmé qu’avec l’entrée de ce grand flux Libyens, des groupes terroristes pourraient accéder au territoire tunisien. « Oui, je pense que certaines personnes extrémistes pourraient entrer en Tunisie, cependant les autorités tunisiennes (douanes, armée, garde nationale…) travaillent jour et nuit afin de protéger le pays contre toute tentative menaçant la stabilité du pays.

Nous menons des opérations de contrôle de grande envergure à Ras Jedir et ce pour vérifier l’identité des Libyens (des personnes recherchées ou impliquées dans des affaires de terrorismes…), fouiller les marchandises et les bagages à la recherche d’armes, drogues… a-t- il affirmé.

Interrogé sur l’éventualité d’attentats en Tunisie, Imed Belhaj Khalifa, porte-parole de l’union des syndicats des forces de la sécurité intérieure a affirmé que les différents corps de douane, de défense et de sécurité collaborent davantage pour garantir la sécurité du pays. « Notre devoir est d’assurer la sécurité, nous allons lutter pour protéger le pays et les citoyens. ».

Il convient de rappeler que Habib Rachdi , secrétaire général adjoint du Syndicat de la Police Républicaine a déclaré au quotidien Achourouk dans son édition du 23 janvier , que Kamel Gadhgadhi, serait actuellement dans le gouvernorat de l’Ariana se déplaçant entre Raoued , la Cité El Ghazela , et la Cité Ettadhamen , et s’apprête, selon le secrétaire général adjoint du Syndicat de la Police Républicaine , à exécuter des attentats contre des personnalités politiques et des établissements sécuritaires .

Nadia Ben Tamansourt

par -
0
Près de 5000 ressortissants libyens sont entrées en Tunisie fuyant la dégradation de la situation sécuritaire dans leur pays

Près de 5000 ressortissants libyens sont entrées en Tunisie fuyant la dégradation de la situation sécuritaire dans leur pays, avec la recrudescence des affrontements armés ,entre les forces gouvernementales et les milices armées, faisant une trentaine de morts. A cet effet, le Congrès général national (CGN), la plus haute autorité en Libye, a décrété l’état d’urgence. On se demande alors si la Tunisie pourrait être menacée par la dégradation sécuritaire en Libye ? Est-ce que des terroristes peuvent-ils profiter de cette nouvelle situation pour s’infiltrer en territoire tunisien parmi le flux des 5000 ressortissants libyens entrés en début de semaine ?

Contacté par Africanmanager, le responsable juridique de l’Union des Syndicats des Forces de l’Ordre, Sahbi Jouini, nous a affirmé qu’avec l’entrée de ce grand flux Libyens, des groupes terroristes pourraient accéder au territoire tunisien. « Oui, je pense que certaines personnes extrémistes pourraient entrer en Tunisie, cependant les autorités tunisiennes (douanes, armée, garde nationale…) travaillent jour et nuit afin de protéger le pays contre toute tentative menaçant la stabilité du pays.

Nous menons des opérations de contrôle de grande envergure à Ras Jedir et ce pour vérifier l’identité des Libyens (des personnes recherchées ou impliquées dans des affaires de terrorismes…), fouiller les marchandises et les bagages à la recherche d’armes, drogues… a-t- il affirmé.

Interrogé sur l’éventualité d’attentats en Tunisie, Imed Belhaj Khalifa, porte-parole de l’union des syndicats des forces de la sécurité intérieure a affirmé que les différents corps de douane, de défense et de sécurité collaborent davantage pour garantir la sécurité du pays. « Notre devoir est d’assurer la sécurité, nous allons lutter pour protéger le pays et les citoyens. ».

Il convient de rappeler que Habib Rachdi , secrétaire général adjoint du Syndicat de la Police Républicaine a déclaré au quotidien Achourouk dans son édition du 23 janvier , que Kamel Gadhgadhi, serait actuellement dans le gouvernorat de l’Ariana se déplaçant entre Raoued , la Cité El Ghazela , et la Cité Ettadhamen , et s’apprête, selon le secrétaire général adjoint du Syndicat de la Police Républicaine , à exécuter des attentats contre des personnalités politiques et des établissements sécuritaires .

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Une collision entre deux trains de voyageurs a fait des dizaines de victimes à Boudouaou, dans le nord de l’Algérie.Une personne a été tuée...

SPORT

0
Résultats et buteurs de la 3e journée du championnat de la Ligue 1 professionnelle de football, disputée samedi et dimanche. Poule A . Samedi A Tatatouine US Tatatouine...