Tags Posts tagged with "Chadly Ayari"

Chadly Ayari

par -
0
Le Gouverneur de banque centrale de Tunisie

«   Nous avons élaboré le projet de loi sur les banques et les institutions financière en référence aux grandes expériences étrangères tout en tenant compte des besoins de la Tunisie. La solidité des banques ne dépend pas du capital mais de la bonne gestion et de l’administration financière interne , ce qui nous permettra d’attirer les grands investisseurs étrangers et par la suite conquérier de nouveaux marchés extérieurs »  a déclaré le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Chedly Ayari, lors de la séance plénière tenue, ce mercredi 11 mai 2016 à l’ARP et consacrée à l’examen  du projet de loi sur les banques et les institutions financières.

par -
0
Lors de sa visite

« On n’a pas fait preuve de précipitation et on a pris tout le temps nécessaire dans l’examen du projet de loi sur les banques et les institutions financières. A  l’heure actuelle, le temps tresse  et le gouvernement  travaille davantage afin d’accélérer les procédures et les mesures relatives à la résolution des problèmes économiques et sociaux de la Tunisie », a déclaré le ministre des Finances, Slim Chaker, lors  de la séance plénière, tenue ce mercredi 11 mai à l’ARP sur le projet de loi relatif aux banques et aux  institutions financières.

« Il ne faut pas avoir peur de cette loi discutée au niveau des ministères des finances et de la justice ainsi que de la BCT, de l’instance des commissaires aux comptes, de l’association professionnelle des banques, des conseils ministériels restreints, du conseil ministériel et de l’ARP qui a organisé une conférence avec le concours des Nations unies à laquelle ont pris part des experts et des députés, sans oublier que cette loi a été examinée pendant 150 heures par la commission des finances, relevant de l’ARP », selon le ministre.

Et le ministre de poursuivre que cette loi vise à préserver la stabilité des finances en Tunisie et à protéger ces dernières des crises financières et économiques, en plus de la protection des dépositaires.

Le ministre a également affirmé qu’il est essentiel d’adopter le projet de loi dans les plus brefs délais afin de protéger l’argent du citoyen, soulignant l’importance de  la mise en place d’une caisse des dépôts pour protéger le droit des citoyens à récupérer leur argent en cas de faillite de leur banque.

« En cas de faillite bancaire, la caisse des dépôts garantira le droit du citoyen à récupérer son argent dans une durée qui ne dépasse pas les 20 jours », a expliqué le ministre.

Il a fait par ailleurs remarquer que si ce projet de loi n’était pas approuvé, personne ne pourrait  garantir aux Tunisiens le droit de récupérer leur argent. A l’heure actuelle,  nous n’avons aucune loi garantissant ce droit », a-t-il indiqué.

Lors de son intervention à cette séance plénière, le gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Chedly Ayari, a déclaré que «  nous avons déployé des efforts assez assidus  dans l’examen du projet de loi sur les banques et les institutions financières. Il s’agit d’un nouveau projet qui a pour objectif de développer l’économie tunisienne. Nous voulons qu’il soit un projet moderne  et ouvert. Néanmoins, je me sens très peiné par  ce qui a été écrit et dit au sujet de la loi sut les banques qui a semé le trouble parmi les Tunisiens. Ce projet loi a pour objectif de relancer l’économie tunisienne et conquérir les marchés extérieurs », a-t-il dit.

Et d’ajouter que «  nous avons élaboré le projet de loi sur les banques et les institutions financières en référence aux grandes expériences étrangères tout en tenant compte des besoins de la Tunisie. La solidité des banques ne dépend pas du capital mais de la bonne gestion et de l’administration financière interne , ce qui nous permettra d’attirer les grands investisseurs étrangers et par la suite de conquérir de nouveaux marchés extérieurs »  a déclaré le gouverneur de la BCT.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Tunis (CCI Tunis), Mounir Mouakhar, a souligné la nécessité de créer un électrochoc pour...

AFRIQUE

SPORT