Tags Posts tagged with "chaîne hôtelière El Hana international"

chaîne hôtelière El Hana international

par -
0

L’administrateur judiciaire nommé à la tête de la chaine hôtelière touristique El Hana international Fethi Said a appelé, mercredi , le gouvernement à sauver la situation de cet hôtel situé à l’avenue Habib Bourguiba dans la capitale, précisant que l’’Etat doit à l’hôtel 33,4 Millions de dinars (MD), soit 91% du total de ses dettes.
Il a indiqué dans un communiqué publié, mardi, à Tunis que la fermeture de l’hôtel qui a eu lieu récemment après la coupure de l’électricité et du gaz ainsi que le refus de la banque nationale agricole (BNA) de régler le bail de son agence, située à l ‘hôtel et l’annulation du contrat de l’assurance par la police de l’assurance LLOYD, pour le non recouvrement des droits depuis 2014, constituent un danger pour la situation sociale et sécuritaire ainsi que pour le secteur du tourisme.
Said a révélé qu’il existe un programme de sauvetage pour cette entreprise afin qu’elle reprenne son activité en tant qu’unité hôtelière de catégorie cinq étoiles, puisse rembourser ses dettes envers l’Etat, les banques et tous les fournisseurs et doubler, en outre, le nombre de postes d’emplois, sans qu’il ne précise les grandes lignes de ce programme.
La situation de l’hôtel s’est détériorée suite à des conflits entre les actionnaires et une mauvaise gestion. Les dettes cumulées se sont élevées à 36,7 MD, d’où la nomination d’ un administrateur judiciaire à la tête de la société ( décision du 22 janvier 2016 dans le cadre d’un jugement en référé n°53724) qui a œuvré à réactiver l’hôtel et régler les salaires jusqu’à la fin du mois de juin 2016, date de fermeture de l’hôtel .

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE

0
L’Union africaine, par le biais de l’Académie de leadership de l’Union africaine, organise pour la toute première fois, le 9 décembre 2016, un débat...