Tags Posts tagged with "Chambre Tuniso-Américaine de Commerce,"

Chambre Tuniso-Américaine de Commerce,

par -
0

L’ambassadeur américain à Tunis, Daniel Rubinstein, a déclaré sur Express FM ce lundi 09 mai 2016 que la Tunisie et les USA mettront en place prochainement « un laboratoire d’exportation ». Cette unité cible prioritairement les petites et moyennes entreprises.

M. Rubinstein a ajouté que ce projet a été initié par la Chambre tuniso-américaine de commerce (Am Cham) pour doper le flux des échanges commerciaux entre les deux nations et booster l’économie tunisienne.

Il a précisé que ce programme a pour objectif de développer trois secteurs promis à un bel avenir : L’agri-business, les Tic et les PME. Le partenariat public-privé aura une bonne place dans ce dispositif, a conclu l’ambassadeur.

par -
0
La Chambre Tuniso-Américaine de Commerce vient de publier les résultats de son sondage annuel  mené auprès des entreprises exportatrices américaines installées en Tunisie.

La Chambre Tuniso-Américaine de Commerce vient de publier les résultats de son sondage annuel mené auprès des entreprises exportatrices américaines installées en Tunisie.

Il s’agissait de savoir ce qu’elles pensent au sujet des six points suivants, notamment : les perspectives d’activité économique, les critères d’investissement, la qualité de l’infrastructure, la qualité des ressources humaines ainsi que les priorités gouvernementales et leur satisfaction globale sur la Tunisie

32% des entreprises interrogées ont répondu à ce sondage, soit 24 entreprises sur 75 installées en Tunisie.

Alors que les entreprises américaines représentent seulement 2% des investissements directs étrangers, elles ont générés 5 % des emplois des entreprises étrangères installées en Tunisie.

Plus de 41% des entreprises sont dans des secteurs à forte valeur ajoutée comme le secteur des technologies de l’information et de la santé.

31% des revenus sont destinées à des marchés à l’exportation.

Enfin, 85% des entreprises américaines sont confiantes quant à l’avenir de la Tunisie.

Il ressort de ce sondage que les facteurs importants pour évaluer leur décision d’investissement sont : la législation sur le travail et surtout sur la qualification/disponibilité des travailleurs, l’infrastructure du pays et le climat social/ politique

Moins de 15% des investisseurs sondés se plaignent des infrastructures – proportion qui descend à 4% en ce qui concerne l’énergie électrique et les télécommunications. Par ailleurs, il faut noter l’insatisfaction sur les Ports avec uniquement 31% de satisfaits (Bien 27% et Excellent4%)

Concernant les points à améliorer, les entreprises sondées accordent beaucoup d’importance à la simplification de la bureaucratie qui reste une revendication centrale.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Une collision entre deux trains de voyageurs a fait des dizaines de victimes à Boudouaou, dans le nord de l’Algérie.Une personne a été tuée...

SPORT

0
Résultats et buteurs de la 3e journée du championnat de la Ligue 1 professionnelle de football, disputée samedi et dimanche. Poule A . Samedi A Tatatouine US Tatatouine...