Tags Posts tagged with "chiffre d’affaires"

chiffre d’affaires

par -
0
La société Monoprix a tenu

Le directeur général de la chaîne de grande distribution Monoprix, Fadhel Kraiem, a affirmé, lors de la communication financière de la société qui se tient actuellement au siège de la bourse de Tunis, que la marque table sur un chiffre d’affaires en progression de 10% en 2017.

Il a par ailleurs indiqué que la société veut également, durant cette année, maintenir le niveau de marge, maîtriser les charges et la masse salariale, améliorer le résultat d’exploitation et les bénéfices et corriger, entre autres, les erreurs commises auparavant, selon ses dires.

S’agissant des nouvelles ouvertures, Kraiem a précisé que Monoprix ouvrira d’ici la fin de l’année en cours deux nouveaux points de vente, un à Gabes et l’autre à Zaghouan. Pour l’année prochaine, la société table sur l’ouverture de 5 nouveaux points de vente et la rénovation de 5 autres.

par -
0
La société Manufacture de Panneaux Bois du Sud (MPBS) vient de publier ses indicateurs d’activité relatifs au 3ème trimestre

Le chiffre d’affaires global de la société MPBS a totalisé, en fin septembre 2016, un montant de 27,538 MD soit une augmentation de 6,1% comparé à la même période de l’année 2015, malgré une conjoncture économique difficile.

La croissance s’est soutenue à 18 % les 9 premiers mois tant qu’aux engagements bancaires, ils sont en hausse de 70% en fin du 3ème trimestre 2016 et ce par rapport à la même période de l’année 2015.Le montant investi en ce troisième trimestre 2016 a dépassé les 4 MD.

par -
0
Le Conseil du Marché Financier a été saisi d’une demande d’acquisition d’un bloc de contrôle dans le capital de la société Gallus Holding Finance

La société SOPAT a enregistré au premier semestre de l’année 2016 une légère baisse de 2% de son chiffre d’affaires, pour s’établir à 32,8 MD.
Les charges d’exploitation ont diminué passant de 34,125 MD au 30 juin 2015 à 33,612 MD à la même période de l’année en cours.

Le résultat d’exploitation demeure négatif malgré la compression des charges et s’établit à -0,811 MD. Les charges financières nettes se sont élevées à 1 MD à fin juin 2016 contre 0,7 MD, au 30 juin 2016 et 1,7 MDT. Le résultat net déficitaire de la société s’est élargie passant de -1,3 MD à -1,7 MD, au 30 juin 2016.

par -
0

La Société Tunisienne d’Entreprises de Télécommunications « SOTETEL » vient de publier ses indicateurs d’activités relatifs au 3ème trimestre 2016, enregistrant ainsi un chiffre d’affaires en hausse de 36% par rapport au troisième trimestre 2015.

Les charges d’exploitation au troisième trimestre 2016 ont également enregistré une hausse de 15% par rapport au troisième trimestre 2015.
Le résultat d’exploitation est de l’ordre de 340 KDT au troisième  trimestre 2016. À fin septembre 2016, le résultat d’exploitation s’élève à 568 KDT.

par -
0

Les 9 premiers mois de cette année ont été fructueux pour Telnet Holding, qui a vu ses produits d’exploitation passer de 24,9 millions de dinars (MD) au 30 septembre 2015 à 27,7 MD à fin septembre 2016, ce qui fait une poussée de +11,32%.

L’activité du pôle recherche et développement en ingénierie produit a enregistré un bond de +6,32% en comparaison avec le résultat bouclé au 30 septembre 2015, notamment sur le segment des activités automobile (+35%) à la faveur de la réalisation de nouveaux projets, en plus d’une progression de +26% dans l’activité Télécom.

A signaler que l’activité du pôle télécoms et intégration réseaux a enregistré un bond de +24,83% par rapport au 30 septembre 2015. Cette montée s’explique par la matérialisation de la facturation du produit des contrats scellés avec des opérateurs de télécommunications en Tunisie.

Idem pour les produits d’exploitation du Pôle services PLM, qui ont progressé de +45,24% en comparaison avec le 30 septembre 2015. Telnet Holding doit cette embellie au renforcement de l’activité R&D Mécanique grâce au démarrage de projets en mode forfait en faveur du Centre d’Etudes et de Recherche pour l’Automobile (France), en même temps que les projets déjà lancés en mode récurrent.

A fin septembre 2016, l’EBTIDA du Groupe s’est établi à 2,025 MD contre 1,5 MD au 30 septembre 2015, tandis que la marge d’EBTIDA monte à +7,30%.

par -
0

Les revenus consolidés de SERVICOM ont progressé durant les neuf premiers mois de l’année 2016 de 7% passant à 51.9 MDT contre 48.4 MDT au30/09/2015.
Par  ailleurs,  la  société  enregistre  une  amélioration  de  sa  profitabilité,  récoltant  les  fruits  des  investissements  importants  réalisés  durant  ces  dernières  années.  Ainsi,  la  marge  d’exploitation  passe  de  9.2%  au  30/09/2015  à  11.4%  au  30/09/2016  soit  une  amélioration  de  2.2%  et  le  résultat  d’exploitation  augmente de 33% passant de 4.5 MDT en 2015 à 5.9 MDT en 2016.

Dans  la  foulée  de  2015  et  suite  à  la  croissance  importante  qu’a  connu  la  société  en  2013  et  2014,  l’année  2016  est  encore  une  année  de stabilisation  des  revenus  et  d’amélioration  de  la  rentabilité  :  la  société prévoit un chiffre d’affaires annuel 2016 de 70 MDT,un résultat d’exploitation de 6.8 MDT et un bénéfice net de 2.4 MD.

par -
0

Apple, la marque la plus valorisée au monde d’après le magazine Forbes (154,1 milliards de dollars), a dévoilé hier mardi 25 octobre son chiffre d’affaires pour les 9 premiers mois de 2016. Comme on pouvait s’y attendre, vu que les résultats trimestriels étaient mauvais, le géant de l’électronique a encaissé moins de sous cette année. Et pour cause : l’américain a écoulé moins d’iPhone que l’an dernier, idem pour les autres segments. Ce n’était pas arrivé depuis 2001…

Le ténor de l’électronique a fait savoir qu’il a commercialisé 45,5 millions d’iPhone, tous modèles confondus, soit un recul de -5% par rapport à l’an dernier, entre début juillet et fin septembre (4e trimestre de son exercice décalé). C’est une très mauvaise affaire puisque l’an dernier, ce segment a pesé 66% dans les recettes du groupe, et mieux : Les ventes d’IPhone n’avaient jamais baissé avant 2016, ce qui forcément a impacté négativement la trésorerie d’Apple.

Dans le détail, le chiffre d’affaires a reculé pour le troisième trimestre consécutif, de 9% pour se situer à 46,9 milliards de dollars. Sur 12 mois, la chute est de 8%, ramenant le CA à 215,6 milliards.
Le bénéfice net est également en chute libre, aussi bien sur le 3ème trimestre (-19% à 9 milliards) que sur l’ensemble de l’exercice (-14% à 45,7 milliards).

Apple boit la tasse, mais reste confiant

Face à cette avalanche de mauvaises nouvelles inédites pour un groupe qui affichait jusqu’ici une santé insolente, Apple tente de s’oxygéner en tirant sur le filon des services dématérialisés. L’américain mise également sur ses nouveaux modèles d’iPhone, sur le marché depuis mi-septembre, pour se refaire une beauté, notamment durant les fêtes de fin d’année. Apple ne voudrait surtout pas rater le coche, à l’heure où son plus redoutable adversaire dans la niche des smartphones, le sud-coréen Samsung, est empêtré dans le scandale très couteux – financièrement et en termes d’image de marque – des batteries explosives du Galaxy Note 7.

Pour le moment Apple se garde de déballer des chiffres pour l’iPhone 7, mais ses patrons ont laissé entendre que les amateurs raffolent surtout du modèle 7 Plus, sur lequel le groupe peut ramasser plus.

L’américain guette également un rebond sur le marché chinois, l’un des plus juteux pour le groupe mais où les recettes ont fondu de 30% au dernier trimestre, sous les coups de boutoir des marques locales.

Toutefois, toutes ces perspectives intéressantes laissent froides les Bourses, lesquelles préfèrent s’en tenir aux mauvaises nouvelles du moment. L’action Apple y laisse des plumes, -3% dans les échanges électroniques après la clôture de Wall Street. Les analystes de BMO Capital Markets ont douché les ardeurs des souscripteurs en déclarant que le retour de la croissance risqué d’être plombé par la montée des coûts…

par -
0

Au  titre  du  troisième  trimestre  2016,  les  revenus  de  la  société  Gif Filter ont enregistré une légère diminution de 147 029 dinars, soit 5,7% par rapport à ceux enregistrés à la même période de l’année 2015. Cette diminution s’explique par la régression des ventes sur le marché local de 42 789 dinars, soit 1,9 % par rapport au 3ème trimestre 2015, et la régression des ventes sur le marché export de 104 240 dinars, soit 27,7% par rapport au 3ème trimestre 2015.

Globalement, les revenus réalisés au 30 septembr2016 ont augmenté de 793 197 dinars soit 9,5 % par rapport à ceux enregistrés au 30 septembre 2015. Cette hausse s’explique par l’effet simultané de l’augmentation du chiffre d’affaire export de 667  815 dinars soit  46,5%,  et  l’augmentation  du  chiffre  d’affaires local  de  125  382  dinars,  soit 1,8%.

La production en quantité  au 30  septembre  2016  a enregistré  une  augmentation de 146 046 unités soit 8,9% par apport à la même période de 2015.

L’endettement a connu  une  régression de 7%  en passant de  1  884  898  DT au 30 septembre 2015 à 1752 534 DT au 30 septembre 2016 lié principalement à l’investissement dans le cadre du programme de mise.
Il est à noter que le programme de  mise à niveau, financé par  un CMT ,a permis de réduire l’effectif de la société de 42 employés ce qui a  eu  pour impact d’améliorer la productivité  de la société et de réduire la masse salariale de13%.

par -
0

Selon les indicateurs d’activités arrêtés à fin septembre 2016, le chiffre d’affaires de Sotuver  a atteint 37,894 MD contre 34,651 MD en 2015, soit une amélioration de + 9,4%.

Le chiffre d’affaires local a progressé  de 7%, passant  de 15,081 MD en 2015 à 16,138 MD en 2016 et ce malgré une baisse dans la filière bière de 9,3%.

Les filières  vins, huiles, et pots ont enregistré, de leur côté, une forte progression globale de l’ordre de 60%. Sur le marché export, le chiffre d’affaires a évolué de 11,2%, il est passé de 19,570 millions de dinars en 2015 à 21,756 millions de dinars en 2016, grâce à une croissance qui se consolide d’année en année sur les  marchés européens et africains et  aussi grâce au maintien d’une position de leadership sur le marché algérien.

Les revenus à l’export continuent à représenter malgré une conjoncture internationale difficile, environ 57% du chiffre d’affaires global.

L’endettement global au 30 septembre 2016 a atteint 39,101 MD, soit une augmentation par rapport à fin 2015, de 2,264 MD (+6,1 %).

Les investissements réalisés au 30 septembre 2016 portent principalement sur les travaux de reconstitution du four 1 et la révision des lignes de production.  Le  four 1 arrêté le 11 février 2016 a redémarré  le 24 avril avec succès, ce four donne à ce jour de bonnes performances notamment en termes de qualité  d’affinage du verre et d’efficience énergétique, le gain sur la consommation spécifique a été surperformé pour atteindre environ 17% par rapport à l’ancien four.

par -
0
Au titre du troisième trimestre 2012

Au titre du troisième trimestre 2016, l’activité de Tunis Re a été marquée par une évolution de 20% du chiffre d’affaires par rapport au 30 septembre 2015. Cette progression est réalisée pour la quasi-totalité des branches, suivant le développement du portefeuille aussi bien sur le marché Tunisien qu’étranger.

Par rapport aux objectifs fixés pour 2016, le taux de réalisation du chiffre d’affaires au 30 septembre 2016 a atteint 78%. L’activité Retakaful a enregistré une importante évolution du chiffre d’affaires de 46%, passant de 4,465 MDT au 30.09.2015 à 6,534 MDT au 30.09.2016.

Une progression des primes nettes de rétrocession de 27% par rapport au troisième trimestre 2015 pour atteindre 55,560 MDT.

Une légère hausse de la charge de sinistre brute de 6%, due en grande partie à l’impact du taux de change sur les acceptations étrangères à la suite de la dépréciation du dinar vis-à-vis des monnaies étrangères.

Une participation de la rétrocession à 39% de la charge sinistre brute totale.

Les produits financiers ont enregistré une nette évolution, soit de 20,5% par rapport au 30 septembre 2015. Ces produits englobent les intérêts courus et non échus (pour les deux exercices 2015 et 2016). Ils ne tiennent pas compte des intérêts sur dépôts auprès des cédantes.

par -
0
Au 31 décembre 2014

Au  30/09/2016,  le  chiffre d’affaires global de la société, Tunisie Profiles Aluminium (TPR), a enregistré une progression de (+10%) soit 73 113 332DT contre 66 501 174DT arrêtés à la même période de l’année 2015.

Au  30/09/2016, le chiffre d’affaires  local a enregistré une augmentation de (+12%), soit 54  857 811DT contre 48 772 118DT au 30/09/2016.

Le chiffre d’affaires export a connu une progression de (+3%), soit 18 255 521 DT contre 17 729 056 DT en 2015.
La valeur de la production a enregistré une évolution de (+12%), soit 73 448 433 DT contre 65 621 844DT en 2015.

Les investissements corporels et incorporels réalisés au 30/09/2016 s’élèvent à 3 378 090 DT.

Au  30/09/2016,  l’endettement  bancaire à court terme  s’est  élevé  à  25  150  286  DT contre 20 179 386 DT au 30/09/2015, soit une hausse de (+25%). Cette hausse est due essentiellement à la distribution des dividendes relatifs au titre de l’exercice 2015 à hauteur de 9 000 000DT d’une part et au règlement des fournisseurs étrangers des matières premières d’autre part. La valeur des placements s’élève à 31 700 000 DT au 30/09/2016.

par -
0
La société Euro-Cycles a réalisé au cours du quatrième trimestre 2013 un chiffre d'affaires de 9 621 513 DT contre 8 756 124 DT au cours du quatrième

La société EURO‐CYCLES a réalisé au 30 septembre 2016 un chiffre d’affaires de 67 599 DT, soit une augmentation de 15% par rapport au 30/09/2015.
La production au 30 Septembre 2016 a augmenté de 3% par rapport à la même période de 2015.
Les investissements au 30 septembre 2016 ont été de l’ordre de 3 248 881 DT, ces investissements corporels destinés à renforcer la capacité de stockage et de production ( construction d’une nouvelle unité de production des vélos enfants), l’achèvement d’un bloc social pour les personnels et le renforcement du parc de transport.
Les engagements bancaires de la Société EURO‐CYCLES se sont élevés à 16 648TND au 30/09/2016, soit un augmentation de 12% par rapport au 30/06/2015.
L’augmentation de l’engagement financier correspond à la concrétisation d’un crédit d’investissement à Long et Moyen terme pour financer les investissements.

par -
0
La société Euro-Cycles a réalisé au cours du premier semestre 2013 un chiffre d'affaires de 24.805.806TND

Les états financiers intermédiaires, pour les 6 premiers mois 2016, de la société cotée Euro-Cycles, font apparaître un total net de bilan de 58.847.188 D et un bénéfice net de 8.852.840 DT. Le chiffre d’affaires de la société  est passé de 38.652.049 D au 30 Juin 2015 à 40.181.730 au 30 Juin 2016, enregistrant ainsi une augmentation de 1.529.681 D (Soit 3.96 %). Le résultat d’exploitation est passé de 4.843.971 D au 30 Juin 2015 à 5.748.004 D au 30 Juin 2016, enregistrant une variation positive de 904.033 D, soit 18,66 %.

par -
0
Société Tunisienne d’Entreprises de Télécommunications « SO.T.E.TEL »porte à la connaissance de ses actionnaires et du public que la société

Le chiffre d’affaires de la Société Tunisienne des Télécommunications (Sotetel), à la fin du premier semestre 2016, a fait un bond en avant de 34% en comparaison avec la même période en 2015. Il s’est établi à 22,619 millions de dinars (MD) contre 16,890 MD l’an dernier.

Par contre les charges d’exploitation ont suivi la même tendance à la hausse, +7%, passant de 20,997 MD en 2015 à 22,563 MD cette année. Conclusion : Les charges d’exploitation sont trop importantes et absorbent presque la totalité du CA de la Sotetel. Ce qui fait que la société se retrouve avec un résultat net de 156 mille dinars.

Toutefois il y a des raisons de se réjouir pour la direction vu que la société a enregistré un déficit de 3,983 MD à la fin du premier semestre 2015.

par -
0

1-    Les Réalisations de la société SIMPAR pour le premier semestre 2016
Face au contexte économique du secteur de la promotion Immobilière en Tunisie décrit ci-dessus, l’activité de la société a été marquée sur les six premiers mois de l’année 2016 par :

–    La consolidation de son stock foncier par l’acquisition d’un nouveau terrain de superficie 2100 m² sis aux Berges du lac de Tunis pour un montant de 7,35 MD. Cette opération intervient dans un contexte de rareté de terrains constructibles particulièrement dans les zones les plus convoitées et une rude concurrence pour les rares lots encore disponibles et permettrait à la société de consolider sa place dans le segment de l’immobilier de très haut de gamme.
–    Obtention du procès verbal de récolement du bloc « D » du  projet résidentiel « GALAXIE  » sis à Raoued.
–    Obtention des permis de bâtir pour les terrains HSC 5 et HSC 9+10 Chotrana 1 et EHC 25 El mourouj 5.

2-    Analyse des principaux indicateurs financiers de la SIMPAR durant le deuxième trimestre 2016 :
2.1- Evolution des Revenus
La société a réalisé des revenus de 3,4MD durant le deuxième trimestre 2016, soit une hausse de 9 % par rapport au deuxième trimestre 2015. Cette hausse provient essentiellement de l’évolution du chiffre d’affaires, liée à la vente de logements qui est passé de 1.994 MD durant le deuxième trimestre 2015 à 2.195 MD durant le deuxième trimestre 2016. Le chiffre d’affaires relatif au commerce qui a évolué de 366% pour la même période.
Cependant, les revenus cumulés de la société au 30/06/2016 ont connu une baisse de 8% par rapport à ceux du 30/06/2015 (de 6.19 MD à 5.71 MD), principalement du fait de la chute de l’immobilier résidentiel de 4.697 MD à  3.70 MD, soit un recul de 21%.                                                              .

Néanmoins, l’évolution du stock en cours et du stock de terrains à bâtir laisse entrevoir une évolution importante du chiffre d’affaires durant les prochaines années et qui sera perceptible dès la fin de l’exercice en cours avec l’achèvement prévu des projets EHC 69 à Ennaser 2 et celui de la Marsa.

2.2- Valeur Ajoutée Brute
La valeur ajoutée Brute au 30/06/2016 a connu une évolution de 32% par rapport à celle du 30/06/2015, passant de 2.096.196 DT à 2.773.829 DT et cela malgré la baisse du chiffre d’affaires.
Ainsi, le taux de la marge brute a augmenté passant de 41% à 63% entre juin 2015 et juin 2016.
Le stock a enregistré  une augmentation de 34% au 30 juin 2016 par rapport à la même période de l’année 2015.
Cette augmentation est due à l’acquisition d’un  nouveau terrain de superficie 2100 m² sis aux Berges du lac du Tunis pour un montant de 7,35 MD.

Le premier semestre 2016  a été marqué par l’obtention des permis de bâtir pour les terrains HSC 5 et HSC 9+10 Chotrana 1 et EHC 25 El mourouj5.
En effet, grâce la politique de consolidation du stock foncier de la société, les projets en cours ont évolué de 32%. Une nouvelle gestion du lancement des projets immobiliers permettra une récurrence et une stabilité des revenus. L’impact positif sur les perspectives futures de la société sera perceptible dans un avenir proche.
Les charges d’exploitation ont évolué parallèlement à l’évolution des projets en cours de réalisation et en cours d’étude atteignant 5,3 MD au 30/06/2016 contre 2,4 M DT au 30/06/2015.

2.3- Excédent Brut d’exploitation
La progression de la valeur ajoutée brute au 30/06/2016 a été accompagnée par une croissance de l’Excèdent Brut d’Exploitation de près de 10% par rapport à celui du 30/06/2015. L’EBE à fin juin 2016 s’élève à 1.741.723 DT contre 1.578.188 DT au cours de la même période 2015.
2.4- Titres de participations

La société a réalisé des revenus des titres de participations de 1,148 MD durant le deuxième trimestre 2016, soit une hausse de 9 % par rapport au deuxième trimestre 2015.

par -
0
Selon le rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED)

Carthage Cement a poursuivi au terme de l’année 2015 son évolution positive dans ses trois activités et a clôturé l’exercice avec un chiffre d’affaires de plus de 184 millions de dinars contre 169 MD l’année précédente, soit une croissance de +9%. C’est ce qui a été indiqué lors de l’AGO de la société qui se tient actuellement à Tunis.

Le chiffre d’affaires de l’activité ciment s’établit à 144,848 MD au terme de l’année 2015 contre 133,936 MD en 2014, soit une progression de 8%.
Pour l’activité agrégats, le chiffre d’affaires a également enregistré une hausse de +18% par rapport à l’année précédente et a atteint 19,130 MD contre 16,913 MD une année auparavant.
Pareil pour l’activité Ready-Mix, qui a enregistré une croissance de son chiffre d’affaires de +9% par rapport à l’année précédente, passant de 18,640 MD à 20,293MD.

par -
0

Le directeur général de Monoprix, Fadhel Kraiem, a annoncé lors de la communication financière de la société, qui a eu lieu récemment à la Bourse de Tunis, que malgré un contexte difficile, le chiffre d’affaires TTC de la société s’est établi à 555 222 KDT en 2015 contre 531 055 KDT en 2014, soit une augmentation de 4,6%.
Il a par ailleurs affirmé que la société s’est trouvée en 2015 devant plusieurs difficultés dues principalement à la dépréciation du dinar et une concurrence de plus en plus forte suite à l’émergence de nouvelles enseignes sous forme de supérettes.

Monoprix a également réussi à faire progresser sa marge nette, qui s’est établie à 17,94%, soit plus 95 points de base en comparaison avec celle de 2014.
Quant aux charges d’exploitation, une hausse de 11% a été enregistrée, principalement au niveau des postes de charges du personnel (+14%) et des dotations aux amortissements et provisions (+22%) suite à l’effet « année pleine » des ouvertures courant 2014. Cela s’est traduit par une légère baisse du résultat d’exploitation (-3.4%) mais une nette amélioration de l’EBITDA (+11,5%).

Le résultat net de l’exercice est passé de 10,107 millions de dinars (MD) en 2014 à 4,735 MD en 2015 du fait que celui de 2014 comportait des remontées importantes de résultats cumulés des filiales
Au niveau du consolidé, l’amélioration de l’EBITDA est de +2.5% et le résultat net global est passé de 2,431 MD à 3,993 MD, enregistrant une évolution de 64%.
Le DG de Monoprix a ajouté que l’année 2015 est marquée par un environnement sécuritaire tendu et une économie affaiblie suite aux trois attentats terroristes qui ont secoué le pays (Bardo, Sousse, Tunis Mohamed V), ont mis à genou le secteur du tourisme et ont fragilisé davantage l’économie du pays.
Durant cette période, les consommateurs se sont confrontés à un pouvoir d’achat affaibli et une incertitude quant à l’avenir. La crise du secteur du tourisme, un des premiers employeurs du pays, contribue largement à cette situation.
Une économie parallèle non maîtrisée, une concurrence de plus en plus forte, l’émergence de nouvelles enseignes et une dépréciation du dinar ont également été des facteurs handicapants pour Monoprix.

Face à cette situation, Fadhel Kraiem a annoncé que le groupe a opté pour une politique commerciale prudente qui a permis de consolider son activité et préserver sa rentabilité. Les principales initiatives entreprises dans ce sens sont la maîtrise du mix produit afin de favoriser les produits à forte valeur ajoutée (textile, ménage…). Le patron de Monoprix a dans ce sens annoncé le lancement d’un programme d’efficacité opérationnelle visant des gains de productivité et une réduction des charges d’exploitation (économie d’énergie, sous-traitance…). Les résultats de ce programme seront perceptibles en 2016

S’agissant des perspectives, Fadhel Kraiem a annoncé l’introduction de nouveaux concepts promotionnels, la mise en place d’un plan de développement des ressources humaines dont l’objectif est de mobiliser et motiver le personnel
La stratégie de Monoprix est également basée sur la promotion de la mobilité interne afin de maîtriser l’évolution de la masse salariale (affectation dans les nouveaux magasins) et l’amélioration du niveau de la trésorerie à travers la cession d’actifs immobiliers non stratégiques et le renforcement du recouvrement contentieux et une meilleure maîtrise du niveau des stocks.

S’agissant du plan de développement de la société, Fadhel Kaiem a indiqué qu’un plan d’actions visant à améliorer l’expérience client dans les magasins sera lancé ; il couvre l’ensemble des aspects accueil client, produits, politique tarifaire et services.
Fadhel Kraiem a également annoncé la mise en place d’une nouvelle stratégie de communication.
soucieuse de développer la responsabilité sociétale de l’entreprise. C’est ce qui explique la création de la fondation Monoprix. Cette fondation engagera l’entreprise dans une démarche de responsabilité sociale de proximité avec comme champs d’actions prioritaires l’éducation, l’environnement, la santé et le bien-être des populations.

par -
0

Le directeur général de Monoprix, Fadhel Kraiem, a indiqué lors de la communication financière de la société qui se tient actuellement à la Bourse de Tunis que malgré un contexte difficile, le chiffre d’affaires TTC de la société s’est établi à 555, 222 millions de dinars (MD) en 2015 contre 531, 055 MD en 2014, soit une augmentation de 4,6%.
Il a par ailleurs affirmé que la société s’est trouvée en 2015 devant plusieurs difficultés dues principalement à la dépréciation du dinar et une concurrence de plus en plus forte suite à l’émergence de nouvelles enseignes sous forme de supérettes.

par -
0
Les pays du Golfe ont affiché de bonnes dispositions pour soutenir la

Le directeur général de la société SOMOCER Riadh Jaidane, a indiqué dans une déclaration à Africanmanager en marge de la communication financière de la société tenue ce lundi 23 mai 2016 à Tunis que la société table sur un chiffre d’affaires estimé à 70 millions de dinars à fin de l’année 2016 contre 65MD auparavant.

S’agissant des bénéfices au titre de cette année, il  a souligné que la société projette réaliser des bénéfices qui atteindront presque les 4 millions de dinars.

par -
0
Selon le rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED)

Le chiffre d’affaires de l’ATB a clôturé l’exercice 2015 en signant une progression de 5,62% pour s’établir à 365,3MD à fin 2015 contre 345,9 MD une année auparavant. C’est ce qui ressort de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de la banque tenue ce jeudi 19 mai 2016 dans l’un des hôtels à Gammarth.

Les charges d’exploitation bancaire ont enregistré une baisse de 4,09% pour atteindre 165,2 millions de dinars contre 172,3MD au 31 décembre 2014.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE