Tags Posts tagged with "chiffre d’affaires"

chiffre d’affaires

par -
0
La société Euro-Cycles a réalisé au cours du premier semestre 2013 un chiffre d'affaires de 24.805.806TND

Les états financiers intermédiaires, pour les 6 premiers mois 2016, de la société cotée Euro-Cycles, font apparaître un total net de bilan de 58.847.188 D et un bénéfice net de 8.852.840 DT. Le chiffre d’affaires de la société  est passé de 38.652.049 D au 30 Juin 2015 à 40.181.730 au 30 Juin 2016, enregistrant ainsi une augmentation de 1.529.681 D (Soit 3.96 %). Le résultat d’exploitation est passé de 4.843.971 D au 30 Juin 2015 à 5.748.004 D au 30 Juin 2016, enregistrant une variation positive de 904.033 D, soit 18,66 %.

par -
0
Société Tunisienne d’Entreprises de Télécommunications « SO.T.E.TEL »porte à la connaissance de ses actionnaires et du public que la société

Le chiffre d’affaires de la Société Tunisienne des Télécommunications (Sotetel), à la fin du premier semestre 2016, a fait un bond en avant de 34% en comparaison avec la même période en 2015. Il s’est établi à 22,619 millions de dinars (MD) contre 16,890 MD l’an dernier.

Par contre les charges d’exploitation ont suivi la même tendance à la hausse, +7%, passant de 20,997 MD en 2015 à 22,563 MD cette année. Conclusion : Les charges d’exploitation sont trop importantes et absorbent presque la totalité du CA de la Sotetel. Ce qui fait que la société se retrouve avec un résultat net de 156 mille dinars.

Toutefois il y a des raisons de se réjouir pour la direction vu que la société a enregistré un déficit de 3,983 MD à la fin du premier semestre 2015.

par -
0

1-    Les Réalisations de la société SIMPAR pour le premier semestre 2016
Face au contexte économique du secteur de la promotion Immobilière en Tunisie décrit ci-dessus, l’activité de la société a été marquée sur les six premiers mois de l’année 2016 par :

–    La consolidation de son stock foncier par l’acquisition d’un nouveau terrain de superficie 2100 m² sis aux Berges du lac de Tunis pour un montant de 7,35 MD. Cette opération intervient dans un contexte de rareté de terrains constructibles particulièrement dans les zones les plus convoitées et une rude concurrence pour les rares lots encore disponibles et permettrait à la société de consolider sa place dans le segment de l’immobilier de très haut de gamme.
–    Obtention du procès verbal de récolement du bloc « D » du  projet résidentiel « GALAXIE  » sis à Raoued.
–    Obtention des permis de bâtir pour les terrains HSC 5 et HSC 9+10 Chotrana 1 et EHC 25 El mourouj 5.

2-    Analyse des principaux indicateurs financiers de la SIMPAR durant le deuxième trimestre 2016 :
2.1- Evolution des Revenus
La société a réalisé des revenus de 3,4MD durant le deuxième trimestre 2016, soit une hausse de 9 % par rapport au deuxième trimestre 2015. Cette hausse provient essentiellement de l’évolution du chiffre d’affaires, liée à la vente de logements qui est passé de 1.994 MD durant le deuxième trimestre 2015 à 2.195 MD durant le deuxième trimestre 2016. Le chiffre d’affaires relatif au commerce qui a évolué de 366% pour la même période.
Cependant, les revenus cumulés de la société au 30/06/2016 ont connu une baisse de 8% par rapport à ceux du 30/06/2015 (de 6.19 MD à 5.71 MD), principalement du fait de la chute de l’immobilier résidentiel de 4.697 MD à  3.70 MD, soit un recul de 21%.                                                              .

Néanmoins, l’évolution du stock en cours et du stock de terrains à bâtir laisse entrevoir une évolution importante du chiffre d’affaires durant les prochaines années et qui sera perceptible dès la fin de l’exercice en cours avec l’achèvement prévu des projets EHC 69 à Ennaser 2 et celui de la Marsa.

2.2- Valeur Ajoutée Brute
La valeur ajoutée Brute au 30/06/2016 a connu une évolution de 32% par rapport à celle du 30/06/2015, passant de 2.096.196 DT à 2.773.829 DT et cela malgré la baisse du chiffre d’affaires.
Ainsi, le taux de la marge brute a augmenté passant de 41% à 63% entre juin 2015 et juin 2016.
Le stock a enregistré  une augmentation de 34% au 30 juin 2016 par rapport à la même période de l’année 2015.
Cette augmentation est due à l’acquisition d’un  nouveau terrain de superficie 2100 m² sis aux Berges du lac du Tunis pour un montant de 7,35 MD.

Le premier semestre 2016  a été marqué par l’obtention des permis de bâtir pour les terrains HSC 5 et HSC 9+10 Chotrana 1 et EHC 25 El mourouj5.
En effet, grâce la politique de consolidation du stock foncier de la société, les projets en cours ont évolué de 32%. Une nouvelle gestion du lancement des projets immobiliers permettra une récurrence et une stabilité des revenus. L’impact positif sur les perspectives futures de la société sera perceptible dans un avenir proche.
Les charges d’exploitation ont évolué parallèlement à l’évolution des projets en cours de réalisation et en cours d’étude atteignant 5,3 MD au 30/06/2016 contre 2,4 M DT au 30/06/2015.

2.3- Excédent Brut d’exploitation
La progression de la valeur ajoutée brute au 30/06/2016 a été accompagnée par une croissance de l’Excèdent Brut d’Exploitation de près de 10% par rapport à celui du 30/06/2015. L’EBE à fin juin 2016 s’élève à 1.741.723 DT contre 1.578.188 DT au cours de la même période 2015.
2.4- Titres de participations

La société a réalisé des revenus des titres de participations de 1,148 MD durant le deuxième trimestre 2016, soit une hausse de 9 % par rapport au deuxième trimestre 2015.

par -
0
Selon le rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED)

Carthage Cement a poursuivi au terme de l’année 2015 son évolution positive dans ses trois activités et a clôturé l’exercice avec un chiffre d’affaires de plus de 184 millions de dinars contre 169 MD l’année précédente, soit une croissance de +9%. C’est ce qui a été indiqué lors de l’AGO de la société qui se tient actuellement à Tunis.

Le chiffre d’affaires de l’activité ciment s’établit à 144,848 MD au terme de l’année 2015 contre 133,936 MD en 2014, soit une progression de 8%.
Pour l’activité agrégats, le chiffre d’affaires a également enregistré une hausse de +18% par rapport à l’année précédente et a atteint 19,130 MD contre 16,913 MD une année auparavant.
Pareil pour l’activité Ready-Mix, qui a enregistré une croissance de son chiffre d’affaires de +9% par rapport à l’année précédente, passant de 18,640 MD à 20,293MD.

par -
0

Le directeur général de Monoprix, Fadhel Kraiem, a annoncé lors de la communication financière de la société, qui a eu lieu récemment à la Bourse de Tunis, que malgré un contexte difficile, le chiffre d’affaires TTC de la société s’est établi à 555 222 KDT en 2015 contre 531 055 KDT en 2014, soit une augmentation de 4,6%.
Il a par ailleurs affirmé que la société s’est trouvée en 2015 devant plusieurs difficultés dues principalement à la dépréciation du dinar et une concurrence de plus en plus forte suite à l’émergence de nouvelles enseignes sous forme de supérettes.

Monoprix a également réussi à faire progresser sa marge nette, qui s’est établie à 17,94%, soit plus 95 points de base en comparaison avec celle de 2014.
Quant aux charges d’exploitation, une hausse de 11% a été enregistrée, principalement au niveau des postes de charges du personnel (+14%) et des dotations aux amortissements et provisions (+22%) suite à l’effet « année pleine » des ouvertures courant 2014. Cela s’est traduit par une légère baisse du résultat d’exploitation (-3.4%) mais une nette amélioration de l’EBITDA (+11,5%).

Le résultat net de l’exercice est passé de 10,107 millions de dinars (MD) en 2014 à 4,735 MD en 2015 du fait que celui de 2014 comportait des remontées importantes de résultats cumulés des filiales
Au niveau du consolidé, l’amélioration de l’EBITDA est de +2.5% et le résultat net global est passé de 2,431 MD à 3,993 MD, enregistrant une évolution de 64%.
Le DG de Monoprix a ajouté que l’année 2015 est marquée par un environnement sécuritaire tendu et une économie affaiblie suite aux trois attentats terroristes qui ont secoué le pays (Bardo, Sousse, Tunis Mohamed V), ont mis à genou le secteur du tourisme et ont fragilisé davantage l’économie du pays.
Durant cette période, les consommateurs se sont confrontés à un pouvoir d’achat affaibli et une incertitude quant à l’avenir. La crise du secteur du tourisme, un des premiers employeurs du pays, contribue largement à cette situation.
Une économie parallèle non maîtrisée, une concurrence de plus en plus forte, l’émergence de nouvelles enseignes et une dépréciation du dinar ont également été des facteurs handicapants pour Monoprix.

Face à cette situation, Fadhel Kraiem a annoncé que le groupe a opté pour une politique commerciale prudente qui a permis de consolider son activité et préserver sa rentabilité. Les principales initiatives entreprises dans ce sens sont la maîtrise du mix produit afin de favoriser les produits à forte valeur ajoutée (textile, ménage…). Le patron de Monoprix a dans ce sens annoncé le lancement d’un programme d’efficacité opérationnelle visant des gains de productivité et une réduction des charges d’exploitation (économie d’énergie, sous-traitance…). Les résultats de ce programme seront perceptibles en 2016

S’agissant des perspectives, Fadhel Kraiem a annoncé l’introduction de nouveaux concepts promotionnels, la mise en place d’un plan de développement des ressources humaines dont l’objectif est de mobiliser et motiver le personnel
La stratégie de Monoprix est également basée sur la promotion de la mobilité interne afin de maîtriser l’évolution de la masse salariale (affectation dans les nouveaux magasins) et l’amélioration du niveau de la trésorerie à travers la cession d’actifs immobiliers non stratégiques et le renforcement du recouvrement contentieux et une meilleure maîtrise du niveau des stocks.

S’agissant du plan de développement de la société, Fadhel Kaiem a indiqué qu’un plan d’actions visant à améliorer l’expérience client dans les magasins sera lancé ; il couvre l’ensemble des aspects accueil client, produits, politique tarifaire et services.
Fadhel Kraiem a également annoncé la mise en place d’une nouvelle stratégie de communication.
soucieuse de développer la responsabilité sociétale de l’entreprise. C’est ce qui explique la création de la fondation Monoprix. Cette fondation engagera l’entreprise dans une démarche de responsabilité sociale de proximité avec comme champs d’actions prioritaires l’éducation, l’environnement, la santé et le bien-être des populations.

par -
0

Le directeur général de Monoprix, Fadhel Kraiem, a indiqué lors de la communication financière de la société qui se tient actuellement à la Bourse de Tunis que malgré un contexte difficile, le chiffre d’affaires TTC de la société s’est établi à 555, 222 millions de dinars (MD) en 2015 contre 531, 055 MD en 2014, soit une augmentation de 4,6%.
Il a par ailleurs affirmé que la société s’est trouvée en 2015 devant plusieurs difficultés dues principalement à la dépréciation du dinar et une concurrence de plus en plus forte suite à l’émergence de nouvelles enseignes sous forme de supérettes.

par -
0
Les pays du Golfe ont affiché de bonnes dispositions pour soutenir la

Le directeur général de la société SOMOCER Riadh Jaidane, a indiqué dans une déclaration à Africanmanager en marge de la communication financière de la société tenue ce lundi 23 mai 2016 à Tunis que la société table sur un chiffre d’affaires estimé à 70 millions de dinars à fin de l’année 2016 contre 65MD auparavant.

S’agissant des bénéfices au titre de cette année, il  a souligné que la société projette réaliser des bénéfices qui atteindront presque les 4 millions de dinars.

par -
0
Selon le rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED)

Le chiffre d’affaires de l’ATB a clôturé l’exercice 2015 en signant une progression de 5,62% pour s’établir à 365,3MD à fin 2015 contre 345,9 MD une année auparavant. C’est ce qui ressort de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de la banque tenue ce jeudi 19 mai 2016 dans l’un des hôtels à Gammarth.

Les charges d’exploitation bancaire ont enregistré une baisse de 4,09% pour atteindre 165,2 millions de dinars contre 172,3MD au 31 décembre 2014.

par -
0

Le chiffre d’affaires de la Société Tunisienne d’Assurance et de Réassurances (Star) a progressé de 7% en 2015, avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 309,646 MD contre 289, 336MD en 2014, d’après les statistiques dévoilées ce jeudi 19 mai 2016.

Au cours de l’assemblée générale de la société qui se tient actuellement à Tunis, le premier responsable de la Star Lassaad Zarrouk a mis l’accent sur les efforts déployés par la société dans l’objectif de maintenir la cadence de règlement en ce qui concerne le rythme de paiement des sinistres à 180,008 MD contre 181,372MD en 2014 et des engagements techniques de l’ordre de 580,541 MD, ce qui correspond à une progression de 8,3%.
Dans le même contexte, le responsable a précisé que le total des actifs financiers a évolué de 13,7% passant de 671,349  MD en 2014 à 763,178MD en 2015. Encore, les revenus financiers ont affiché une hausse de 14,2% atteignant 45,862MD.
Ceci a aussi permis d’enregistrer un résultat bénéficiaire avant impôts de 82,629 MD. Après impôts, le bénéfice net est de l’ordre de 73,450MD

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive accordée ce mercredi 28 septembre à Africanmanager, Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, a...

AFRIQUE

0
Amnesty International a accusé les forces gouvernementales soudanaises d'avoir procédé cette année à plusieurs attaques chimiques qui ont tué des civils dans une zone montagneuse du...

SPORT