Tags Posts tagged with "Ciments, Enfidha, Fitch"

Ciments, Enfidha, Fitch

par -
0
Fitch Ratings a confirmé les notes nationales à long terme ‘BBB(tun)’ et à court terme ‘F3(tun)’ attribuées à la Société des Ciments d’Enfidha (SCE). La perspective de la note à long terme est stable.

Fitch Ratings a confirmé les notes nationales à long terme ‘BBB(tun)’ et à court terme ‘F3(tun)’ attribuées à la Société des Ciments d’Enfidha (SCE). La perspective de la note à long terme est stable.

La confirmation des notes reflète l’amélioration de la performance opérationnelle de la SCE sur les huit premiers mois de 2012 après le retour de la production de l’unité d’Enfidha au niveau d’avant la révolution. Malgré une baisse attendue des marges d’exploitation en 2012 par rapport aux niveaux historiques consécutive à l’augmentation des prix de l’énergie et des salaires et au gel des prix du ciment, l’agence s’attend à ce que le cash flow libre redevienne positif en 2012 mais reste inférieur à son niveau historique (la marge sur cash flow libre devrait s’établir à 3% contre 18% en 2010) et le ratio de dette ajustée par le cash flow brut d’exploitation devrait s’améliorer et s’établir à 0,8 fin 2012 contre 1,4 fin 2011.

Les notes continuent de refléter la position concurrentielle de la SCE, plus grand producteur de ciment de Tunisie, mais elles sont limitées par la taille réduite de la société et une faible diversification géographique comparée aux entreprises comparables notées par l’agence. Les notes tiennent aussi compte du risque opérationnel du secteur lié à son caractère cyclique, en effet, celui-ci dépend de l’environnement économique général, des dépenses publiques d’infrastructure et de la construction. L’agence reste aussi préoccupée par la surcapacité du secteur attendue en 2013/2014 lors de l’entrée en service de nouvelles unités dans un contexte de croissance économique réduite et de dépenses publiques limitées, tandis que des incertitudes pèsent sur l’évolution des prix réglementés et la réglementation des exportations.

Tout en intégrant dans les notes de la SCE les avantages opérationnels (tel que le know-how et l’expertise) que procure à la société son appartenance au groupe Cementos Portland Valderrivas (détenteur indirect de 65% du capital de la SCE), l’agence continue de noter la SCE indépendamment de sa société-mère compte tenu de la faiblesse des liens stratégiques et juridiques existant entre elles. Les notes prennent également en compte le fait que la SCE devra continuer de distribuer une part importante de son cash flow libre en dividendes aux actionnaires.

L’agence souligne que malgré les importantes distributions de dividendes effectuées par la SCE en 2011 et 2012 alors que ses dépenses d’investissement étaient très faibles, la liquidité de la société reste soutenue par les lignes de crédit disponibles de 12 Mio TND et sa capacité à se financer auprès des banques locales.

La SCE a une capacité de production de ciment estimée à 2 millions de tonnes par an (MTPA). La société est détenue par le groupe espagnol Cementos Portland Valderrivas, qui opère dans l’industrie du ciment et dispose d’une capacité de production de ciment consolidée de l’ordre de 18 MPTA.

Source : Fitch

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
L'Algérie, il faut le dire, snobait jusque-là le continent africain, notamment l'Afrique subsaharienne, se contentant d'engranger les recettes astronomiques de ses hydrocarbures, vendus à...

SPORT

Le président de la Fédération Tunisienne de Football (FTF)

0
la Confédération africiane de football (CAF) a communiqué jeudi sur son site internet, la liste des 17 arbitres et 21 arbitres assistants, retenus pour...