Tags Posts tagged with "classement Forbes Global 2 000"

classement Forbes Global 2 000

par -
0

Le dernier classement du magazine américain Forbes des 2000 entreprises les plus performantes du globe nous inspire des sentiments mitigés. En effet on peut regarder cette étude sous l’angle du verre à moitié plein en se disant qu’après tout 21 sociétés africaines sont parvenues à se nicher dans ce prestigieux classement et que c’est pas mal. Mais on peut aussi traiter cette enquête par l’autre bout de la lorgnette, le verre à moitié vide, en se disant que 21 entreprises qui sortent du lot pour un continent dont tout le monde, les partenaires étrangers en tête, vante le potentiel et un avenir écrit, déjà, en lettres d’or, c’est insignifiant au regard des avancées des autres continents. Et puis il y a les profonds déséquilibres de l’économie du continent avec 13 des 21 entreprises classées qui sont des sociétés sud-africaines. Là aussi c’est un aspect qui n’est pas très reluisant… et même inquiétant.

Pour réaliser son classement, Forbes s’est basé sur quatre critères : Le chiffre d’affaires, les actifs, le résultat d’exploitation et la capitalisation boursière. Ce dernier critère a éjecté de cette étude beaucoup d’entreprises du continent africain, qui font des exploits par ailleurs.

L’insolente suprématie sud-africaine

Alors qu’elle a perdu sa place de première économie du continent, au profit du Nigeria, et qu’elle fait face à de grosses difficultés financières et une croissance en chute libre (à peine 0,7% l’an dernier, 0,8% au mieux en 2016 et 1,1% en 2017, d’après les prévisions), l’Afrique du Sud est quand même le pays du continent qui a le plus grand nombre de grosses entreprises émergeant à l’échelle mondiale. La majorité des 13 entreprises classées par le magazine américain s’activent dans les secteurs de la finance, l’industrie, les télécoms et la grande distribution. Le Nigeria, très logiquement, est le dauphin africain avec quatre entreprises reconnues à l’international. Le Maroc occupe la troisième place avec trois établissements bancaires : Attijariwafa Bank (1 148e), la Banque centrale populaire (1 844e) et BMCE (1 980e). Ces mêmes sociétés figuraient dans le classement de 2015. L’Égypte boucle le podium africain avec une entreprise classée par Forbes.

C’est la Chine, sans grande surprise pour beaucoup d’experts, qui est le leader mondial avec trois banques de la place (l’Industrial and Commercial Bank of China, la China Construction Bank et l’Agricultural Bank of China). Puis vient la holding d’investissement Berkshire Hathaway (États-Unis), ensuite JP Morgan Chase (États-Unis), Bank of China (Chine), Wells Fargo (États-Unis), Apple (États-Unis) et Exxon Mobil (États-Unis) et enfin le fabricant automobile japonais Toyota, qui ferme le top 10.

Les entreprises africaines ont certes été fortement pénalisées par le critère de la capitalisation boursière. Des ténors comme le pétrolier algérien Sonatrach et d’autres grandes sociétés africaines ont été évincés à cause de cette donne. Mais le constat qu’on peut faire est que les indicateurs de la croissance sur le continent africain, les meilleurs dans le monde après l’Asie, n’ont pas d’effet sur la visibilité à l’échelle du monde des mastodontes du continent africain. Alors reste à attaquer, entre autres, le problème de la capitalisation boursière. Et de ce point de vue il y a un gros travail à faire.

L’intégralité du classement Forbes Global 2 000 :

Afrique du Sud :

– Standard Bank : 317e à l’échelle mondiale / capitalisation boursière : 14,4  milliards $

– Steinhoff International : 440e / 22,8 milliards $

– Sasol : 463e / 20,9 milliards $

– First Rand : 502e /18,5 milliards $

– MTN Group : 523e / 18, 9 milliards $

– Naspers : 680e / 60 milliards $

– Sanlam : 725e / 10,5 milliards $

– Bidvest Group : 1 062e / 8, 4 milliards $

– Shoprite: 1 497e / 6, 7 milliards $

– Remgro : 1 529e / 9, 3 milliards $

– Aspen Pharmacare : 1 590e /10, 1 milliards $

– MMI Holdings : 1 652e /2, 6 milliards $

– RMB Holdings : 1 897e /5, 8 milliards $

Nigeria :

– Dangote Cement : 1 220e / 13, 8 milliards $

– Zenith Bank : 1 550e / 1, 9 milliard $

– FBN Holdings: 1 683e / 599 millions $

– Guaranty Trust Bank : 1 817e / 2, 3 milliards $

Maroc :

– Attijariwafa Bank : 1 148e / 7, 2 milliards $

– Banque centrale populaire : 1 844e / 4,1 milliards $

– BMCE Bank : 1 980e / 3,8milliards $

Égypte :

– Commercial International Bank : 1 367e / 5,5 milliards $

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le président de la Chambre de commerce et d’industrie de Tunis (CCI Tunis), Mounir Mouakhar, a souligné la nécessité de créer un électrochoc pour...

AFRIQUE

SPORT