Tags Posts tagged with "CMR"

CMR

par -
0

Réuni, mardi, au palais de la Kasbah, sous la présidence du chef du gouvernement Youssef Chahed, un conseil ministériel restreint (CMR) s’est planché sur les programmes actifs de l’emploi et les moyens appropriés en vue de les aligner sur le nouveau programme gouvernemental baptisé « Contrat dignité », programme qui bénéficiera à 25 mille demandeurs d’emploi et pour lequel une enveloppe globale de 130 millions de dinars a été allouée.
Selon un communiqué de la présidence du gouvernement, le conseil a mis l’accent sur l’impératif d’adopter une stratégie nationale unifiée centrée sur l’encouragement des initiatives privées et la création des projets dans les différentes régions du pays dans le cadre d’une approche participative et inclusive.
A cet effet, le gouvernement a consacré une enveloppe de 250 millions de dinars accordée à titre de ligne de financement aux institutions de micro-finance dans le cadre du financement de ces projets, cite le communiqué.
Le conseil a également souligné la nécessité d’instaurer un partenariat actif avec le secteur privé afin de promouvoir l’esprit d’initiative, raffermir la coopération avec la société civile, recommandant de hâter la mise en place du cadre juridique approprié de l’économie sociale et solidaire et de tirer meilleur profit des opportunités offertes par la coopération internationale en matière d’emploi à l’étranger.

par -
0

Le chef du gouvernement, Youssef Chahed a présidé ce lundi 26 septembre 2016 au palais du gouvernement à la Kasbah, un conseil ministériel restreint (CMR) sur l’élaboration du projet de loi de finances pour 2017, indique un communiqué de la présidence du gouvernement.

par -
0

Un Conseil Ministériel Restreint (CMR), tenu samedi au palais du gouvernement à la Kasbah sous la présidence du chef du gouvernement de gestion des affaires courantes, Habib Essid, a examiné la situation du système d’adduction en eau potable durant la saison estivale. Il a évoqué, en particulier, les causes de la perturbation de la distribution des eaux dans certaines régions pendant cette période, laquelle revient, essentiellement, au déficit pluviométrique et à la dégradation des nappes phréatiques de 22% soit 400 millions de mètres cubes d’eau. Dans certaines régions, les ressources en eau ont baissé entre 15 et 65%, ce qui a entrainé une pression sur la consommation de l’eau potable.
Le CMR a insisté sur la nécessité d’assurer le suivi quotidien de ce dossier pour combler les insuffisances et éviter la perturbation des systèmes, dont ceux du Cap Bon, de Sfax et du Sahel, à cause de la baisse des ressources du barrage Nabhana.
L’accent a été mis sur la nécessité de maitriser davantage la répartition des ressources entre les zones supérieures et inférieures et d’examiner la possibilité de renforcer le système par des puits supplémentaires et par la création de stations de dessalement de l’eau à travers une étude élaborée par le ministère de l’agriculture.
Habib Essid a souligné la nécessité de maitriser les ressources disponibles en eau potable, de s’assurer de la distribution quotidienne dans les différentes régions et d’assurer un suivi de chaque région pour évaluer la pression sur la consommation.
Il a insisté sur l’alerte précoce concernant les éventuelles perturbations, évoquant la possibiliter de créer des points supplémentaires d’approvisionnement en eau pour renforcer les systèmes existants, notamment, pendant les périodes de pic de la consommation allant, soit entre juin et septembre de chaque année.

par -
0

Sur 87 décisions annoncées lors des derniers conseils ministériels restreints (CMR) au profit de l’impulsion du développement dans le gouvernorat de Kébili, 11 n’ont pas été encore mis en œuvre.
Parmi les décisions non-concrétisées jusqu’à présent, figurent notamment l’extension de l’hôpital local de Douz, la création d’un groupement interprofessionnel des dattes, l’aménagement du tronçon de la route nationale n°20 reliant El Faouar à Rjim Maatoug et l’asphaltage du tronçon de la route reliant Douz-Matmata à Zraoua.
Pour le reste des décisions, 28 ont été appliquées et 48 sont en cours d’exécution, selon les données présentées, vendredi, lors de la réunion du Conseil régional de Kébili.
Sur le plan des réalisations, le conseil a rappelé notamment la création de la délégation et de la municipalité de Rjim Maatoug, l’aménagement d’une direction régionale de la propriété foncière et le rééchelonnement de dettes de 30 agriculteurs et propriétaires d’unités de conditionnement des dattes.
Concernant les projets en cours, il s’agit en particulier de l’entretien des canaux d’eau d’irrigation dans plusieurs oasis à Kébili-nord, l’aménagement d’un service de médecine dentaire à l’hôpital d’El Faouar et le réaménagement de la maison de jeunes à El Kalaa.
Les 87 décisions prises au profit de l’impulsion du développement dans le gouvernorat de Kébili ont été annoncées respectivement lors des conseils ministériels restreints (CMR) tenus le 23 avril, 18 juin et 26 décembre 2015.

par -
0

Le Conseil ministériel restreint pour la mise en œuvre des décisions exceptionnelles au profit de Tataouine, prises en février.

Le chef du gouvernement Habib Essid a présidé le mardi7 Juin 2016, un conseil ministériel restreint.

Au menu, la réactivation de l’ensemble des mesures et de décisions qui ont été prises au profit du gouvernorat de Tataouine depuis le 28 février et le déblocage fonds supplémentaires pour booster le rythme de réalisation de ces projets.

par -
0
Le ministre de l’Industrie

Le chef du gouvernement , Habib Essid, a présidé jeudi un Conseil ministériel restreint consacré aux préparatifs du gouvernement en vue de faire face au pic de consommation de l’énergie pendant la saison estivale avec des prévisions de 39000 mégawatts de consommation d’électricité, soit une augmentation de 4% par rapport à l’été dernier.

Le chef du gouvernement a mis l’accent sur la nécessité de renforcer l’infrastructure de la production et du transport de l’électricité en vue de répondre aux besoins des citoyens ainsi qu’à l’augmentation attendue de la consommation.

De même, le CMR a examiné une proposition du ministère de l’Energie et des mines visant la mise en place d’un mécanisme de régulation automatique des prix de certains produits pétroliers eu égard notamment aux fluctuations des cours mondiaux du pétrole, et ce dans le but d’atténuer autant que possible leurs répercussions sur le marché national.

par -
0

La reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle va permettre aux victimes d'être indemnisées pour les dommages matériels dus aux catastrophes naturelles.

Un conseil ministériel restreint (CMR) tenu, lundi à la Kasbah, sous la présidence du chef du gouvernement Habib Essid, a examiné la question de l’indemnisation des agriculteurs ayant subi des dégâts causés par les catastrophes naturelles.

 Le CMR a passé en revue les interventions conjoncturelles réalisées par le gouvernement afin d’aider les agriculteurs et les pêcheurs qui ont subi des dégâts causés par les catastrophes naturelles (sécheresse, inondations, vents, neige et tempêtes…).

Il s’agit en outre des interventions réalisées pour réparer les dégâts ayant touché l’infrastructure.

Au cours des cinq dernières années, les opérations d’indemnisation ont coûté environ 55 millions dinars.

 Le chef du gouvernement a appelé les ministères concernés à poursuivre l’appui aux agriculteurs et aux pêcheurs concernés jusqu’à l’achèvement de l’élaboration des études visant à mettre en place un mécanisme permanent de lutte contre les calamités naturelles

par -
0

Le chef du gouvernement Habib Essid se rendra prochainement au gouvernorat d’El Kef, accompagné d’une importante délégation. Cette visite s’inscrit dans le cadre d’une visite de travail, indique un communiqué de la présidence du gouvernement.

Lors de cette visite, Essid présidera un conseil ministériel restreint (CMR) en la présence des représentants de la région à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), des représentants des administrations et des services régionaux et des composantes de la société civile représentants la région.

Il est à rappeler à ce propos qu’un CMR a eu lieu ce jeudi 14 avril 2016 au palais du gouvernement à la Kasbah et a porté sur le développement dans le gouvernement d’El Kef.

par -
0

Le chef du gouvernement, Habib Essid, a présidé ce jeudi 14 avril 2016 au palais du gouvernement à la Kasbah un conseil ministériel restreint (CMR) sur le programme de développement du gouvernorat d’El Kef, indique un communiqué de la présidence du gouvernement.

Une attention particulière a été accordée au secteur agricole, levier de développement de ce gouvernorat, indique le communiqué.

Le chef du gouvernement a souligné la nécessité de suivre les projets bloqués dans cette région et qui sont inscrits au titre des années 2010/2015 dans les différents gouvernorats du pays.

par -
0
La conférence du ''dialogue national'' entre les partis

Un Conseil Ministériel Restreint (CMR), a été consacré lundi à Dar Dhiafa à Carthage, à l’examen du projet de réforme du système fiscal.

Ce projet vise, selon un communiqué de la présidence du gouvernement, à réaliser la répartition équitable de la charge fiscale, à lutter contre l’évasion fiscale et à simplifier tout le système à travers le regroupement des textes fiscaux dans un code unifié.

Présidant le CMR, le chef du gouvernement, Habib Essid, a souligné l’importance de la rationalisation des impôts appliqués au profit des fonds du Trésor et la réduction de la variété des taux, tout en garantissant leur cohérence avec les orientations du nouveau projet de code de l’investissement.

par -
0
Nous apprenons que les ministres sont appelés à tenir des points de presse au siège de la présidence du gouvernement au sujet des mesures

Un Conseil ministériel restreint consacré à l’examen de la stratégie nationale pour la fonction publique, la gouvernance et la lutte contre la corruption s’est tenu, mardi après-midi, au Palais du gouvernement à La Kasbah.

Cette stratégie entrera en vigueur prochainement. Elle sera appliquée par le ministère de la Fonction publique, de la Gouvernance et de la Lutte contre la corruption sur le moyen et court terme.

La réunion, présidée par le chef du gouvernement Habib Essid, s’est focalisée sur les différents axes de cette stratégie qui vise à consolider les attributs de la bonne gouvernance, à lutter contre la malversation et la corruption et à consacrer les principes fondamentaux prévus par la Constitution.

Cette stratégie repose sur trois principaux axes : la restructuration de la mission de contrôle, la révision du statut de base des agents de la fonction publique et l’élaboration d’une politique de prévention de la corruption.

Le chef du gouvernement a, à cette occasion, affirmé que les réformes contenues dans la stratégie pour la fonction publique visent à renforcer la confiance du citoyen envers l’administration et le gouvernement qui, a-t-il dit, est déterminé à consacrer les principes de la bonne gouvernance et à lutter contre la corruption.

par -
0

Un conseil ministériel restreint (CMR) a eu lieu ce mardi 5 avril 2016 au siège du gouvernement à la Kasbah en la présence du chef du gouvernement, Habib Essid.

Lors de cette réunion, les membres du gouvernement ont discuté la stratégie nationale de la fonction publique, de gouvernance et de lutte contre la corruption, indique un communiqué de la présidence du gouvernement.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE