Tags Posts tagged with "cocaïne"

cocaïne

par -
0

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce mardi 27 septembre 2016 la saisie de plus d’un kilogramme de cocaïne en possession d’un individu ayant des antécédents judiciaires.

C’est suite à des informations parvenues aux forces de l’ordre selon lesquelles cet individu aurait en sa possession une matière stupéfiante que le suspect a été appréhendé.
En fouillant son domicile, près d’un kilogramme de cocaïne a été retrouvé chez lui, en plus de 66 mille dinars et de 8 mille euros, a ajouté le ministère.

par -
0
La brigade de la garde douanière dans la région d'Oued Rebaiaâ qui se trouve à proximité de la délégation de Ben Guerdane

Les unités de la Garde nationale ont saisi prés de 30 kg de cocaïne, d’une valeur globale estimée à 7 millions de dinars, sur les côtes d’El Haouaria, du gouvernorat de Nabeul, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur rendu public mardi.

Une enquête a été ouverte pour démasquer les réseaux impliqués dans cette affaire.

par -
0

Les policiers de la sous-direction de lutte contre les stupéfiants de police judiciaire d’El-Gorjani ont démantelé vendredi un réseau international de trafic de drogues dures opérant entre la Tunisie, le Maroc et le Brésil. Ils ont arrêté quatre jeunes tunisiens et saisi 300 grammes de cocaïne d’une valeur marchande de 100 mille dinars.

Le point de départ de l’enquête a été une information parvenue aux policiers de la brigade des « Stups » selon laquelle 4 Tunisiens se livrent au trafic de cocaïne sur le Grand Tunis, en provenance du Brésil via le Maroc.

Selon le quotidien Assabah, les suspects faisaient la navette entre la Tunisie et le Maroc  d’où ils se rendent au Brésil pour s’approvisionner en cocaïne. Dès leur arrivée vendredi à l’aéroport de Tunis-Carthage, ils ont été soumis à une minutieuse filature à l’effet de localiser leur destination et plus tard les interpeller en chemin.

Conduits aux locaux de la sûreté, les 4 suspects, âgés entre 26 et 37 ans,  ont, dès l’abord, tout nié en bloc, protestant de leur innocence. Les enquêteurs, sûrs de leur fait, ont poussé plus loin leurs investigations, et l’un  des suspects a fini  par cracher le morceau, avouant qu’il avait ingéré des ovules de cocaïne, confirmant ainsi les soupçons des policiers qui l’ont soumis à un test de détection   de produits stupéfiants. Le résultat s’est révélé positif avec la découverte d’ovules contenant de 300 grammes de cocaïne, confirmant de la sorte que les 4 Tunisiens faisaient office de « mules » comme les désigne le jargon policier, c’est-à-dire qu’ils convoient la drogue in corpore en les transportant dans leur estomac.

Après consultation du ministère public, les 4 membres du réseau ont été placés en garde à vue.

par -
0

La police colombienne a annoncé dimanche une saisie record de huit tonnes de cocaïne dans une bananeraie du nord-ouest du pays, où le clan Usuga, principal gang criminel du pays, avait dissimulé la drogue sous une chape de ciment.

Déjà, il y a un mois, une découverte de taille, de près de six tonnes de cocaïne, avait été réalisée au large de ce pays, à bord d’un semi-submersible.

Dans un communiqué, la police colombienne a expliqué avoir découvert « environ huit tonnes de cocaïne appartenant au clan Usuga» dans une plantation de bananes à Turbo, un village de la région de Uraba (nord-ouest), frontalière du Panama.

Cinquante commandos de la police nationale ont participé à l’opération lancée dimanche à l’aube avec le soutien de deux hélicoptères Black Hawk. La cocaïne était empaquetée dans 359 sacs de toile et dissimulée sous une chape de ciment recouvrant une cache de 2,50 de profondeur. Selon la police, elle appartenait au numéro 2 du clan Usuga, Roberto Vargas Gutierrez, alias « Gavilan » (L’Epervier).

par -
0

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 23 mars 2016 sur sa page Facebook que suite à des informations sur l’implication d’une femme dans un réseau de trafic de cocaïne entre la Tunisie et la France, les agents de sécurité de l’aéroport international de Tunis-Carthage ont arrêté ladite femme et ont découvert en sa possession 3 capsules en forme d’œuf couvertes de plastique qui se sont révélées être de la cocaïne pesant 191 grammes.

Lors de son audition, la femme a confirmé avoir l’habitude de convoyer de la cocaïne en provenance de la France dans le but de la vendre aux toxicomanes contre d’importantes sommes d’argent.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Personne ne le criera sur les toits, ces choses se passant, par définition, dans les coulisses, mais la présidence de l'Union africaine fait actuellement...

SPORT