Tags Posts tagged with "cocktails_Molotov"

cocktails_Molotov

par -
0

Encore une fois, la Tunisie est plongée dans le chaos. Encore une fois,  le chômage fait monter la fièvre dans les régions.  Emploi et dignité : Ce sont les deux slogans scandés lors des  différents mouvements de protestation qui ont touché plusieurs villes et délégations dans toute la République. Le premier mouvement de protestation a éclaté dimanche dernier dans la ville de Kasserine suite à la mort d’un jeune diplômé chômeur en escaladant un poteau électrique. Il s’est suicidé en signe de protestation contre le retrait de son nom de la liste des recrutés parmi les jeunes qui avaient protesté en 2014 pour demander de l’emploi. Depuis lors, aucun des ministres ou des partis politiques n’est parvenu à apaiser la tension. Les jeunes n’ont pas, de leur côté, donné crédit  aux promesses faites par le chef du gouvernement, Habib Essid, lequel avait promis d’enquêter sur l’affaire, avant de limoger le premier délégué en charge de l’affaire.

Quelques jours plus tard, les mouvements de protestation se sont propagés dans plusieurs gouvernorats et régions dont Kairouan, Mahdia, Jendouba, Béja, Kef, Sidi Bouzid, Siliana, Tozeur, Kébili et l’Ariana. Pis ! Ils ont cessé d’être pacifiques pour donner lieu à des actes de vandalisme, de pillage et d’incendie. Résultat : Plus de 26 arrestations dont 16 à Tunis et 10 à Kairouan, un sécuritaire décédé et 42 autres ont été blessés lors des affrontements avec des manifestants, des agences bancaires saccagées, des commerces pillés, des voitures brûlées, des irruptions dans des entrepôts, des postes de police incendiés et des cours suspendus dans plusieurs écoles. Pour éviter que la situation financière ne se détériore davantage, le gouvernement à décrété le couvre-feu dans tout le territoire de la République à partir de ce vendredi 22 janvier 2016, et ce de 20 heures jusqu’à 5 heurs du matin. « Tous les contrevenants s’exposeront aux poursuites légales prescrites à l’exception des cas de santé urgents et du travail nocturne, et tous les citoyens et citoyennes sont appelés à se conformer aux exigences du couvre-feu », précise le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Une décision destinée  principalement à mettre fin aux actes de vandalisme et de pillage notamment après que le chef du gouvernement et ses ministres ont échoué à apaiser les tensions.

A vrai dire, l’ensemble des mesures prises par le gouvernement suite à ces actes de violence ont été massivement rejetées par les  jeunes chômeurs, des  responsables, et plus encore par les  experts économiques. L’annonce de recrutement de 5 mille chômeurs a été un vrai casse-tête. Le porte-parole du gouvernement, Khaled Chawket n’a pas pu transmettre le bon message, donnant lieu à différentes interprétations. Aussitôt, le ministre des Finances est intervenu pour rectifier le tir et corriger Chawket, fraîchement nommé dans le gouvernement d’Essid. Selon Slim Chaker, il ne s’agira pas de nouveaux recrutements à la fonction publique, mais simplement de permettre à 5000 jeunes de bénéficier des mécanismes  existants au ministère de l’emploi et de  régulariser d’autres situations, à travers ces mêmes outils du même ministère.

Les jeunes demeurent incrédules, et les actes de violence et de vandalisme ont continué jusqu’à ce matin du vendredi 22 janvier. Mais il faut faire la différence entre des jeunes chômeurs revendiquant leur droit à l’emploi et des « casseurs » et « délinquants  » qui profitent de ces manifestations pour voler, piller et vandaliser les biens publics sans avoir le moindre respect pour le pays. C’est sans aucun doute ceux qui cassent, dégradent , vandalisent et crament les établissements et les institutions de l’Etat qui dénaturent et décrédibilisent ces mouvement de protestation dont la légitimité, pourtant, est indiscutable. Ce sont déjà ces groupes d’énergumènes qui rendent, de par leurs actes irréfléchis, un service inestimable aux terroristes en leur permettent de s’infiltrer dans les rangs des protestataires et des citoyens. C’est ainsi que le porte-parole du ministère de l’Intérieur a appelé dans une déclaration à la TAP, les manifestants à soutenir les forces de l’ordre, à lutter contre les actes de pillage et à faire preuve de vigilance en barrant la route devant « les pilleurs et les terroristes » qui s’infiltrent parmi les manifestants pacifiques.

Ces groupes ont lancé des cocktails Molotov à Thala et à Feriana et ont brûlé des pneus au niveau de plusieurs intersections à Tunis, à Kasserine et à Sidi Bouzid. A Regueb, le siège de la délégation a été assiégé et pillé, de même qu’un dépôt municipal à Borj Cédria. A Kasserine, des voitures de service de la police, de la garde douanière et de la police municipale ont été incendiées. A la cité Ettadhamen, à Tunis, des actes de saccages et de pillages de plusieurs magasins et d’une banque ont eu lieu. Selon des sécuritaires, un groupe de personnes qui n’ont aucun lien avec les mouvements protestataires ont tenté d’incendier des postes de l’institution sécuritaire et de faire irruption dans des entrepôts dans le but de les cambrioler. Une source sécuritaire a confié déjà à Africanmanager la présence de certains intrus lors des affrontements qui ont eu lieu  entre les manifestants et les agents de l’ordre dans la ville de Kasserine. La même source a évoqué   l’existence de certains individus qui étaient en train de distribuer d’importantes sommes d’argent à des manifestants en échange de leur protestation.

La même source a rapporté que certaines personnes qui n’ont aucun lien avec les diplômés du supérieur étaient infiltrées parmi les manifestants de la ville de Kasserine et ont incité les manifestants à provoquer le chaos et le désordre dans la région pour pouvoir commettre  des vols dans le magasin général ainsi que dans d’autres boutiques d’électroménager.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE

0
Une collision entre deux trains de voyageurs a fait des dizaines de victimes à Boudouaou, dans le nord de l’Algérie.Une personne a été tuée...

SPORT

0
Résultats et buteurs de la 3e journée du championnat de la Ligue 1 professionnelle de football, disputée samedi et dimanche. Poule A . Samedi A Tatatouine US Tatatouine...