Tags Posts tagged with "commandant militaire"

commandant militaire

par -
0
les ministres des affaires étrangères de l'UE ont décidé

Le chef militaire du Hezbollah, Mustafa Badreddine, a perdu la vie dans une attaque près de l’aéroport de Damas, a annoncé ce vendredi 13 mai le mouvement chiite libanais. Ce dernier s’active depuis des années sur le sol syrien pour prêter main forte au régime de Bachar al-Assad, qui fait face depuis 5 ans à une rébellion armée. Bardreddine était justement le coordinateur de cette intervention en Syrie. C’est donc une immense perte pour al-Assad…

Le Hezbollah n’a pas livré des détails sur la nature de l’attaque ou la date à laquelle elle a eu lieu, son communiqué dit juste ceci : « Selon les informations préliminaires, une grande explosion a visé l’un de nos postes près de l’aéroport international de Damas, tuant le frère commandant Mustafa Badreddine et blessant d’autres personnes ». Le texte ajoute : « Nous allons poursuivre l’enquête pour déterminer la nature et les causes de l’explosion et savoir si elle est due à un bombardement aérien, à un missile ou à un tir d’artillerie », sans pour autant avancer le moindre élément sur les responsables de cette attaque.
D’habitude, quand de tels faits se produisaient, le mouvement armé chiite accusait sans hésiter Israël, qu’il a affronté en 2006. Mais sur la mort de Badreddine, rien de tel.

Le nom du chef militaire, avec ceux de quatre autres leaders du Hezbollah, a été cité dans l’affaire Rafic Hariri, l’ancien Premier ministre libanais mort dans un attentat à Beyrouth en 2005. Cela a valu à Badreddine des sanctions du Trésor américain.
Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL), mis en place pour démêler l’assassinat de Hariri, avait émis des mandats d’arrêt à l’encontre du commandant militaire, le « cerveau » présumé de l’attentat et des quatre membres du Hezbollah. Mais ce dernier a toujours catégoriquement rejeté les accusations et n’a jamais voulu remettre à la justice les accusés…

Enfin sachez que le Hezbollah a fait déclaré que Badreddine avait « dit il y a quelques mois, ‘je ne reviendrai pas de Syrie, sauf en martyr ou en portant le drapeau de la victoire’. Et il est revenu aujourd’hui en martyr ».

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive accordée ce mercredi 28 septembre à Africanmanager, Fadhel Abdelkefi, ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération internationale, a...

AFRIQUE

SPORT