Tags Posts tagged with "conteneur belge"

conteneur belge

par -

Le tribunal de première instance de Nabeul a décidé, jeudi, de reporter l’examen de l’affaire du conteneur belge, au 10 novembre prochain, à la demande de la défense, a indiqué le porte-parole du tribunal Rihab Mhatheb.
Le procès avait été reporté, par le même tribunal, dans un premier temps au 29 septembre dernier puis au 13 octobre courant.
L’Affaire remonte au 9 février 2016 quand les services de la Douane ont découvert un conteneur d’armes et de munitions au port de Rades.
Le jour même jour, le propriétaire du conteneur Philippe Reis, un homme d’affaires belge a été arrêté et placé en détention ainsi que son partenaire français et sa femme tunisienne.
Ils ont été relâchés, six jours après, lorsque le pole judicaire de lutte contre le terrorisme a écarté un lien terroriste et le ressortissant belge a affirmé que la marchandise qui se trouvait dans le conteneur n’était autre que des jouets et des armes factices. Le dossier avait été transféré de nouveau au tribunal de Nabeul.

par -

Le tribunal de première instance de Nabeul, a décidé, jeudi, le report de l’affaire du conteneur de l’homme d’affaires belge au 29 septembre 2016, pour plaidoirie.
Le tribunal a rejeté la demande présentée par l’avocat de la défense pour la désignation d’un expert afin de définir la valeur des objets saisis dans un conteneur par les Douanes tunisiennes, le 9 février dernier, a indiqué à l’agence TAP le porte-parole du tribunal, Rihab Mhedhbi.
Le principal accusé, un homme d’affaires belge, était présent à l’audience.
Les Douanes tunisiennes avaient annoncé le 9 février dernier l’interpellation d’un homme d’affaires belge et la saisie d’armes et de munitions découvertes dans un conteneur en sa possession. L’homme a été placé en garde à vue ainsi que son partenaire français et sa femme tunisienne, pendant six jours, avant d’être relachés. Le dossier a été transféré de nouveau à la justice de Nabeul après que le Pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme a écarté un lien terroriste avec l’affaire.

par -

Le ministre de la Justice Omar Mansour a nié mercredi toute pression exercée sur sa personne ou sur le judiciaire dans l’affaire du conteneur de l’homme d’affaire belge.
« Je n’ai subi aucune pression dans le cadre de l’affaire du conteneur de l’homme d’affaire belge. Les magistrats en charge du dossier n’ont dénoncé non plus aucune forme de pression à ce sujet », a-t-il affirmé en réponse aux interrogations des députés lors d’une séance plénière consacrée à l’examen du projet de loi organique portant création du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).La douane tunisienne avait annoncé mi-février dernier, l’arrestation d’un homme d’affaire belge pour possession d’un conteneur qui contient un fusil-mitrailleur moderne, des pistolets, et de grandes quantités de cartouches.
L’homme d’affaire ainsi que son partenaire français et son épouse tunisienne ont été arrêtés pendant six jour pour crime de droit commun avant d’être relâchés après expiration de la durée légale de garde à vue.

TAP

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT