Tags Posts tagged with "Contrebande, Tunisie"

Contrebande, Tunisie

par -
La fuite des denrées et biens de consommation courante vers la Libye et l’Algérie continue sous forme de contrebande plus ou moins organisée. La contrebande est un des maux qui rongent l'économie tunisienne

La fuite des denrées et biens de consommation courante vers la Libye et l’Algérie continue sous forme de contrebande plus ou moins organisée. La contrebande est un des maux qui rongent l’économie tunisienne, laquelle peine à se redresser deux ans après la révolution du 17 décembre 2010/14 janvier 2011. Bien que le gouvernement tunisien s’engage à prendre des mesures rapides et urgentes pour améliorer le pouvoir d’achat du Tunisien, la contrebande ne cesse d’affaiblir toute politique suivie par le pays et déclarer la guerre à la hausse des prix.

D’ailleurs, selon les derniers chiffres communiqués par le ministère du commerce, 1347 infractions ont été relevées, durant les quatre premiers mois de l’année 2013. La valeur des marchandises saisies est d’environ 175,8 millions de dinars.

La même source, relève que quelques 45 tonnes de fruits et des légumes, 3948 litres d’eau minérale et 24 mille œufs de contrebande ont été saisis. En effet, des produits subventionnés (8 tonnes de pâtes alimentaires), ainsi que 390 tonnes de conserves alimentaires, 205 tonnes d’engrais, 24 têtes de bétail, 844 litres de carburants et 190 tonnes de matériaux de construction (ciment et fer) ont été également saisie.

Opération de contrôle : 8834 commerces répartis sur 709 régions

Force est de remarquer que les opérations de contrôle effectuées par les différentes services concernés par cette question sont réparties sur plusieurs gouvernorats.

A titre d’exemple, le nombre de procès enregistrés à Ben Arous est estimé à 119, la valeur globale de la marchandise saisie dans cette région est de (7735387).A Jendouba, (23 procès), Sousse (129), Gafsa (61 procès), Sfax (67 procès), Médenine (172 procès)…

Acquisition de 84 véhicules pour la lutte contre la contrebande

Dans le cadre du renouvellement de son parc automobile, la direction générale des douanes a conclu un marché pour l’acquisition de 84 véhicules tout-terrain destinés particulièrement à la lutte contre la contrebande. Ces moyens entreront en exploitation dans les quelque prochains mois et permettront de remplacer les véhicules vétustes et ceux endommagés suite aux événements liés à la révolution.

De même, la stratégie de lutte contre la contrebande sera axée, au cours de la prochaine période, sur le contrôle de tous les circuits de distribution, de vente et des zones frontalières, outre l’intensification du contrôle et des patrouilles conjointes entre les militaires, les douaniers et les agents de la garde nationale.

Il s’agit également d’organiser une campagne médiatique nationale pour lutter contre la contrebande et sensibiliser l’opinion publique aux risques des produits de contrebande sur la santé des citoyens et sur l’économie nationale

N.B.T

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE