Tags Posts tagged with "course"

course

par -

Le député d’Afek Tounès, Riadh Mouakhar, a déclaré lundi que le chef du parti, Yassine Brahim est apte à être le prochain chef du gouvernement, excluant toutefois que sa formation politique propose un nom pour cette charge.

Il a ajouté sur Mosaïque fm qu’Afek participera aux consultations sur le choix de la personnalité qui sera chargée de former le gouvernement d’union nationale, tout en avertissant qu’il « ne laissera pas certaines choses arriver s’il constate qu’elles dévient du bon chemin », et affirmant que « le retrait du parti des consultation demeure d’actualité ».

Se livrant ensuite à une évaluation des chances des « premiers ministrables » il a estimé que Ahmed Néjib Chabbi cultive certaines qualités pour le devenir, précisant aussitôt qu’ « il lui manque la culture «économique ». C’est, pense-t-il, le cas de Néji Jalloul dont il a dit cependant qu’il est une « figure populaire et convaincante ».

Interrogé sur Mustapha Kamel Ennabli, ex gouverneur de la Banque centrale de la Tunisie, il a dit apprécier sa maîtrise de la chose économique, mais a pointé celle de la chose politique.

Enfin, il a crédité Youssef Chahed de l’appréciation « excellent jeune promis à un grand avenir »

par -

Sous une pluie fine et un ciel gris ennuagé au-dessus de la campagne française, trois prototypes de course très élégantes dépassaient la ligne d’arrivée des 24 heures du Mans en 1966, tel un crépuscule prématuré…

 Ainsi débutait le dernier communiqué de presse émis par Ford lors des 24 heures du Mans en 1966. Cette course a fait l’objet d’un livre rédigé par A.J. Baime, intitulé « Que rien ne vous arrête! ». Ce sont les mots que Bruce McLaren hurlait à Chris Amon en roulant vers cette victoire légendaire. Cinquante ans après ce couronnement historique de la Ford GT40 en 1ère, 2ème et 3ème places, Ford est de retour.

Aujourd’hui, les quatre Ford GT pilotés par l’équipe Ford Chip Ganassi Racing prennent les pistes du Mans pour la journée test officielle. C’est la première fois que Ford GT participe aux 24 heures du Mans, qui commencera à 15h, heure d’Europe centrale, ce 18 juin.

 « Il y a cinquante ans, le moment le plus légendaire de toute l’histoire des voitures de course a eu lieu entre Ford et Ferrari sur les pistes du Mans en 1966, » déclare Bill Ford, Directeur Exécutif de Ford Motor Company. « Une nouvelle fois, tous les yeux sont braqués sur le retour de Ford à cette course, pour prouver encore son extraordinaire endurance.

La voiture de course Ford GT se base sur la nouvelle super-voiture Ford GT – une production perfectionnée de véhicules, équipés avec la meilleure technologie de moteur EcoBoost aérodynamique et ultraléger, et illustrant les innovations de la maque Ford. Ford GT a été conçu pour défier les plus compétitifs : Ferrari, Corvette, Porsche et Aston Martin, dans l’ultime course de vitesse, d’endurance et d’efficacité.

« Dès le départ, nous avons développé la toute nouvelle Ford GT pour ramener Ford à la course mondiale d’endurance des GT », affirme Raj Nair, vice-président exécutif, Développement de produits sur le plan mondial, et directeur technique. « Nous sommes heureux du progrès entrepris jusqu’à présent : une victoire remportée au LagunaSeca et la deuxième place au Spa. Nous aspirons à dévoiler les capacités de cette nouvelle génération de GT au Mans. »

yr

Cette année 2016, l’équipe Ford Chip Ganassi Racing participe avec deux Ford GT au championnat FIA World Endurance Championship et deux autres au Championnat IMSA WeatherTechSportsCarChampionship. Au cours de sa deuxième course, l’équipe WEC a récemment remporté la seconde place au Spa Francorchamps en Belgique, ce qui les relègue à la seconde place du classement des conducteurs et équipes au WEC qui se présenteront au Mans. L’équipe IMSA compte à son actif quatre courses, et un défi de taille pour Ford de remporter cette victoire après un succès inégalé au LagunaSeca aux EU. Cette dernière victoire les a placés troisième au classement des conducteurs et équipes au IMSA.

« C’est vraiment excitant pour moi et pour toute l’équipe Ford Chip Ganassi Racing d’aller au Mans, surtout pour fêter le 50ème anniversaire de la victoire légendaire de Ford en 1966, » déclare Chip Ganassi. « C’était une belle course au volant du Ford GT cette saison et nous nous attendons également à de très bons résultats au Mans. »

 Les deux Ford GT au WEC conservent leurs numéros de course 66 et 67 pour Le Mans, alors qu’à l’IMSA les numéros sont 68 et 69, en commémoration des victoires de Ford au Mans en 1966, 1967, 1968 et 1969.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

L'Union africaine (UA), les Nations unies (NU), l'Union européenne (UE) et l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF) continuent de suivre de près l'évolution de...