Tags Posts tagged with "cybercriminalité"

cybercriminalité

par -
0

Un homme a été interpelé pour avoir essayé de revendre sur Internet des objets récupérés sur « la promenade des Anglais » après l’attentat de Nice le 14 juillet, rapporte le site bfmtv.com.

Depuis la tragédie du 14 juillet 2016, des opportunistes ont cherché à se faire de l’argent sur le dos des victimes. C’est le cas de ce Niçois de 39 ans qui a été repéré par les éléments de la police judiciaire, rapporte Nice Matin.

L’individu écoulait sur le site Le Bon Coin « des objets récupérés sur la Prom’ », comme l’annonçait son libellé. L’homme a aussitôt été interpelé et placé en garde à vue mardi soir à Auvare, dans les Alpes-Maritimes.

Bracelet, bague, lunettes, drapeaux.

Lors de la perquisition à son domicile, « des tas d’objets d’origine douteuse – bracelet, bague, lunettes, drapeaux… » ont été retrouvés, indique le quotidien. « Des objets de récupération », affirme le suspect, qui se défend d’avoir profité des événements apocalyptiques de jeudi soir. L’homme devrait être présenté au parquet de Nice dans la journée.

par -
0
Selon un rapport publié lundi par le Center for Strategic and International Studies (CSIS)

Selon un rapport publié lundi par le Center for Strategic and International Studies (CSIS), la cybercriminalité coûterait environ 445 milliards de dollars par an (327 milliards d’euros) par an à l’économie mondiale en termes de croissance, d’innovation et de compétitivité.

Pour Jim Lewis, membre du CSIS « la cybercriminalité est un impôt sur l’innovation; elle ralentit le rythme de l’innovation dans le monde en réduisant la rémunération des innovateurs et des inventeurs ».

Géographiquement, la facture pèse surtout sur les grandes puissances économiques : le coût pour les Etats-Unis, la Chine, le Japon et l’Allemagne atteint un total de 200 milliards de dollars (près de 150 milliards d’euros).

Les pertes liées aux données personnelles, telles que les données des cartes de crédit volées, sont estimées à 150 milliards de dollars.

Aux Etats-Unis, 40 millions de personnes, soit environ 15% de la population, ont été victimes de vols de données personnelles par les hackers.

Cependant, « il faut noter qu’une collaboration internationale plus étroite dans la lutte contre la cybercriminalité commence à porter ses fruits », souligne McAfee, un éditeur de logiciel anti-virus.

Lundi dernier, la justice américaine a par exemple annoncé avoir démantelé un réseau international de pirates informatiques qui avaient réussi à contaminer des centaines de millions d’ordinateurs dans le monde. Une douzaine de pays ainsi que des entreprises de sécurité privées ont collaboré pour traquer les responsables du réseau, baptisé Gameover Zeus, du nom du virus principal utilisé par les pirates.

par -
0
Selon un rapport publié lundi par le Center for Strategic and International Studies (CSIS)

Selon un rapport publié lundi par le Center for Strategic and International Studies (CSIS), la cybercriminalité coûterait environ 445 milliards de dollars par an (327 milliards d’euros) par an à l’économie mondiale en termes de croissance, d’innovation et de compétitivité.

Pour Jim Lewis, membre du CSIS « la cybercriminalité est un impôt sur l’innovation; elle ralentit le rythme de l’innovation dans le monde en réduisant la rémunération des innovateurs et des inventeurs ».

Géographiquement, la facture pèse surtout sur les grandes puissances économiques : le coût pour les Etats-Unis, la Chine, le Japon et l’Allemagne atteint un total de 200 milliards de dollars (près de 150 milliards d’euros).

Les pertes liées aux données personnelles, telles que les données des cartes de crédit volées, sont estimées à 150 milliards de dollars.

Aux Etats-Unis, 40 millions de personnes, soit environ 15% de la population, ont été victimes de vols de données personnelles par les hackers.

Cependant, « il faut noter qu’une collaboration internationale plus étroite dans la lutte contre la cybercriminalité commence à porter ses fruits », souligne McAfee, un éditeur de logiciel anti-virus.

Lundi dernier, la justice américaine a par exemple annoncé avoir démantelé un réseau international de pirates informatiques qui avaient réussi à contaminer des centaines de millions d’ordinateurs dans le monde. Une douzaine de pays ainsi que des entreprises de sécurité privées ont collaboré pour traquer les responsables du réseau, baptisé Gameover Zeus, du nom du virus principal utilisé par les pirates.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

SPORT

0
Les handballeurs espagnols ont surclassé la Slovénie (36-26) lors de la "finale" du groupe B du tour préliminaire du Mondial-2017 et pris du coup la...