Tags Posts tagged with "Davos, Tunisie,"

Davos, Tunisie,

par -
0
Le rapport annuel du forum de Davos a indiqué

Le rapport annuel du forum de Davos a indiqué ,pour cette année ,que la Tunisie est classée à la 83ème place, perdant 43 places, selon l’indice global de la compétitivité (global competitiveness: 2013/2014) .Le Maroc est classé à la 77ème place, et l’Algérie à la 100ème place. Le classement qui s’est base sur 12 critères principaux et 114 variables, a été influencé fortement par les indicateurs de la sécurité, la stabilité politique et en particulier la menace terroriste

Le positionnement du pays reflète les défis importants que la Tunisie aura à relever pour mettre son économie dans un objectif de croissance durable et résoudre le problème du chômage. Les fondamentaux macroéconomiques du pays doivent être mis sur les rails par le rétrécissement du déficit budgétaire et la réduction de l’inflation.

Au niveau du pilier de l’efficacité du marché du travail, la Tunisie occupe actuellement la 132ème place, les marchés financiers ne remplissent pas efficacement leur rôle en fournissant les moyens financiers au secteur des entreprises pour se développer. En outre, le système bancaire qui se classe à la 129ème place doit être stabilisé pour bâtir une confiance des investisseurs.

IL est à noter que la Tunisie n’a pas été classée l’année dernière (2012/2013), en raison de l’instabilité que vit le pays.

Le dernier classement positif de la Tunisie, remonte à 2010, en occupant le 32ème rang, contre 40 pour 2009, enregistrant, à l’époque , une avancée de 8 places. Elle s’est positionnée en 2010 en tant que 4ème économie arabe et première au niveau africain.

Quelles conséquences sur l’économie tunisienne?

Intervenant au cours de la présentation du rapport, Ahmed Bouzguenda, président de l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises (IACE), a indiqué que ce classement affectera directement l’investissement direct. « Force est de constater que les investisseurs étrangers consultent toujours le site « le doing bussiness » pour prendre une idée claire sur le climat d’investissement en Tunisie, si les chiffres ne sont pas encourageants, ils ne seront pas motivés et ils se dirigeront bien sûr vers d’autres pays concurrents comme le Maroc, la Jordanie et la Turquie. Pour les investisseurs étrangers locaux, ils seront aussi très inquiets, d’ailleurs ils attendaient avec impatience l’apparition du rapport pour comprendre la situation économique actuelle en Tunisie, a-t-il souligné.

Il est à souligner que les pays du Maghreb enregistrent ,pour leur part , un recul. Le Maroc perd 7 places et se retrouve à la 77ème position, alors que l’Algérie est 100ème, reculant de deux places, de même que La Libye qui passe de la 106ème à la 108ème place.

L’Égypte , autre pays qui a vécu les bouleversements du printemps arabe , est entré ces dernières semaines dans une phase de violence ouverte est classé 118ème, perdant 11 places par rapport à l’indice de l’année dernière .

Nadia Ben Tamansourt

par -
0
Le rapport annuel du forum de Davos a indiqué

Le rapport annuel du forum de Davos a indiqué ,pour cette année ,que la Tunisie est classée à la 83ème place, perdant 43 places, selon l’indice global de la compétitivité (global competitiveness: 2013/2014) .Le Maroc est classé à la 77ème place, et l’Algérie à la 100ème place. Le classement qui s’est base sur 12 critères principaux et 114 variables, a été influencé fortement par les indicateurs de la sécurité, la stabilité politique et en particulier la menace terroriste

Le positionnement du pays reflète les défis importants que la Tunisie aura à relever pour mettre son économie dans un objectif de croissance durable et résoudre le problème du chômage. Les fondamentaux macroéconomiques du pays doivent être mis sur les rails par le rétrécissement du déficit budgétaire et la réduction de l’inflation.

Au niveau du pilier de l’efficacité du marché du travail, la Tunisie occupe actuellement la 132ème place, les marchés financiers ne remplissent pas efficacement leur rôle en fournissant les moyens financiers au secteur des entreprises pour se développer. En outre, le système bancaire qui se classe à la 129ème place doit être stabilisé pour bâtir une confiance des investisseurs.

IL est à noter que la Tunisie n’a pas été classée l’année dernière (2012/2013), en raison de l’instabilité que vit le pays.

Le dernier classement positif de la Tunisie, remonte à 2010, en occupant le 32ème rang, contre 40 pour 2009, enregistrant, à l’époque , une avancée de 8 places. Elle s’est positionnée en 2010 en tant que 4ème économie arabe et première au niveau africain.

Quelles conséquences sur l’économie tunisienne?

Intervenant au cours de la présentation du rapport, Ahmed Bouzguenda, président de l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprises (IACE), a indiqué que ce classement affectera directement l’investissement direct. « Force est de constater que les investisseurs étrangers consultent toujours le site « le doing bussiness » pour prendre une idée claire sur le climat d’investissement en Tunisie, si les chiffres ne sont pas encourageants, ils ne seront pas motivés et ils se dirigeront bien sûr vers d’autres pays concurrents comme le Maroc, la Jordanie et la Turquie. Pour les investisseurs étrangers locaux, ils seront aussi très inquiets, d’ailleurs ils attendaient avec impatience l’apparition du rapport pour comprendre la situation économique actuelle en Tunisie, a-t-il souligné.

Il est à souligner que les pays du Maghreb enregistrent ,pour leur part , un recul. Le Maroc perd 7 places et se retrouve à la 77ème position, alors que l’Algérie est 100ème, reculant de deux places, de même que La Libye qui passe de la 106ème à la 108ème place.

L’Égypte , autre pays qui a vécu les bouleversements du printemps arabe , est entré ces dernières semaines dans une phase de violence ouverte est classé 118ème, perdant 11 places par rapport à l’indice de l’année dernière .

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Le ministère des Mines et Hydrocarbures de Guinée équatoriale annonce avoir fait part de son intérêt pour rejoindre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

SPORT

0
Formation rentrante des aigles de Carthage qui affronteront leur homologue du Zimbabwe, lundi soir à partir de 20h00 au stade de l'amitié de Libreville,...