Tags Posts tagged with "de"

de

par -

Des dizaines d’avocats vêtus de leurs toges se sont rassemblées devant l’ARP, au Bardo. Lors de ce rassemblement, le bâtonnier, Amer Meherzi, a déclaré que ce mouvement est une protestation contre la version actuelle du projet de la loi de finances pour l’exercice 2017.

« Le corps du barreau ne se pliera pas au choix injuste du gouvernement vis-à-vis du secteur », a-t-il lancé devant une foule d’avocats. Le bâtonnier a indiqué à Africanmanager que les avocats ont appelé au limogeage de la ministre des Finances, Lamia Zribi.

« La ministre a échoué dans cette première épreuve et son projet de loi comporte plusieurs lacunes et erreurs. La preuve, il est rejeté par plusieurs secteurs », a dit Meherzi. Et d’ajouter : « Nous pensons que la ministre est incapable de diriger son département, étant soumise aux diktats de plusieurs lobbies ». Sans réponse de la part du ministère, « le ton sera haussé et ce jour de colère sera suivi par d’autres formes de protestation, à commencer par une grève générale qui aura lieu demain sur tout le territoire. Une séance générale exceptionnelle sera également tenue ce samedi pour prendre les décisions appropriées », a t-il ajouté. Les protestataires ont appelé le ministre de la Justice à plus d’égalité entre les différents secteurs. Plusieurs slogans ont été scandés : « Le GUN est un gouvernement de colonisation », « Le ministère des Finances est appelé à mettre fin à la dictature »…

Pour rappel, le projet de la loi de finances 2017 prévoit plusieurs mesures et stipule que tous les prestataires de service des métiers libéraux comme les avocats, les conseillers fiscaux, les notaires et huissiers, les architectes sont soumis à la TVA au taux de 18%.

par -

« Plus de 20 millions de dinars ont été mobilisés, cette année, par la société civile pour aider le ministère de l’éducation à améliorer l’infrastructure de plusieurs établissements scolaires à travers l’ensemble du pays « , a indiqué, mardi à la TAP, le ministre de l’éducation, Néji Jalloul.
 » Des hommes d’affaires, des artistes, des institutions médiatiques et des ambassades ont participé au mois de l’école 2 et ont fait don d’une valeur de plusieurs milliers, voire millions de dinars pour embellir, rénover et même créer de nouveaux établissements scolaires « , a souligné le ministre.
Toujours en collaboration avec la société civile, le ministère de l’éducation, a-t-il dit, a pu assurer le transport de 18 mille élèves et garantir le petit déjeuner à 400 mille autres.
Le ministre a aussi fait savoir qu’entre 40 et 50 écoles olympiques verront le jour dans le cadre d’un projet réalisé en collaboration avec le comité olympique international.
Néji Jalloul a reconnu que beaucoup d’écoles manquent encore de terrains sportifs appelant, dans ce contexte, à revoir et à restructurer le sport scolaire afin que les professeurs d’éducation physique ainsi que l’infrastructure et les équipements sportifs existants soient sous la tutelle du ministère de l’éducation et non pas sous celle du ministère de la jeunesse et des sports.
Le ministre a aussi estimé que le sport et le renforcement des clubs artistiques et culturels sont le seul moyen de lutter contre la violence.
Dans ce contexte, Néji Jalloul a fait savoir qu’un nouveau centre culturel baptisé  » Centre culturel El Messaadi  » sera inauguré le 20 octobre en cours à Tunis (près du Lycée Carnot).
D’une capacité d’accueil de 500 places, ce centre sera dédié à tous les élèves afin qu’ils puissent y exposer leurs tableaux et présenter leurs différentes œuvres artistiques.
A rappeler qu’une bibliothèque, la plus grande en Afrique du Nord a été inaugurée, récemment, à Tataouine. Une bibliothèque similaire sera inaugurée dans deux semaines à Sousse, a fait savoir le ministre.
Par ailleurs, Néji Jalloul a indiqué que dans les établissements scolaires le nombre de clubs scolaires reste encore limité en raison du manque de cadres, saluant toutefois l’effort de plusieurs enseignants qui se sont portés volontaires pour animer de tels clubs dans leurs établissements.

par -
48% des enseignants d’enfants en préscolaire ne sont pas qualifiés

Samira Marai, ministre de la Femme et de la Famille a annoncé, jeudi 8 avril 2016, le financement de plus de 100 projets privés de petits métiers au profit des femmes rurales, rapporte Shems fm.

Elle a ajouté que son département compte également créer 50 projets féminins à Tataouine. «Nous allons former ces femmes et les accompagner. Nous comptons également financer leurs projets et leur  fournir les  équipements nécessaires», a ajouté la même source.

Dans le cadre du développement des zones rurales en Tunisie, le ministère des Affaires de la Femme et de la Famille décide de financer plus de 100 projets privés de petits métiers en faveur des femmes paysannes, a rapporté Mosaïque Fm.

Quelque 50 projets sont prévus féminins pour la région de Tataouine. « Nous allons former ces femmes et les accompagner. Nous comptons également financer leurs projets et les fournir en équipements », a promis la ministre de la femme, Samira Maraï.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Le 29 mars, le Conseil de sécurité des Nations unies votera une résolution sur le possible renouvellement du mandat de la Mission de l’Organisation...

SPORT