Tags Posts tagged with "Décès"

Décès

par -

Le tribunal de première instance de Tozeur a condamné aujourd’hui, mercredi 29 mars 2017, une gynécologue de nationalité étrangère travaillant à l’hôpital de Tozeur à quatre mois de prison.

Un citoyen avait porté plainte contre la gynécologue en 2015 suite à une erreur médicale qui a causé le décès d’un bébé.

Selon la correspondante de Mosaïque fm, elle travaille encore dans cet hôpital. Son avocat a fait appel de la condamnation.

par -

Youcef Touati, l’ancien milieu offensif du Red Star et de Chambly, a succombé à ses blessures dans la soirée de jeudi 16 mars 2017 suite à son accident, à l’âge de 27 ans, rapporte les médias français.

Il était en état de mort cérébrale depuis son accident sur l’A1 avec le bus de la chanteuse Jennifer, le 6 mars dernier.

Une jeune femme de 23 ans, qui se trouvait à l’arrière de la voiture, avait été tuée sur le coup. Le conducteur avait été, lui, grièvement blessé.

par -

L’actrice  et comédienne Tunisienne, Khadija Ben Arfa est décédée aujourd’hui, jeudi 9 mars 2017, des suites d’une longue maladie, rapportent plusieurs sources.

Khadija Ben Arfa est une actrice tunisienne. Elle a notamment joué dans les séries cultes El Khottab Al Bab, Mnamet Aroussia et Gamret Sidi Mahrous.

par -

L’ambassadeur russe aux Nations unies, Vitali Tchourkine, est mort, lundi, à New York. Le diplomate, qui aurait eu 65 ans mardi, fut ces dernières années en première ligne pour défendre la politique du Kremlin, rapporte l’AFP.

Le diplomate a eu un malaise, alors qu’il se trouvait dans les locaux de la représentation russe auprès des Nations unies et a été transporté en urgence dans un hôpital de Manhattan, souffrant apparemment de problèmes cardiaques, ont indiqué des sources diplomatiques.

par -

Le porte-parole du tribunal de première instance de Sousse, Mohamed Raouf Youssfi, a révélé ce mardi, sur les ondes de Jawhara fm, de nouvelles informations concernant l’affaire du bébé prématuré de l’hôpital Farhat Hached.

Concernant l’affaire et le placement en garde à vue de la résidente :

– Le juge d’instruction, représentant du ministère public, s’est saisi de l’affaire samedi 4 février 2017, suite à une plainte déposée par le père du bébé prématuré.
-La garde à vue provisoire de la résidente a été ordonnée par le juge d’instruction, après s’être déplacé à l’hôpital, après avoirvu la dépouille du bébé, entendu des témoins occulaires, et suite aux auditions au poste de police.
– Le bébé prématuré est né vendredi 3 février 2017 à 22h40, il a été pris en charge par une spécialiste qui lui a fourni les soins nécessaires de réanimation selon la procédure habituelle, elle l’a ensuite déclaré « mort-né ».

– Le corps du bébé mort a été placé dans une boîte en carton au service obstétrique le 4 février 2017, les étapes de la déclaration de la mort du bébé ont été suivies.
Le père, venant récupérer la dépouille de son bébé mort, remarque que celui-ci bouge et émet des sons.

Le bébé a alors été ausculté par un médecin et une résidente du service néonatologie qui a confirmé lors de son audition que le bébé était bien vivant.
– Des modifications ont été apportées au dossier médical du bébé, cette information a été confirmée par la résidente en garde à vue, qui a également indiqué qu’elle n’est pas l’auteur du rapport médical publié.

– Le rapport de la médecine légale a révélé que le bébé était né prématurément et qu’il avait respiré après sa naissance (il n’est pas mort-né)

Le chef du service de néonatologie a expliqué lors de son audition qu’il y a bien eu une erreur de diagnostic de la part de la femme médecin qui a pris en charge le nouveau-né.
Des modifications ont été apportées au dossier médical après s’être rendu compte que le bébé était vivant : le terme mort-né a été remplacé par le terme « bébé vivant », la valeur indiquant les battements du coeur a été changée de 0 à 1.
D’autre part, le porte-parole du tribunal de première instance de Sousse s’est demandé « comment s’est déroulée l’enquête administrative sans consulter le dossier médical, qui a été saisi dans le cadre de l’affaire »…

par -

Ancien ministre des Finances et du Plan de Bourguiba et ministre de l’Économie nationale, en 1974, poste qu’il occupe jusqu’en 1977, Azzouz Lasram vient de s’éteindre ce mardi à l’hôpital militaire de Tunis, où il était hospitalisé depuis quelques jours. L’homme était aussi connu dans le domaine sportif, puisqu’il s’était aussi engagé au sein du Club africain. « Appartenant à ses bureaux, il en prend la tête à deux reprises, en 1964-1966 et 1971-1977. Sous sa présidence, l’équipe de football remporte trois fois le championnat, quatre fois la coupe de Tunisie, la coupe du Maghreb des vainqueurs de coupe en 1971 et trois fois la coupe du Maghreb des clubs champions entre 1974 et 1976 », écrit de lui l’encyclopédie Wikipedia

par -

En cinq semaines, 8100 décès ont été recensés en France, quasi exclusivement chez des personnes âgées.

La grippe est cette année particulièrement redoutable pour les personnes fragiles, rapporte « La Croix.com ».

Ces données publiées mercredi 25 janvier confirment que la maladie pèse fortement sur le système de santé.
Durant les cinq semaines, 1,3 million de personnes sont allées consulter un médecin de ville pour un syndrome grippal, a précisé la même source.

Et, pour l’instant, ce chiffre ne baisse toujours pas au niveau national. Ce qui signifie que l’épidémie n’a toujours pas atteint son pic, a ajouté la même source.

par -
L’école nationale des ingénieurs de Sfax commémore, en collaboration avec de nombreuses institutions universitaires, le 40e jour de la mort de Mohamed Zouari.
 
Cette commémoration débute aujourd’hui, mercredi 25 janvier 2017 pour s’achever le 29 du même mois.

Un diplôme de doctorat sera délivré à la famille du défunt, en plus de l’inauguration d’un prototype de son invention, rapporte Jawhara fm.

par -

Suite au décès d’un nourrisson, le ministère de la Santé Français a annoncé la suspension de la commercialisation de l’Uvestérol D, un médicament administré pour lutter contre les carences en vitamines, notamment le vitamine D, rapporte « Le Figaro ».

On rappelle que l’Agence française de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé qu’un nourrisson âgé de dix jours est décédé après avoir reçu une dose d’Uvestérol D.

Le nouveau-né a succombé à un arrêt cardio-respiratoire, précise l’agence, qui ne fait pas à ce stade le lien entre le décès et l’ingestion de ce médicament produit par les laboratoires Crinex.

par -

L’Agence française de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé qu’un nourrisson âgé de dix jours est décédé après avoir reçu une dose d’uvestérol D, un médicament administré pour lutter contre les carences en vitamines D.

Selon les informations rapportées par « Le Figaro » , le nouveau-né a succombé à un arrêt cardio-respiratoire, précise l’agence, qui ne fait pas à ce stade le lien entre le décès et l’ingestion de ce médicament produit par les laboratoires Crinex.

Les premiers résultats de cette enquête seront connus dans les prochains jours, précise encore l’ANSM. L’agence en question a précisé qu’aucun décès n’a été imputé à l’uvestérol D depuis sa mise sur le marché, en 1990, mais il fait l’objet depuis 2006 d’une surveillance renforcée en raison de ses potentiels effets indésirables.

par -

Un communiqué du Cabinet royal publié par l’agence saoudienne de presse (SPA) indique que le Prince Turki Ben Abdelaziz s’est éteint samedi matin, et que la prière du mort aura lieu après la prière d’al Asr, à la mosquée Imam Turki Ben Abdellah à Riyad.

La présentation des condoléances se déroulera au Palais du Serviteur des Lieux Saints à Riyad après la prière du Maghrib durant trois jours.

Né en 1932, le Prince Turki Ben Abdelaziz Al Saoud avait occupé plusieurs hauts postes dont celui de vice-ministre de la Défense et de l’aviation jusqu’à 1983.

Source : Lematin.ma

par -

Stupeur et tremblements au Japon où une série de décès étranges a été enregistrée à l’hôpital de Yokohama, au sud de Tokyo. Les questions fusent après la mort de deux patients de 88 ans récemment suite à l’inoculation d’une substance chimique, peut-être par perfusion intraveineuse, ont rapporté lundi 03 octobre les médias. Ces morts viennent s’ajouter aux 46 autres signalés depuis juillet dernier.

L’autopsie des dépouilles des deux hommes révèle la présence d’une substance chimique présente dans des antiseptiques et selon les médias, les services de police suivent la piste d’un poison sciemment administré aux patients. Du coup les enquêteurs ont exhumé les dossiers d’une quarantaine de décès, quasiment dans les conditions. « Nous voyons beaucoup de gens mourir ici en raison de la nature de notre établissement mais il nous semble que leur nombre augmente un peu », a confié un responsable de l’hôpital à l’agence Kyodo, précisant le chiffre de 46 autres décès suspects de patients hospitalisés, qui plus est dans le même étage!

Mais les policiers se heurtent à un écueil, de taille : La plupart des corps ont déjà été incinérés, ce qui rend périlleuse la recherche d’indices sur les motifs de ces décès, indiquent les médias. Toutefois il y a des éléments intéressants pour la police : Le personnel de l’hôpital a noté des traces de perforation sur dix poches de perfusion intraveineuse aux abords du local des infirmières, d’après la presse. La police et l’hôpital ont refusé de commenter ces informations…

A signaler que cette affaire a été précédée par une autre, il y a un peu plus de deux mois : 19 individus avaient été assassinés dans un centre pour handicapés mentaux, la pire tuerie en série au Japon depuis des décennies.

par -

Le ministère des Affaires religieuses a annoncé, dans un communiqué rendu public mercredi 28 septembre 2016, le décès d’une neuvième pèlerine tunisienne à la Mecque.

Il s’agit de Hafsia Bent Younes Salmane, originaire du gouvernorat de Gafsa et âgée de 75 ans.

par -

Le doyen de la scène politique israélienne Shimon Peres est mort à l’âge 93 ans, des suites d’un accident vasculaire cérébral, a indiqué à l’AFP son médecin personnel et gendre Rafi Walden.

Il s’est éteint dans son sommeil « à 3 h du matin » dans la nuit de mardi 27 à mercredi 28 septembre. Shimon Peres a succombé entouré des membres de sa famille, a indiqué la même source.

par -

Le ministère des Affaires Religieuses a annoncé dans un communiqué rendu public, ce samedi 17 septembre 2016 , le décès d’un cinquième pèlerin tunisien à La Mecque.

Il s’agit de Saleh Mohamed Mefteh, âgé de 67 ans et il est originaire de Hammam-Sousse, a précisé ledit département.

par -

Deux personnes sont mortes et 14 autres, en majorité des Européens, ont été blessées, jeudi 15 septembre en Indonésie, suite à l’explosion du moteur d’un navire de tourisme, peu après son départ de l’île de Bali, a annoncé le site de la chaîne de télévision « RT ».

Le bateau n’a parcouru qu’environ 200 mètres en direction de la petite île de Gili Trawangan, a ajouté la même source.

par -

-Le ministère des Affaires religieuses a fait part, mercredi, dans un communiqué du décès du Père Fulvio Grazzini, prêtre du Diocèse de Tunis, décédé, dimanche dernier, des suites d’une longue maladie.
Né en 1940 à Tunis, le prêtre a été inhumé, mercredi, au cimetière chrétien de Bourjel à Tunis.
Le ministère des Affaires religieuses a présenté ses sincères condoléances à la famille du défunt et préposés aux affaires de Diocèse de Tunis, lit-on dans le même communiqué.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Au terme d’un procès très éloigné des standards internationaux et auquel nos organisations avaient refusé de participer, Simone Gbagbo a été acquittée hier soir...