Tags Posts tagged with "Démenti"

Démenti

par -
IFC

La Banque Centrale de Tunisie (BCT) a sorti un communiqué ce vendredi 07 octobre 2016 pour démentir catégoriquement « l’information » qui a circulé sur les réseaux sociaux et certains sites d’information électronique concernant des pertes prétendues.

La BCT relève le caractère inexact et fallacieux de cette « information ».

A ce propos, la BCT se réserve le droit de se défendre par les moyens qu’elle estime utiles.

Pour rappel, Sabrine Goubantini, députée de Nidaa Tounes, a accusé, dans un post publié hier jeudi 6 octobre 2016 sur son compte Facebook, le gouverneur de la BCT, Chedli Ayari, de faire perdre au pays 120 millions de dollars

Elle a ajouté que l’erreur de couverture de change sur un encours de crédit est due aux errements du gouverneur.

Par ailleurs elle a appelé Chedli Ayari à démissionner et a exigé l’ouverture d’une enquête sur cette affaire…

par -
Les agents municipaux en collaboration avec les agents de contrôle d’hygiène ont saisi plus de 500 kg de viande rouge impropres à la consommation chez un

Le délégué de Kélibia, Mourad El Haj, a démenti dans une déclaration sur Mosaïque fm ce vendredi 10 septembre 2016 les informations selon lesquelles des restaurants de la région proposent la viande d’âne à leurs clients. Le bruit s’est répandu suite à la découverte de quelques têtes d’ânes à Kélibia.

Mourad El Haj a affirmé qu’une enquête a été menée par les services compétents et il s’est avéré que les informations qui circulent sur les réseaux sociaux ne sont que des rumeurs et que les restaurants de la ville proposent de la viande saine à leurs clients.

par -

Le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a nié avoir été en visite à Alger tout récemment, comme l’avaient affirmé des médias arabes.

Néanmoins, il a reconnu dans une interview au journal algérien « Echourouk » qu’il préparait, au cours de la dernière période, une visite pour une rencontre avec le président algérien Bouteflika, pour « s’assurer que l’Algérie est à l’abri de tout mal », a-t-il expliqué.

Il répondait au quotidien « Al-Arab » paraissant à Londres qui avait affirmé que le chef du parti Ennahdha a effectué une visite-éclair à Alger à bord d’un avion privé appartenant à un homme d’affaires , et qu’il avait rencontré plusieurs conseillers du chef de l’Etat algérien au sujet des consultations relatives à la formation du gouvernement d’union nationale.

Ghannouchi a indiqué que sa dernière visite en Algérie pour rencontrer Bouteflika  remonte au mois de mars dernier, précisant qu’elle a porté sur la situation sécuritaire en Libye et le projet d’intervention militaire occidentale.

Concernant ses régulières visites en Algérie alors qu’il n’occupe aucun poste officiel dans son pays, Rached Ghannouchi an déclaré que « l’Algérie est un Etat frère et ami de même que ses responsables, ce que nous faisons s’inscrit dans le cadre de la diplomatie populaire, niant tout « hold-up » sur les prérogatives du président de la République, Béji Caid Essebsi, et de son ministre des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui, à travers ses visites à répétition à l’étranger à des fins de rencontres avec des responsables officiels.

« Ce dont il s’agit n’est nullement un hold-up sur les attributions de responsables en Tunisie… Nous faisons partie du gouvernement », a-t-il expliqué.

Interrogé sur la situation en Tunisie et  les consultations en cours pour la formation d’un gouvernement d’union nationale, Rached Ghannouchi a démenti que son mouvement ait lâché l’actuel chef du gouvernement Habib Essid indiquant que « nous n’avons pas retiré notre confiance à Habib Essid, les consultations portent  sur le gouvernement, ses programmes d’action et ses priorités et guère sur la personne du chef du gouvernement, il y aurait peut-être un remaniement ministériel », selon ses dires.

par -

Le chef du gouvernement, Habib Essid, a réaffirmé haut et fort que l’idée de démission n’effleure pas son esprit, expliquant dans une interview à « Arabiya.net » que le président de la République, Béji Caïd Essebsi et la Coalition au pouvoir n’envisagent pas non plus sa démission ni de le lâcher.

Le chef du gouvernement s’est dit « étonné » que les médias en fassent leurs choux gras, affirmant encore qu’il n’a pas l’intention de « fuir ses responsabilités, dans cette étape délicate que traverse la Tunisie », selon ses dires.

« Il n’y aura pas d’augmentation des prix de vente du ciment ».

C’est en ces termes que le ministre de l’Industrie de l’énergie et des mines, Zakaria Hamad, a démenti, vendredi 13 mai 2016 sur les ondes de Mosaïque Fm, les rumeurs qui circulent quant à une possible augmentation des prix de vente du ciment « en raison du manque du charbon du pétrole », élément essentiel nécessaire pour la fabrication du ciment.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le climat, l’environnement étant l’affaire de tous, accorder nos violons pour une action commune, efficace et ciblée reste la solution préconisée par l’ensemble des...