Tags Posts tagged with "désertification"

désertification

par -

Le président du district forestier au commissariat régional de l’agriculture dans le gouvernorat de Kébili Abdelmajid Abbes a souligné que « les crédits alloués annuellement au programme national des forêts et de lutte contre la désertification dans la région atteignent près de 2,7 millions de dinars ».
Il a ajouté lors d’une cérémonie organisée, dimanche, 13 novembre 2016, à l’occasion de la fête nationale de l’arbre en présence du ministre du transport Anis Ghedira que le commissariat fournit chaque année plus de 600 mille plants, pour la plupart des arbres destinés à lutter contre l’avancée des sables tels que l’eucalyptus, d’autres servant de brise-vent à l’instar du peuplier et 20% des plants serviront à l’ornementation, tel le musc de la nuit.

Et de préciser que les services de la direction des forêts distribue des plants aux citoyens et établissements éducatifs et privés afin de soutenir les efforts de la direction en matière de plantation d’arbres, indiquant que la saison de plantation a réalisé l’année dernière un taux de réussite de près de 43%.
Le ministre du transport a procédé en compagnie de plusieurs cadres régionaux à la plantation de plusieurs arbres avant de prendre connaissance des efforts du commissariat régional à l’agriculture en matière de fourniture de plants et de lutte contre l’avancée des sables.

Ghedira avait tenu, auparavant, une séance de travail au siège du gouvernorat au cours de laquelle il a pris connaissance des revendications de la région concernant le transport. Parmi ces revendications, la création d’une société régionale du transport, le renouvellement du parc, évoquant également le manque d’agents de maintenance et de chauffeurs ainsi que les pannes multiples des bus de la société de transport interurbain (SNTRI).
Répondant à ces demandes, le ministre a souligné que la création de sociétés régionales de transport dans tous les gouvernorats nécessite nombre de mesures légales et administratives.
IL a ajouté que la détérioration des services des sociétés régionales de transport interurbain est du au faible nombre de bus qui a régressé pour ce qui est des sociétés régionales de 4 mille bus en 2010 à 2900 bus en 2015, alors que le parc de la SNTRI a baissé de 220 bus à 60 bus au cours de la même période.
Cette situation, a-t-il dit, a imposé au ministère le recours à l’acquisition de bus usagés pour la réussite de la rentrée scolaire, notamment dans les gouvernorats de Sfax et de Tunis, en attendant l’acquisition de 1135 bus en 2017 et l’entretien de certains bus de la SNTRI jusqu’à l’achat d’environ 60 bus nouveaux en 2017 et le même nombre à l’orée de 2018.

par -

Le phénomène de la désertification et la détérioration des terres en Tunisie a affecté les deux tiers du sol national, a déclaré, lundi à Zaghouan (nord-est), Néjib Derouiche, ministre de l’environnement et du développement durable.
« Le ministère de l’environnement et du développement durable a entamé l’actualisation du programme national de lutte contre la désertification, conformément aux orientations et aux objectifs stratégiques de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification ( CLD, ou CNULCD) « , a précisé Derouiche, lors de l’ouverture des journées de la diversification biologique et de lutte contre la désertification, organisée par la direction générale de l’environnement et de la qualité de la vie, en partenariat avec le bureau de Tunis du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).
« L’objectif recherché est de lutter contre les impacts négatifs, notamment sur le processus de développement », a souligné le ministre.
Et d’ajouter que son département œuvre, en coopération avec le bureau du PNUE et le Fonds pour l’environnement mondial, à finaliser la stratégie nationale de diversification biologique, dans le cadre d’une démarche participative englobant les différentes parties et structures concernées.
Au programme de la première journée, des interventions sur la diversification environnementale et la deuxième journée sera axées sur la réalité de l’environnement dans le pays sous l’impact de la désertification et de la détérioration des terres et les moyens de lutte contre ce phénomène.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux