Tags Posts tagged with "drones_US"

drones_US

par -
0

«Des drones Reaper, stationnés à Niamey au Niger seraient prochainement déployés non seulement pour protéger la Tunisie, mais aussi pour compléter les moyens d’observation déployés par la France dans le cadre de l’opération Barkhane », lit-on dans un article publié ce lundi 19 octobre 2015, sur le site français « Le Point ».

Invoquant  la forte coopération établie entre les Américains et les Français, il  a affirmé que cette démarche s’inscrit dans le cadre de la stratégie mise en place dans la lutte contre les bandes islamisées d’Aqmi au Sahel,  et ce, à travers le rapprochement de leurs moyens d’observation et éventuellement de frappe en Libye.

Pour plusieurs experts sécuritaires, cette démarche intervient dans une  conjoncture de recrudescence de la menace terroriste sans oublier le chaos en Libye et qui a accentué la menace sur les frontières tunisiennes .

Récemment,  un berger tunisien a été exécuté par les terroristes à Jbel Sammama. Ce crime revendiqué par la suite par Katibet Okba Ibn Nafaa vient s’ajouter à celui d’un imam de Sbeitla, accusé de complicité avec l’institution sécuritaire sans oublier la tentative d’assassinat qui a ciblé le député de Nidaa Tounes à l’ARP, Ridha Charfeddine.

Des attaques qui viennent souligner  la montée de la violence en Tunisie où  le gouvernement s’échine à  lutter contre les opérations terroristes qui ont coûté la vie à plus de 170 soldats et policiers depuis 2011 et blessé plus d’une centaine d’autres.

Il est temps d’accélérer les négociations pour acquérir les drones

D’après l’expert en sécurité stratégique Ali Zeramdini , l’instauration d’une  base de drones américains sur le territoire tunisien jouera un rôle important au niveau du contrôle et de l’interception particulièrement dans ce contexte fragile où le pays a besoin des moyens nécessaires pour éradiquer le terrorisme.

« L’acquisition de drones Reaper est une étape stratégique pour la Tunisie qui fait face à une guerre traditionnelle contre ce phénomène dangereux», a dit l’expert dans une déclaration à Africanmanager avant de préciser que « cette situation nous oblige à recourir à des moyens techniques sophistiqués pour surveiller les frontières, les circuits et les zones d’accès difficile empruntées  par les groupes terroristes possédant déjà des outils d’écoute capables de provoquer le désordre et cibler nos soldats».

Encore, de  nouveaux hélicoptères de combat équipés de cameras de très haute définition, a ajouté Zeramdini, viendront renforcer l’arsenal de l’armée de l’air tunisienne en menant d’efficaces  opérations aériennes dans le cadre de la traque des terroristes dans n’importe quel endroit.

Ce genre de drones équipés pour des missions de   contrôle et d’interception à la fois  sera d’un grand apport  pour combler les lacunes constatées  en matière de lutte contre le terrorisme.

« Dans notre combat, on est certes en train d’avancer, mais beaucoup reste à faire », a-t-il dit, affirmant qu’ « il sera dans l’intérêt de la Tunisie d’accélérer les négociations avec les Français et les Américains pour acquérir ces engins dans pareille situation. Car, aucune décision officielle a été prise dans ce sens », a-t-il regretté.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

SPORT

0
Déclarations après le match Tunisie-Angola (43-34), disputé jeudi après-midi à Metz, pour le compte de la 5e et dernière journée du Mondial-2017 de handball...