Tags Posts tagged with "eau minérale, Dima"

eau minérale, Dima

par -
0
Le travail s’est arrêté à  l'usine d'eau minérale

Le travail s’est arrêté à l’usine d’eau minérale « Dima » à Tajerouine (gouvernorat de Kef) à la suite d’une vague de contestation menée par les ouvriers ,appelant à l’utilisation des nouvelles lignes pour la mise en bouteille de l’eau minérale et des boissons gazeuses. Ces lignes ont été déjà entravées en raison du cout cher de la connexion au réseau de la Steg.

par -
0
Le travail a été suspendu

Le travail a été suspendu, mercredi, dans l’entreprise de mise en bouteille de l’eau minérale DIMA située dans la zone d’El Haoudh, de la délégation de Tajerouine (Gouvernorat du Kef), à la suite de mouvements de protestation organisés par les employés pour demander la mise en activité de la nouvelle ligne de mise en bouteille d’eau minérale et de boissons gazeuses qui est en suspens en raison du coût élevé de la connexion au réseau électrique.

Le directeur général de la société El Manbaa qui gère l’usine, Sabeur Sahraoui, a indiqué au correspondant de l’agence TAP que le mouvement de protestation va se poursuivre si le gouvernement n’intervient pas pour aider l’entreprise à concrétiser la connexion au réseau électrique et à celui du gaz, en contrepartie d’un coût raisonnable.

Il a, dans ce sens, insisté sur la nécessité d’aider les investisseurs dans les régions intérieures.

De son côté, le chef du district de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) du Kef, Naceur Ezzedine, a expliqué que la STEG avait fait deux propositions à la société. La première concerne la liaison de l’entreprise au réseau de haute tension sans transformateur de secours, pour un coût d’environ 160 mille dinars, alors que le second comprend un transformateur de secours pour un coût de 589 mille dinars.

Le responsable de la STEG a ajouté qu’un accord avait été établi pour accorder des facilités de paiement, dans les deux cas, soulignant que le meilleur choix pour cette entreprise est le deuxième.

Des associations et des organisations régionales du gouvernorat du Kef, en particulier la Coordination régionale de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme ont dénoncé « le silence du gouvernement sur cette question, surtout que ce nouveau projet va fournir 120 nouveaux postes d’emploi à la région.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le dirigeant d’Ennahdha Abdellatif Mekki appelle à l’organisation d’un dialogue sociétal qui dépassera les partis, les organisations, pour cibler les coordinations des mouvements sociaux....

AFRIQUE

0
Pour sa première sortie médiatique cette année, la Banque mondiale est optimiste pour la croissance au Maroc. Elle prévoit un taux de 4% en...