Tags Posts tagged with "eau, potable"

eau, potable

par -

Une perturbation dans la distribution de l’eau potable sera enregistrée, mercredi 17 mai, dans les gouvernorats de Sousse, Monastir, Mahdia et Sfax à partir de 10h jusqu’au jeudi à 22 h, annonce la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE).

Dans un communiqué, la SONEDE précise que cette perturbation devra concerner toutes les délégations relevant des gouvernorats de Sousse, Monastir et Mahdia. Elle concerne également les délégations de Sfax ville, Sfax Ouest, Sfax Sud, Sakiet Eddaier, Sakiet Ezzit, Tynah, Jebeniana et El Hancha.
La perturbation est due aux travaux de réparation d’une panne survenue au niveau de la conduite principale d’adduction des eaux de Nord, apprend-on de même source.

par -

Une perturbation dans la distribution de l’eau potable sera enregistrée, vendredi 13 mai 2017, à l’île de Djerba, à partir de 13H jusqu’à minuit du même jour, a annoncé la SONEDE dans un communiqué.

Cette perturbation est due aux travaux de réparation d’une panne survenue au niveau de la conduite d’adduction, à partir des forages de Gallela, indique le même communiqué.

par -

La réalisation de deux projets d’approvisionnement en eau potable et d’irrigation a été au centre de la séance de travail organisée, jeudi, entre le ministre de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche et une délégation de la Banque Mondiale (BM) qui effectue, actuellement, une mission à Tunis du 8 au 12 mai 2017.
Le ministre de l’agriculture, Samir Taeib, a déclaré, à cette occasion, que cette réunion vise à examiner deux projets pour garantir l’approvisionnement en eau potable des centres urbains et en eau d’irrigation concernant les zones et périmètres irrigués, lesquels projets seront financés par la BM.
Mosbah Helali, PDG de la Société Nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE), a indiqué que cette séance de travail s’inscrit dans le cadre du partenariat dans le domaine de l’eau entre la BM et la Tunisie.
Il a souligné que le premier projet qui fait partie du programme national de sécurisation et de renforcement de l’alimentation en eau potable consiste à créer un complexe au niveau de Bejaoua. L’objectif est de renforcer les ressources en eau dans le Grand Tunis, le Cap Bon et Sfax et de satisfaire la demande en eau jusqu’à l’échéance 2030.
De son côté, le directeur général du génie rural et de l’exploitation des eaux au ministère de l’agriculture Ridha Gabouj a précisé que le deuxième projet, examiné lors de la réunion, assurera l’approvisionnement en eau d’irrigation dans les zones et périmètres d’irrigation.
Ce projet dont le coût est estimé à 285 millions de dinars (MD) vise à améliorer l’infrastructure de base des réseaux hydrauliques dans cinq gouvernorats, à savoir Bizerte, Beja, Siliana, Jendouba et Nabeul ainsi que la bonne gestion de l’eau dans les grands périmètres d’irrigation, outre la valorisation des produits agricoles.

par -

Une coupure dans la distribution de l’eau potable sera enregistrée, aujourd’hui, mercredi 10 mai 2017 à partir de 8H jusqu’à 16H du même jour dans les localités Melloula, Armel, Dhouaifia et Dachra Supérieure, relevant de la délégation de Tabarka (gouvernorat de Jendouba).

Dans un communiqué, la SONEDE a expliqué que cette coupure est due aux travaux de raccordement de la conduite d’adduction entre la station de pompage Armel (R3) et le réservoir Melloula qui s’inscrivent dans le cadre des préparatifs pour la saison estivale 2017.

par -

Une perturbation dans la distribution de l’eau potable sera enregistrée, dans l’Ile de Djerba, demain, mardi 27 avril 2017, à partir de 13H jusqu’à minuit du même jour.

Dans un communiqué publié, ce lundi 24 avril 2017, la SONEDE a indiqué que cette perturbation intervient en raison des travaux de raccordement sur les conduites d’adduction alimentant Djerba.

par -

L’ARP a adopté lors d’une séance plénière, tenue mercredi, au Bardo, le projet de loi N°04/2017 portant approbation de l’accord du prêt de 123,7 millions d’euros, ( 284,5 millions de dinars) conclu le 30 novembre 2016 entre le gouvernement tunisien et la Banque africaine du développement pour la contribution au financement du programme d’alimentation de l’eau potable aux zones rurales (Phase II), avec 96 voix pour, 2 voix contre et 3 abstentions.
Ce projet vise à assurer l’approvisionnement en eau potable avec la qualité et la quantité requises et l’amélioration de conditions de vie des habitants des régions rurales (environ 418 mille personnes).
Ce projet (2016-2021) a pour objectif de renforcer l’infrastructure de base pour l’alimentation en eau potable dans 20 gouvernorats et au profit de 670 établissements éducatifs isolés, ainsi que de développer les compétences des sociétés de mise en valeur dans les délégations concernées. Ce prêt sera remboursé sur 25 ans, dont 7 années de grâce à un taux de 0,6%.
Le ministre de l’agriculture, Samir Bettaieb, a indiqué que le système de l’eau a atteint ses limites en Tunisie, avec l’augmentation du nombre d’habitants, les années successives de sécheresse et la rareté des ressources d’eau traditionnelles, assurant que le code des eaux qui sera prêt en 2017, va permettre d’améliorer le rendement des sociétés de mise en valeur. Il a encore, appelé à la rationalisation de l’utilisation de l’eau, rappelant la campagne lancée par son département, à cette fin.
Le ministre a encore, affirmé qu’une stratégie a été mise en place pour les 24 gouvernorats du pays afin que la gestion de l’eau soit meilleure au cours de l’été 2017, que celle de l’été 2016. L’objectif est également, de développer les ressources d’eau non traditionnelles, dont principalement, le recyclage des eaux traitées et le dessalement de l’eau de mer.
L’Assemblée à également adopté, un accord de crédit conclu le 28 novembre 2016 entre le gouvernement tunisien et l’agence française de développement pour le financement du projet d’adaptation aux changements climatiques dans les régions rurales avec 91 voix pour, 5 contre et 3 abstentions.
Ce prêt se monte à 50 millions d’euros (137 millions de dinars) est destiné au financement de projets d’adaptation dans les gouvernorats du Kef, Siliana, Kairouan, Sidi Bouzid et Bizerte.

par -

Sept projets dans le domaine de l’amélioration de la gestion de l’eau en milieu rural sont en cours de réalisation, à Zaghouan, par le Programme des Nations Unies pour le Développement, avec l’appui de plusieurs bailleurs de fonds dont la Finlande, se félicite, mercredi, le représentant du PNUD en Tunisie, Diego Zorilla, en visite dans la région, accompagné de l’ambassadeur de Finlande, Tanja Jaaskelinen.
Ces projets concernent l’adduction d’eau, l’amélioration de l’infrastructure, la rénovation des canalisations et la bonne gestion de l’eau potable en impliquant les femmes, précise le représentant du PNUD, dans une déclaration à l’agence TAP.
D’un coût global de 740 mille dinars, ces projets qui devront s’achever, en avril prochain, bénéficieront à 943 familles.
Des concertations seront menées avec le ministère de l’agriculture et des ressources hydrauliques pour la réalisation d’autres projets similaires, en milieu rural, à Jendouba, Béja, Bizerte, Kasserine et Zaghouan, fait savoir Zorilla.

par -

Une coupure de l’eau potable depuis trois jours a contraint les enseignants du collège de Zannouch (gouvernorat de Gafsa) à déclencher une grève d’un jour, rapporte Express Fm.

Le secrétaire général du syndicat de base de l’enseignement secondaire à Gafsa, Jamel sadraoui, a déclaré à la même source que la coupure d’eau a affecté le fonctionnement de l’internat du collège.

par -

Deux millions de dinars d’investissement sont réservés à la réalisation, en 2017, à Tataouine, de projets d’approvisionnement en eau potable et à la réduction du déficit hydrique durant la saison d’été, affirme le chef du district de la SONEDE, Kais Harhouri à l’agence Tap.
Ces projets concernent la création d’un quatrième puits dans la localité de Kehil, l’installation d’un réseau de canalisations reliant les quatre puits au château d’eau, ainsi qu’un nouveau puits dans la localité de Kardhab. Il s’agit, également, de créer un autre puits à Tlelet et d’installer des canalisations sur 8 km de long pour alimenter le village, indépendant de l’ancien réseau.
La moyenne pluviométrique ne dépasse pas les 150 mm par an, à Tataouine où les ressources en eau souterraine sont évaluées à 50,4 millions de m3, dont 24,5 millions seulement sont exploitées (53% agriculture, 20 % eau potable, 19% industrie).

par -

Les syndicats de base, les délégations syndicales de l’UGTT et le bureau local de l’UTICA ont annoncé un ensemble de manifestations suite à l’interruption de l’approvisionnement en eau potable à Redeyef.

Les autorités locales n’ont pas pris au sérieux les réclamations des habitants de la région qui souffrent depuis 6 ans. Omar Helaimi, coordinateur de l’Union locale du travail à Redeyef a indiqué, dans une déclaration ce dimanche 5 mars 2017 à Mosaïque Fm, qu’une grève générale est programmée pour le 16 mars 2017.

par -

Une coupure dans la distribution de l’eau potable sera enregistrée dans plusieurs régions des gouvernorats de Béja, Manouba et Siliana et ce à partir de demain, mercredi 22 février 2017, de 18h à vendredi, 24 février à 07h du matin. C’est ce qu’a annoncé la SONEDE dans un communiqué.

La perturbation concernera ainsi les régions de Bouarada, Aroussa, Boujlida relevant du gouvernorat de Siliana, Borj Amri, Mornaguia, Tborba et Battan, relevant du gouvernorat de La Manouba.

Une coupure de l’eau potable sera enregistrée à Medjez El Beb, Chaouach, Toukaber, Kriâat, Sidi Mdine, Goubellat, relevant du gouvernorat de Béja.

La coupure d’eau potable concernera également les régions de la Cité Entilaka, Menzel Habib, Bouhanech, Hafsia, Ksar Hadid, Tboltech, Chouiki et Argoub, relevant de La Manouba.

par -
Main

Environ 2600 habitants des zones rurales du gouvernorat de Siliana bénéficieront de l’eau potable avant la saison estivale, et ce, dans le cadre des projets en cours d’exécution, actuellement, par la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE) et la direction régionale de génie rural.
Selon les données présentées, mardi, lors d’une séance de travail tenue, au siège du gouvernorat de Siliana, ces projets seront réalisés moyennant une enveloppe de 5 millions de dinars(MD) « .
Au cours des prochaines semaines, démarreront les travaux de réalisation des autres projets programmés en vue d’assurer l’approvisionnement d’environ 10250 habitants résidant dans certaines villes et zones rurales. Le coût de ces projets est estimé à 12,250 MD.

Ces projets, qui s’inscrivent dans le cadre du plan régional, visent à approvisionner les habitants en eau potable. Dans le cadre de ces projets, près de 100 écoles primaires rurales ont été raccordées au réseau d’eau potable dans les différentes régions du gouvernorat de Siliana, outre la mise en place d’un réseau sanitaire au profit de 35 écoles avec un coût total d’environ 3,5 MD.

Le secrétaire d’Etat chargé des ressources hydrauliques et de la pêche, Abdallah Rabhi, a indiqué que le gouvernement œuvre, actuellement, à élaborer une loi sur les groupements de développement qui sera présentée, prochainement, à l’Assemblée de représentants du peuple (ARP) pour adoption.
Il a par ailleurs indiqué qu’en 2017, le budget alloué aux projets d’approvisionnement en eau potable s’élève à 3850 MD.

par -

Dans un communiqué rendu public, mardi 22 novembre 2016, la SONEDE a annoncé que des perturbations dans la distribution d’eau potable auront lieu à l’île de Djerba dans le gouvernorat de Médenine à partir d’aujourd’hui, mercredi 23 novembre 2016. Ces perturbations sont prévues à partir de 13h jusqu’à minuit.

Ces perturbations sont dues à des travaux techniques qui seront entrepris sur le canal principal d’alimentation de l’île en eau potable.

par -

Uneperturbation dans la distribution de l’eau potable sera enregitrée dans toutes les localités de l’île de Djerba le mardi 11 octobre 2016, à partir de 13h00 jusqu’à minuit de même jour, a fait savoir la Sonede dans un communiqué.
Ces perturbations sont dues aux travaux de raccordement sur la conduite principale d’adduction des eaux vers l’île, a précisé la société.

par -

L’alimentation des zones hautes des villes de Moularès et Metlaoui (gouvernorat de Gafsa), en eau potable reprendra son rythme normal, lundi 26 septembre 2016, à partir de 15h pour la première et à partir de 22H pour la seconde , a fait savoir la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (Sonede), faisant état de la perturbation dans la distribution de l’eau dans ces zones.
Selon un communiqué, publié par la Société, ces perturbations sont dues à une panne sur l’une des conduites de rfoulement à Moulaès et à  » une coupure d’électricité, suite aux dernières précipitations à Metlaoui.
Une perturbation dans la distribution de l’eau potable a été également enregistrée dans la délégation de Metouia, les zones hautes de la ville El Hamma ainsi que dans les localités Ouali et Zograta -Oued Ezzitoun relevant de la délégation Menzel Lahbib (gouvernorat de Gabes), a également informé la Société.
Elle a rassuré, dans un autre communiqué, que  » les travaux de réparation se poursuivent sans cesse et que l’alimentation des zones susmentionnées en eau potable reprendra son rythme normal pendant la soirée entre lundi 26/09/2016 et mardi 27/09/2016 « .
D’après la société, cette perturbation est due  » aux travaux de réparation d’une panne inattendue » au niveau du réseau d’adduction due aux dernières précipitations

par -

Le conseil régional de Nabeul a adopté, jeudi 22 septembre 2016, le budget régional pour l’année 2017. Le budget a été fixé à 20 millions de dinars, soit une augmentation de 11% par rapport à l’année dernière.
Selon Jawhara fm, 15 millions de dinars, soit 77% du budget, seront consacrés à l’amélioration de l’infrastructure dans le gouvernorat. Le reste, 23%, sera consacré à la procuration de l’eau potable, l’assainissement et le développement.

par -

La SONEDE annonce la reprise de la distribution de l’eau potable au gouvernorat de Kairouan depuis le matin de ce jeudi 1er septembre 2016.

Dans un communiqué rendu public ce jeudi, la SONEDE a expliqué que la panne précédemment annoncée dans la région a pu être réparée ce jour même, et ce après avoir annoncé que la réparation de la panne durera au moins deux jours.

par -

Au Mali, l’Institut national des statistiques a publié son rapport annuel pour l’année 2015. Le document compile des données révélant, par exemple, les nouveaux seuils de pauvreté des ménages ou encore l’évolution de la consommation de drogue dans le pays. Mais il révèle également des indicateurs plus fondamentaux comme celui de l’accès à l’eau potable, Or, et c’est une bonne nouvelle, il s’avère que depuis quelques années, cette eau si précieuse et parfois si rare est de plus en plus accessible, rapporte le site « RFI »

Dans la capitale malienne, le taux d’accès à l’eau potable frôle les 100%. Cependant, Abderamane Dembele, directeur général adjoint de la société malienne de gestion de l’eau potable, Somagep, tempère la réussite car pour l’instant, en effet, la demande surpasse toujours l’offre, a affirmé la même source.

par -

L’approvisionnement en eau potable dans les régions de El Maztouria, Tamalest, Ksar Ouled Soltan et Remtha du gouvernorat de Tataouine sera repris progressivement vendredi, à partir de 18H00, a indiqué la Société nationale d’exploitation et de distribution des eaux (SONEDE).
La SONEDE a précisé que l’approvisionnement de ces régions en eau potable a été interrompu est en raison de la réparation d’une panne intervenue soudainement au nivau d’un des canaux transportant l’eau.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Au Maroc la lutte contre la corruption est dans toutes les têtes, notamment dans celles des autorités, comme du reste en Tunisie en ce...

SPORT