Tags Posts tagged with "Eaux usées"

Eaux usées

En France

Morched Garbouj, président de l’association SOS Environnement, a déclaré, lors d’une conférence de presse, ce jeudi 11 août à Tunis, que des études effectuées à Kasserine et Sidi Hssine Sijoumi ont prouvé qu’il existe des problèmes dangereux relatifs au traitement des eaux usées et aux ordures.

Le président de ladite association a par ailleurs estimé nécessaire d’accorder aux municipalités les prérogatives nécessaires pour traiter ces dossiers.

par -

La pollution par les rejets des eaux usées industrielles n’est pas une fatalité, ont laissé entendre, jeudi, des chercheurs à un atelier organisé à l’UTICA, sur le thème « Eau: innovation et valorisation des résultats de la recherche ». Ils ont présenté, à cet atelier auquel ont assisté des industriels, plusieurs recherches dans le domaine de l’eau, réalisées par le CERTE, dans le but de trouver des solutions de gestion propres des eaux usées. Il s’agit, notamment, de l’utilisation de produits naturels et non coûteux pour le traitement des eaux usées industrielles. Parmi ces produits, la CERTE a déjà testé les déchets de poudre de marbre modifiés, les marcs de café, les écorces d’oranges et la sciure de bois.
Selon Ammar Mlayah, Maître de conférence en géochimie au CERTE, les résultats des tests ont confirmé que ces produits naturels sont des absorbants et peuvent être considérés comme des produits prometteurs pour l’élimination des polluants industriels. D’autres chercheurs et intervenants ont évoqué des alternatives de traitement des eaux moins polluantes, dont le recyclage et la valorisation des eaux usées de l’industrie textile par voie électronique (oxydation anodique moyennant des électrodes) ou encore la valorisation du lactosérum issu de l’industrie fromagère. Atsushi Asano, représentant résident de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) en Tunisie, partenaire d’organismes tunisiens dans des projets de traitement des eaux usées, a déclaré que « les entreprises tunisiennes sont désormais appelées à mieux gérer et à mieux traiter les ressources en eau utilisées dans leurs activités pour empêcher toute forme de pollution ». Le responsable japonais a confirmé que les techniques adaptées et durables de gestion de cette ressource, devenue de plus en plus rare et coûteuse, renforcent, à moyen et à long termes, la compétitivité de l’entreprise tunisienne.
D’après lui, cet atelier, organisé par le Centre de recherches et des technologies des eaux (CERTE)et la JICA et en collaboration avec l’UTICA, ne manquera pas de raffermir les liens de coopération et de partenariat entre les chercheurs et les industriels intéressés Ces derniers (les industriels) peuvent tirer meilleur profit des outils de la recherche et d’une expertise de haut niveau pour mieux gérer l’eau à travers le recours à plusieurs techniques (mobilisation, traitement, recyclage, dessalement, dépollution..).
Présent à cette rencontre, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Chihab Bouden a mis l’accent sur la nécessité d’apporter des solutions innovantes pour le traitement et la gestion des rejets d’eau et partant contribuer à l’économie de l’eau en général.
Le directeur général de CERTE, Ahmed Gharbi, a plaidé pour la mise en place d’un programme de partenariat en matière de valorisation des résultats de recherche entre les établissements tunisiens de recherche et les professionnels et industriels.

TAP

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT