Tags Posts tagged with "économie, énergie solaire, Tunisie"

économie, énergie solaire, Tunisie

par -
0

Le projet Desertec qui semble avoir survécu au Printemps arabe vient d’annoncer qu’il maintenait ses projets en Tunisie. Ce projet  a été conçu dans le but de mettre les déserts et la technologie au service d’une sécurité renforcée dans le domaine de l’énergie, de l’eau et du climat.

Ce faisant, il représente un appoint de taille au Plan solaire tunisien (PST) qui devrait permettre une économie d’énergie correspondant à 22 % de l’objectif de réduction globale de la consommation énergétique nationale en 2016. Le PST  devrait également réduire les émissions de gaz à effet de serre 1,3 millions de tonnes de CO2, notamment dans le cadre de projets de mécanismes de développement propre dont les revenus avoisineraient 240 millions de dinars.
L’objectif est de faire de la Tunisie un centre régional de production industrielle et d’exportation dans le domaine de l’énergie solaire, et ce à travers le renforcement de l’effort national en matière des énergies renouvelables au delà de 2016, dans la mesure où le pays  a élaboré  une stratégie qui intègre l’ensemble de domaines d’efficacité énergétique et des énergies renouvelables selon la démarche adopté par le plan solaire méditerranéen.

Dans le même contexte, un grand nombre d’entreprises industrielles ont mis en œuvre des programmes de maîtrise de l’énergie qui leur ont permis de réaliser des économies allant jusqu’à 30% de leur consommation.

En matière d’industrialisation dans le solaire, la Tunisie dispose d’importantes capacités de fabrication de chauffe-eau solaires avec 8 industriels ayant un taux d’intégration qui atteint 80%, et 1.000 installateurs. En outre, 33 sociétés opèrent dans l’installation de panneaux photovoltaïques.

En matière d’industrialisation dans l’éolien, les entreprises tunisiennes sont capables d’intégrer une large partie des équipements nécessaires pour la construction des parcs éoliens. Ainsi, les entreprises tunisiennes participent à la réalisation du parc éolien de 200 MW en cours de construction à Bizerte par un taux d’intégration local de 43%.

La Tunisie dispose également de plusieurs bureaux d’ingénierie et d’experts spécialisés dans les domaines de la maîtrise de l’énergie, des énergies renouvelables et du marché de carbone.

Feuille de route pour renforcer le secteur

La réalisation d’une stratégie énergétique efficace s’articule autour de quatre  principaux axes. Le premier a trait aux ressources et aux infrastructures. A ce titre, l’efficacité énergétique est un gisement d’économie d’énergie. De même, il est indispensable de revoir et d’améliorer le mix énergétique en Tunisie.

Le deuxième axe porte sur l’emploi et le développement régional. En effet, le ciblage des efforts de recherche et de développement sur certains créneaux d’activité et l’intégration industrielle de toutes les branches de l’énergie sont de nature à assurer des postes d’emploi durables et des projets dans les régions, principalement du désert.

Le troisième axe s’intéresse à la révision du cadre réglementaire régissant le secteur. Quatrièmement, l’intégration méditerranéenne sera un axe porteur pour tout le secteur.

Avec la croissance des besoins des tissus économiques partout dans le monde, et l’amélioration des conditions de vie des ménages, l’assurance de l’énergie prend de l’ampleur. Sans parler des effets néfastes sur l’environnement causé par le recours massif et parfois irrationnel aux hydrocarbures, principale source de gaz à effet de serre.

Nadia Ben Tamansourt

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
La Fédération Wallonie-Bruxelles a inauguré le 18 janvier un nouvel établissement scolaire belge à Dar Bouazza, et posé la première pierre de la future...