Tags Posts tagged with "enlèvement"

enlèvement

par -

Deux experts de l’ONU chargés d’enquêter sur les conflits, ont été enlevés en RD Congo, dans la province de Kasaï-Central, théâtre d’affrontements entre les forces de l’ordre et une milice, a annoncé, lundi, le gouvernement congolais.

Deux experts onusiens et leurs accompagnateurs sont portés disparus depuis dimanche au Kasaï, région du centre de la République démocratique du Congo (RD Congo) agitée par une rébellion depuis plus de six mois, a annoncé Kinshasa lundi 13 mars.

« Les deux experts sont l’un de nationalité américaine et l’autre suédoise. Ils ont été kidnappés [dans la province du Kasaï-central] et conduits dans la forêt par des éléments inconnus ainsi que quatre Congolais : trois chauffeurs de taxi-moto et un interprète », a déclaré à l’AFP le porte-parole du gouvernement congolais, Lambert Mende.

par -

Onze personnes, dont trois bébés, ont été enlevées à Tipchi, un village situé dans l’Etat Bauchi, dans le nord du Nigeria, rapporte, ce jeudi 6 octobre 2016,  la chaîne BBC

Le rapt a été mené par des hommes armés, lundi, dans ce village situé à 120 kilomètres de la capitale du même État. Les ravisseurs ont téléphoné aux proches des otages et ont exigé le paiement d’une rançon en échange de leur libération.

Trois femmes, quatre filles et un garçon font partie des personnes enlevées, selon Ilya Muhammad, qui a des parents parmi les otages. Il affirme que trois personnes ont été blessées lors de la prise d’otage.

Selon Abdullahi Sa’ad Abdulkadir, un élu local, des policiers et des militaires sont déployés dans la région, à la recherche des otages. Le village de Tipchi se trouve dans une épaisse forêt, où plusieurs personnes ont été enlevées récemment, a expliqué la BBC.

par -
Le groupe islamiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a averti ce mardi

Le porte-parole de l’armée nationale libyenne, Ahmed Al-Mismari, a affirmé que le groupe terroriste Al Qaïda avait enlevé les trois étrangers qui étaient dans un avion en provenance de Tripoli vers Ghat. A leur arrivée, ils ont été capturés par le groupe en question, rapporte le site « africanews ».

On rappelle qu’on n’a pas de nouvelles des deux Italiens et du Canadien récemment enlevés en Libye. Des hommes armés et non identifiés seraient à l’origine du rapt.

par -

Pris en tenaille par l’alliance de combattants arabes et kurdes coalisés au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans la localité Minbejn, au nord de la Syrie, les jihadistes de l’Etat islamique (EI) ont enlevé hier vendredi 12 août à peu près 2 000 civils pour s’en servir comme « boucliers humains ». En effet selon une ONG, les éléments de Daech sont entrain de déserter cette ville clé pour le ravitaillement. Certes cette localité avait été arrachée le 6 août dernier aux djihadistes, mais il y avait encore quelques poches de résistance.

« En se retirant d’al-Sireb, le dernier quartier où ils étaient retranchés à Minbej, les jihadistes ont enlevé quelque 2 000 civils dont des femmes et des enfants », précise à l’AFP un porte-parole militaire des FDS. Il ajoute ceci : « Ils ont utilisé ces civils comme boucliers humains lors de leur retrait, ce qui nous a empêchés de les prendre pour cible. » Les jihadistes se sont repliés vers Jarablous, un bastion de l’EI niché à une quarantaine de km au nord de Minbej, près de la frontière turque, d’après les FDS.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH)a confirmé l’enlèvement de ces civils…

par -

Le chef d’Al Qaïda, Ayman Al Zaouahiri, a appelé ses combattants à enlever des Occidentaux pour les échanger contre des djihadistes emprisonnés.
Dans un enregistrement audio mis en ligne dimanche 24 Juillet 2016, par le centre américain de surveillance des sites djihadistes, SITE, il a souligné que ces enlèvements vont se poursuivre jusqu’à la libération de tous les musulmans incarcérés dans les prisons des croisés et apostats.

par -
En réaction sur les informations rapportées par le quotidien Al Chourouk affirmant que 10 agents de sécurité opèrent dans un réseau de prostitution

Le syndicaliste sécuritaire Walid Zarrouk aurait été traqué et amené de force ce mercredi 13 juillet 2016 par une patrouille de la Garde nationale. C’est ce qu’a annoncé son épouse Inès Ben Othmen..
Jointe au téléphone, elle a ajouté que son mari se trouve actuellement à la caserne de l’Aouina, sans pourtant connaitre les causes de l’arrestation..

Inès Ben Othmen a par ailleurs saisi cette occasion pour s’adresser au ministre de la Justice, Omar Mansour, en l’appelant à assurer la protection nécessaire. « Notre ministre de la Justice devrait intervenir pour nous protéger puisqu’on fait depuis quelque temps l’objet d’un harcèlement de la part du porte-parole du tribunal de première instance de Tunis, Sofiene Sliti ».

La déclaration d’Inès Ben Othmen intervient à un moment où elle a publié aujourd’hui un post sur sa page facebook annonçant l’enlèvement de son mari.

par -

La brigade de la police judiciaire à Nabeul, a réussi hier 29 mai 2016, à arrêter un jeune âgé de 31 ans, originaire de la région de Sidi Amor à Nabeul, rapporte Mosaique Fm.

Ce dernier a pris la fuite la semaine dernière après une tentative d’enlèvement d’une fille âgée de 9 ans.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le suspect a été expulsé de France pour détention et trafic de stupéfiants, indique la même source.

par -

Il s'agit d'un crime crapuleux qui, de par sa nature, a profondément ébranlé les consciences et porté atteinte à l'essence même de notre société.

Dans ce contexte, le témoignage poignant où la petite sœur de Yassine âgé de 4 ans, enlevé puis égorgé par cette sorte de démon  déstructuré, cynique jusqu’à l’âme ayant perdu toute appartenance à l’humanité, raconte ce terrible meurtre de sang-froid.

L’identité de l’abject égorgeur été révélée. Il s’agit d’un nommé Mohamed Lamine Yahyaoui, âgé de 25 ans et sergent dans l’armée nationale qui ne lui témoigne pas beaucoup d’estime a laissé, selon le porte-parole du ministère de la Défense, le lieutenant-colonel Belhassan Oueslati.

(vidéo Avant Première)

 

par -

L’activiste spécialisé en affaires libyennes Mustapha Abdelkebir a affirmé qu’un Tunisien travaillant en Libye a été enlevé par des inconnus hier samedi.

Cité par Assabahnews, il a précisé les ravisseurs ont enlevé le ressortissant tunisien qui occupe les fonctions de directeur dans une société de maintenance d’équipements pétroliers dans la raffinerie de la ville libyenne de Zaouia, ajoutant que l’otage, âgé d’une quarantaine d’année et originaire de Sfax, travaille dans cette entreprise depuis une période.

Il a souligné que des négociations sont en cours à ce sujet entre les parties, tunisienne et libyenne, et que les efforts s’intensifient pour identifier les auteurs de l’enlèvement et obtenir la libération de l’otage.

par -

La 5ème chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis connaît actuellement d’une affaire  où sont impliqués 5 prévenus dont un agent de la sûreté poursuivis pour crimes terroristes.

Le policier, en service à Médenine, a convenu avec ses complices d’enlever un citoyen fortuné de confession juive résident à Djerba contre une rançon que sa famille sera sommée de payer à tous les membres de la bande. Selon Assabahnews, le choix s’est porté sur un riche parmi les citoyens juifs résidant à El-hara de Djerba, et ses ravisseurs potentiels ont entrepris de se lier d’amitié avec des riverains pour disposer de toutes les informations susceptibles de faciliter le kidnapping.

Pour ce faire, l’agent de la sûreté a contracté  un prêt bancaire de 19 mille dinars don une partie a servi à la location d’une voiture immatriculée en Libye, et il s’est procuré  un fusil de chasse auprès  d’un expatrié tunisien pour la somme de 320 dinars, à utiliser en cas d’accrochage aves les forces de sécurité si le pot aux rose venait à être découvert.

Cependant, le plan d’enlèvement a tourné court, un des complices ayant éventé l’affaire en en informant les forces de sécurité qui ont lancé les investigations ayant abouti à l’arrestation de tous les membres du groupe terroriste.

par -

Selon des informations rapportées, mardi 26 janvier 2016, par la radio Cap Fm,  trois individus à bord d’une voiture noire ont kidnappé, lundi 25 janvier 2016, un enfant de 8 ans,  devant son école au centre ville du Kairouan, l’ont emmené dans une maison inhabitée, jeté ses fournitures scolaires et l’ont séquestré durant près de 9 heures, avant qu’il ne parvienne à échapper à ses ravisseurs.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux