Tags Posts tagged with "enrôlement"

enrôlement

par -
0

L’organisation terroriste Daech a, à maintes reprises, publié des clips de propagande dans lesquels on voit des enfants âgés de cinq à 10 ans en uniforme, qui se tiennent au garde-à-vous et font des exercices militaires. Ils apprennent à décapiter des « individus mécréants » et doivent également être prêts au combat. Des experts en sécurité tunisiens ont affirmé que ces mineurs ont subi un lavage de cerveau idéologique de la part de leurs familles ou bien ils ont été manipulés par des terroristes via les réseaux sociaux.

Selon des sources bien informées citées ce mercredi 8 septembre 2016 par le quotidien Al Chourouk, 100 terroristes tunisiens âgés entre 20 et 30 ans, dont une dizaine d’écoliers originaires de la délégation de Remada, relevant du gouvernorat de Tataouine, avaient rejoint l’organisation « Daech ». Ils avaient abandonné leurs écoles pour combattre avec les djihadistes dans la ville de Syrte, en Libye.

D’après la même source, ladite région est connue par la prolifération du terrorisme, essentiellement depuis 2013 et les groupes djihadistes avaient donné aux familles des sommes d’argent oscillant entre 5 mille et 7 mille dinars pour que leurs enfants rejoignent l’EI à Syrte

On rappelle qu’il y a un an, une douzaine de familles de Remada, petite ville située à l’extrême sud tunisien, à la frontière de la Libye, avaient annoncé la disparition de leurs enfants: 36 jeunes âgés entre 16 et 35 ans, dont une femme. Selon le ministère de l’Intérieur, ces derniers étaient partis à Syrte et appartiennent tous à des courants religieux extrémistes. De même, d’autres jeunes de cette même ville avaient franchi en février dernier illicitement les frontières pour rejoindre Daech à Syrte.

300 Tunisiens tués dans des bombardements aériens à Syrte!

A signaler que les Etats-Unis avaient annoncé, le 1er août 2016, le lancement de frappes aériennes sur la ville de Syrte visant des zones contrôlées par les groupes terroristes. Ces bombardements viennent soutenir une offensive lancée en mai par les forces d’une coalition du gouvernement de Faïez Sarraj.

Entre 200 et 300 terroristes de nationalité tunisienne ont été récemment abattus dans la ville en question. Quelques autres dizaines de daechiens tunisiens ont été détenus dans les prisons libyennes et n’ont pas été rapatriés vers la Tunisie, a récemment déclaré le spécialiste tunisien des affaires libyennes Ghazi Moalla, à Africanmanager.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

SPORT