Tags Posts tagged with "entreprises confisquées, tourisme, Tunisie"

entreprises confisquées, tourisme, Tunisie

par -

« Les travaux de la commission nationale de confiscation avancent à un rythme notable, se soldant jusqu’a maintenant par la confiscation de 200 entreprises», a déclaré Adel Ben Ismail, président de la Commission lors du 35ème rendez-vous de la cellule de communication du Premier ministère.

Pour les biens immobiliers, il a précisé que la commission est en train de transférer la propriété des titres fonciers appartenant à la famille du président déchu et à celle de son épouse. D’ailleurs, 200 titres ont été transférés à l’état. S’agissant des yachts mouillant à Sidi Bou Saïd, Sousse et Monastir, et dont le nombre a atteint 18, la commission a préparé les dossiers nécessaires pour assurer le transfert de leurs propriétés à l’Etat tunisien conformément aux règles régissant la confiscation.

Parlant de l’avion stationné actuellement sur l’un des aéroports suisses, il a affirmé que les procédures judiciaires sont en cours pour accélérer sa restitution dans les brefs délais.

Le tourisme encore en baisse

Baisse de 38% des recettes en devises, de 42% des nuitées et de 34 % des entrées touristiques jusqu’au fin septembre 2011. Voilà les chiffres annoncés par Habib Ammar, directeur général de l’ONTT au cours de cette rencontre. Toutes les parties concernées déploient des efforts tous azimuts pour regagner la confiance des touristes et promouvoir la nouvelle Tunisie comme site privilégié, a-t-il indiqué.

Sur un autre plan, le prochain conseil des ministres examinera le projet du décret-loi relatif au code de la presse, a annoncé, pour sa part, Moez Sinaoui, chargé de communication auprès du Premier ministère.

Il a, à ce propos, démenti toute opposition d’un membre du Gouvernement ou du secteur de l’information au projet de création de l’instance de régulation du secteur de l’audiovisuel qui est en cours d’examen.

En réponse à une question concernant les déclarations du Premier ministre à un journal américain, exprimant l’intention de poursuivre le travail après les élections du 23 octobre 2011, il a estimé que « le Premier ministre a voulu dire qu’il ne prendra pas sa retraite politique », ajoutant que la décision finale, à ce propos, revient à l’Assemblée nationale constituante.

Il a relevé, dans ce contexte, que le travail du Gouvernement va se poursuivre, une semaine à dix jours, après les élections, pour la gestion des affaires courantes, jusqu’à la désignation d’un nouveau gouvernement.

Enfin, et en réponse à une question sur la position du Gouvernement concernant la vague de protestations à la suite de la diffusion par la chaîne TV « Nessma » du film « Persepolis », Moez Sinaoui a souligné que l’objectif principal du Gouvernement est d’atteindre les élections dans de bonnes conditions sécuritaires dénonçant tout ce qui est de nature à perturber l’ordre public, que ce soit le recours à la violence ou l’atteinte aux croyances religieuses.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Au terme d’un procès très éloigné des standards internationaux et auquel nos organisations avaient refusé de participer, Simone Gbagbo a été acquittée hier soir...