Tags Posts tagged with "entretiens"

entretiens

par -
0

Il n’y a pas que la candidate démocrate à la présidentielle, Hillary Clinton, qui a des soucis avec la sécurisation de ses conversations, le président fraîchement élu aussi, Donald Trump. Bon, certainement les conséquences ne seront pas aussi fâcheuses que pour Hillary, qui a perdu de précieux points lors de la campagne électorale, et même frôlé l’inculpation par un juge, mais tout de même les errements de Trump font tache.

Comme on pouvait s’y attendre, le républicain a été assailli par des coups de fil de chefs d’État et de gouvernement pour le féliciter suite à son élection surprise. Et comme Trump n’avait pas encore de ligne sécurisée officielle, il s’est mis à réceptionner les appels sur son numéro personnel. Le Premier ministre de l’Australie, pays ami des États-Unis, fut le premier à le joindre. Mais le plus rocambolesque dans cette histoire, c’est qu’il est passé par un champion de golf australien, Greg Norman, pour avoir le numéro de l’homme le plus puissant de la planète ! Mais l’Australien n’est pas le seul, le président égyptien aussi l’a joint, dans les mêmes conditions. Idem pour la Première ministre britannique, mais elle a eu moins de chance, en effet il lui a fallu plus de 24 heures pour pouvoir parler à Trump, une anomalie au regard des liens très puissants qui unissent les deux pays. Mais ça aussi c’est le style de la maison. L’homme d’affaires ne sera pas un président comme les autres, on peut en sûr.

C’est le journal australien Daily Telegraph qui a ébruité l’affaire, et a du coup mis Trump dans de sales draps. En effet le New York Times avait déjà dévoilé que des chancelleries composaient des numéros des entreprises Trump et de ses proches pour le contacter, ce qu’il avait formellement démenti sur Twitter. Là le milliardaire a été pris la main dans le sac, alors qu’il accédé à la plus haute fonction…

A sa décharge, le républicain et son staff n’étaient certainement pas préparés à ce qu’ils vivent actuellement : La main sur la direction des affaires des USA, et du monde. L’agence en charge de la sécurisation des communications de la Maison blanche n’a même pas encore pris ses fonctions à la Tour Trump, QG et résidence du pérsident, laquelle d’ailleurs n’est pas même équipée du dispositif Sensitive Compartmented Information Facility, les chambres sécurisées qui servent pour les communications sensibles. En somme n’importe qui peut théoriquement, avec une simple antenne, intercepter les communications de Trump. Je dis bien théoriquement car, comme tout le monde le sait, les services secrets américains ne badinent pas avec les plaisantins. A bon entendeur…

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
West African Gas Pipeline (WAGP) va à terme être la plus importante infrastructure gazière en Afrique de l'Ouest et fera la jonction entre le...

SPORT

0
Lors d'une réunion tenue mardi après-midi a Tunis à l'occasion de la célébration du 20e anniversaire de l'association tunisienne de boxe française (Savate) en...